50 écogestes à la maison et au bureau pour réduire sa conso

eco gestes
Les écogestes sont économiques et écologiques. Ils permettent de vivre mieux en dépensant moins !

Un écogeste se définit par la mise en œuvre d'habitudes écoresponsables dans sa vie quotidienne. Ces petits gestes écologiques doivent permettre une réduction des consommations d'énergie, afin de faire des économies sur ses factures et de réduire son empreinte carbone.


Prêt à agir dès aujourd'hui ? C'est parti !


Les écogestes à faire à la maison

En faisant attention et en étant consciencieux, des centaines de kilowattheures sont économisables, soit autant d'euros sur ses factures.

Les économies sur le chauffage et le chauffe-eau

Bien que la période de chauffe ne représente en général qu'un tiers de l'année, les consommations liées représentent en moyenne les deux tiers des factures annuelles d'énergie.

Pour gérer au mieux sa consommation de chauffage, il est très utile de:

  • 1. Eteindre le chauffage lorsque vous n'êtes pas dans le logement (travail, vacances, etc.) et le chauffe-eau lors d'une absence supérieurs à deux jours.
  • 2. Installer un thermostat sur la chaudière / la pompe à chaleur et sur les radiateurs si vous n'en disposez pas déjà ;
  • 3. Installer des thermomètres dans vos pièces de vie ;
  • 4. Mettre un réflecteur de chaleur derrière ses radiateurs ;
  • 5. Laisser rayonner la chaleur, il faut ainsi ne pas mettre de meubles, vêtements ou rideaux près ou sur votre système de chauffe ;
  • 6. Fermer les rideaux et volets autant que possible les jours de froid, ouvez-les jours de chaleur ;
  • 7. Aérer la pièce au moins 10 minutes par jour pour chasser l'humidité de l'air - une pièce humide mettant plus de temps à se réchauffer ;
  • 8. Aussi, pensez à couper les radiateurs lorsque les fenêtres sont ouvertes ;
  • 9. Mettre en place un contacteur pour activer le chauffe-eau uniquement lors des heures creuses ;
  • 10. Eviter d'allumer le sèche-serviette ou le souffleur, ou ne les utiliser que lors de la douche ;
  • 11. Entretenir son système de chauffe (chaudière, pompe à chaleur), son climatiseur et ramoner sa cheminée - l'entretien améliorant le rendement énergétique ;
  • 12. Privilégier les vêtements épais au chauffage (surtout d'appoint) pulls, plaids, pantoufles, robes de chambre ;
  • 13. Couper le froid venant du sol avec des tapis et des bas de portes.

Si votre facture est trop importante par rapport au confort thermique de votre logement, il est peut-être nécessaire d'envisager des travaux de rénovation énergétique. La priorité doit être d'isoler la toiture et/ou d'isoler les combles, car cet endroit constitue le principal poste de déperdition de chaleur d'une habitation.

Vous pouvez également changer votre système de chauffage afin d'opter pour un système plus performant et économe.

Selon l'ADEME, si vous baissez la température du logement de 1°C, la facture de chauffage est réduite de 7%.

Pour information, la température recommandée est de :

  • 19°C dans les pièces de vie ;
  • 21°C dans la salle de bain ;
  • 16°C dans les chambres, seulement si elles sont occupées dans la journée ;
  • baisser de  3°C durant la nuit la température de toutes les pièces inoccupées du logement, sauf pour les chambres occupées ;
  • 55°C pour le chauffe-eau (jamais en-dessous pour éviter tout risque sanitaire).

La part du chauffage dans les factures annuelles d'énergie est de 66%, bien que la période de chauffe ne dure que quelques mois de l'année.

Suivre sa consommation d'énergie

"Tout ce qui peut être mesuré peut être modifié". C'est aussi vrai pour la consommation d'électricité et de gaz. Il est toujours pertinent de pouvoir contrôler sa consommation d'énergie pour faire un bilan et l'ajuster si nécessaire.

  • 14. Repérer, analyser et lisser ses fortes consommations avec les données de consommations d'énergie envoyées par les compteurs communicants Linky et Gazpar ;
  • 15. Installer des thermostats connectés pour suivre et ajuster sa consommation d'énergie en temps réel.

Ils permettent en effet d'accéder à ses données de consommation en direct et gratuitement depuis son espace client. Des tableaux de bord sont disponibles pour aider l'utilisateur à comparer ses consommations avec les ménages similaires et donc d'agir en conséquence. Vous pouvez aussi repérer les appareils très énergivores pour réduire leur utilisation.

Selon une étude du CNRS, le suivi des consommations peut permettre d'économiser jusqu'à 23% sur sa facture d'électricité.

Dans la cuisine

La cuisine est une pièce importante, car la consommation de gaz et d'électricité y est conséquente. Là aussi, plusieurs éco gestes simples à mettre en place dans la cuisine permettent de réduire votre impact écologique.

  • 16. Placer un couvercle sur ses casseroles lors de la cuisson des aliments. L'équipement chauffera et l'eau va bouillir / les aliments vont cuire beaucoup plus vite. En fin de cuisson, optez pour la cuisson passive et éteignez les plaques pour profiter de l'inertie ; les plaques restant chaudes de longues minutes.
  • 17. Opter pour le batch-cooking : cuire des aliments pour plusieurs repas, quitte à mélanger plusieurs préparations par la suite pour ne pas avoir à manger la même chose toute la semaine ;
  • 18. Réduire le temps de préchauffe du four au minimum.

L'usage de couvercles et de l'énergie dégagée par l'inertie des plaques chaudes mais éteintes permet de réduire la consommation liée à la cuisine de 30%.

Pour ses appareils électroménagers

La classe de consommation

  • 19. Vérifier la classe de consommation de vos équipements de cuisine pour opter pour le plus économe à l'achat.

Par exemple, un four de classe A+++ permet de réduire la consommation d'énergie de plus de 70% par rapport à un four classé C. De plus, les plaques à induction sont 40% moins énergivores que les plaques en fonte.

S'ils sont souvent plus chers à l'achat, ils permettront de faire des économies sur le long terme.

Le réfrigérateur et congélateur

  • 22. L'arrière de l'équipement ne doit pas être collé au mur ni être placé à proximité de sources de chaleur ;
  • 23. Le dégivrer au moins deux fois par an - le givre d'une épaisseur supérieur à 3 millimètres poussant l'appareil à davantage consommer pour congeler ;
  • 20. Vérifier la bonne étanchéité des joints et ne pas laisser la porte ouverte ;
  • 21. Vérifier que le thermostat de l'appareil n'est pas fixé à une température excessivement basse : -18°C pour le congélateur, 5°C pour le réfrigérateur.
  • Faites refroid les aliments chauds en dehors du réfrigérateur avant de les y mettre ; pour ne pas chauffer l'intérieur du frigo.
  • Faites décongeler vos aliments dans le réfrigérateur ; le froid dégagé compensera pendant un temps l'électricité utilisée pour refroidir l'intérieur de son frigo.

Lave-vaisselle et lave-linge

Voici plusieurs bonnes pratiques à mettre en place :

  • 24. Maximiser l'espace au mieux avant de lancer un programme ;
  • 25. Opter pour les programmes économiques plutôt que classiques : ils sont plus longs mais moins chauds ;
  • 26. Éviter autant que possible de passer son linge au sèche-linge ;
  • 27. Faire tourner ses appareils la nuit ou pendant les heures creuses ;
  • 28. Voir avec son plombier pour récupérer l'eau utilisée pour ses toilettes (qui consomment 10L par chasse).

Un programme à 30°C consomme deux fois moins qu'un programme à 60°C.

Pour les appareils multimédia et électroménager

Naturellement, plus un logement approvisionne un grand nombre d'appareils multimédias et électroménager, plus la consommation d'électricité est importante. Il peut s'agir par exemple, des téléviseurs, ordinateurs, chaînes hi-fi, etc. Si vous avez de nombreux équipements, vous pouvez tout de même réaliser les éco-gestes suivants pour économiser :

  • 29. Éviter de les laisser en veille, car 80% de la consommation d'électricité demeure ;
  • 30. Débrancher les chargeurs dès que les appareils sont suffisamment rechargés ;
  • 31. Opter pour des multiprises à interrupteurs pour pouvoir les éteindre facilement ;
  • 32. Utiliser les équipements numériques en mode économie d’énergie : mode avion autant que possible, utiliser le wifi plutôt que la 4G, les appels téléphoniques plutôt que les appels en visio, la musique en streaming plutôt qu'en vidéo, désactiver la lecture automatique des vidéos ;
  • 33. Privilégier les appareils moins énergivores (une tablette numérique plutôt qu'un PC, un livre plutôt qu'une liseuse) ;
  • 34. Éteindre la box internet, les réveils et autres appareils quand on part en weekend ou en vacances, voire même pendant la journée de travail.

La box internet représente 2% du total des consommations d'électricité des ménages.

Les écogestes à mettre en place au travail

Hors du domicile, et surtout si vous travaillez dans un bureau (ou local professionnel), vous pouvez aussi adopter des éco-gestes simples et ainsi réduire votre impact écologique - même depuis votre lieu de travail.

Ordinateur, écrans et papiers

  • 35. Mettre en place une multiprise à interrupteur à votre bureau ;
  • 36. Penser à éteindre l'ordinateur et l'écran et les lumières, et débrancher les chargeurs dès que vous avez fini la journée (un dispositif en veille continuer à consommer, tout comme les chargeurs de batterie) ;
  • 37. Penser à mettre en veille l'ordinateur et l'écran dès que vous partez en réunion et en pause déjeuner ;
  • 38. Couper les caméras autant que possible pendant les réunions en visio ;
  • 39. Utiliser un moteur de recherche écoresponsable et limiter ses recherches sur les moteurs pour privilégier les accès directs aux sites (eh oui, vos recherches Google aussi consomme de l'énergie) ;
  • 40. Imprimer le moins possible, deux documents par page (recto-verso) et réutiliser le papier comme brouillon ;
  • 41. Optimiser le stockage des emails pour limiter les émissions de CO2 par les serveurs chargés du stockage des données informatiques : se désinscrire des newsletters, nettoyer sa boite mail de temps à autre, privilégier les messages instantanés aux emails, éviter de répondre aux mails avec tout l'historique de conversation.

Vous trouvez nos conseils pertinents ?Envoyez notre article à vos amis et collègues par message instantané, sur les réseaux sociaux, ou imprimez notre liste dans un document en noir et blanc. Pour cela, appuyez en même temps sur les touches Ctrl et P de votre clavier. En faisant des émules dans votre entourage, vous permettrez des économies d'énergie plus grandes que la consommation dûe à l'impression de la liste de nos conseils. En plus de vous voir attribuer le statut de la personne la plus écoresponsable de l'open space !

Repas et nourriture

Pour savourer un café et le repas au travail, vous pouvez :

  • 42. Amener vos couverts et votre box, pleine quand vous avez préparé votre propre nourriture, vide quand vous allez prendre à emporter ; pour limiter le gaspillage alimentaire ;
  • 43. Utiliser une tasse et une gourde réutilisables ;
  • 44. Éviter les gobelets, les touillettes, les couverts en plastique et les aliments suremballés ;
  • 45. Trier ses déchets et demander la mise en place du tri organique.

Selon l’ADEME, chaque année les poubelles des Français contiennent 100 kilos/habitant de déchets recyclables. A cela s'ajoutent les déchets organiques, également triables dans certaines villes ou avec des composteurs, qui avec 165 kilos/habitant représentent la moitié du poids annuel total des déchets des ménages.

Sensibiliser ses collègues

Plus globalement, voici différents écogestes à réaliser avec vos collègues au bureau :

  • 46. Limiter l'utilisation de la climatisation pour prioriser le ventilateur si possible (qui ), ou optimiser la température (ne pas l'activer sous 26 degrés et une différence maximum de 6 degrés entre l'intérieur et l'extérieur) ;
  • 47. Se rendre au bureau en prenant le vélo, les transports en commun ou en covoiturage et adopter l'écoconduite à dégaut de pouvoir télétravailler ;
  • 48. Privilégier les escaliers à l'ascenseur (c'est même très bon pour le coeur) ;
  • 49. Eviter les déplacement professionnels en avion autant que possible pour privilégier la visio ou le train ;
  • 50. Demander à ce que le wifi et le chauffage soient éteints pendant le weekend.

Un ventilateur consomme 30 fois moins qu'un climatiseur.

Les éco-gestes de long terme pour la transition énergétique

Au-delà des gestes de quotidien, vous pouvez aussi mettre en place plusieurs écogestes de plus long terme.

Les raisons sont là encore multiples : réduire sur le long terme vos factures d'énergie, améliorer la valeur de votre bien immobilier, aider la France dans son projet de transition énergétique et assurer un avenir aux générations futures.

Plant growing from a pot in shape of a green Earth

Au-delà de la souscription d'un contrat d'électricité auprès d'un fournisseur vert, vous pouvez installer des panneaux photovoltaïques pour réduire vos factures d'électricité. Les panneaux solaires nouvelle génération offre un très bon rendement pour chauffer un foyer. Certains permettent même de ventiler le logement ou encore de chauffer l'eau sanitaire.

Pour réaliser d'énormes économies d'énergie et disposer d'un confort thermique suffisant dans son logement, le plus efficace est d'entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Il peut s'agir par exemple :

Si ces travaux représentent un certain coût, sachez qu'il existe d'importantes aides à la rénovation énergétique mises en place par l'État.

Pourquoi il est important d'agir pour la planète

planète verte tenue dans les bras

Crise de l'énergie et hausse des factures

Plus les foyers sont nombreux à adopter des écogestes, plus la consommation moyenne d'énergie en France est réduite.

A l'heure où chaque citoyen et entreprise est invitée à réduire ses consommations, notamment lors des pics prévus par la météo Ecowatt, il est d'autant plus important de repenser ses habitudes pour mieux vivre en économisant de l'argent.

Crise environnementale et hausse des émissions de CO2

L'autre objectif d'un écogeste est que chaque citoyen réduise sa consommation de ressources énergétiques et limite au maximum les pollutions diverses. Les spécialistes sont nombreux à parler de jour du dépassement de la terre, qui correspond au jour de l'année passée où les humains ont consommé l’ensemble des ressources que la planète peut régénérer en un an. Il y a donc urgence à réduire son empreinte carbone !

D'autres conseils à nous partager ? Si vous connaissez d'autres écogestes non listés dans cet articles, faites-nous en part !

Updated on