Le Bilan Carbone du secteur hôtelier

bilan carbone hotel

La réalisation d’un Bilan Carbone permet l’estimation des émissions de gaz à effet de serre induites par les activités de l’entreprise en question, et sont mesurées en CO2eq. Ainsi, il est possible par la suite de mettre en place des actions de réduction de ces émissions en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique. Découvrez comment dresser un Bilan GES appliqué au secteur de l'hôtellerie : acteurs concernés, données à collecter, actions de réduction à mettre en place…


appel gratuit

Selectra vous aide à réaliser et à réduire le bilan carbone de votre entreprise

Contactez notre pôle professionnels et grands comptes, et compensez vos émissions carbone !

Qu'est-ce qu'un Bilan Carbone dans le secteur hôtelier ?

Développé en 2004 par l’ADEME (Agence de la transition écologique) et aujourd’hui diffusé par l’Association Bilan Carbone (ABC), le Bilan Carbone est une méthodologie qui permet de mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’une organisation. Les émissions mesurées sont classées en trois catégories, appelées "scope".

Catégories d’émissions Définition Exemple
Scope 1 Les émissions directes de GES provenant des sources d'énergie qui sont détenues ou contrôlées par l'hôtel. Gaz naturel ou essence pour les voitures qui seraient possédées par l’hôtel.
Scope 2 Les émissions indirectes de GES résultant de la production d'électricité, de chauffage et de climatisation, ou de vapeur générée hors site mais achetée par l'hôtel. L’énergie achetée par l'hôtel auprès d'un fournisseur de services publics.
Scope 3 Les émissions indirectes de GES provenant de sources qui ne sont pas détenues ou directement contrôlées par l'hôtel mais qui sont liées aux activités de l'hôtel. La blanchisserie externalisée, les déplacements des employés pour se rendre au travail ou encore le déplacement des clients jusqu’à l’hôtel.

Pour évaluer l’impact environnemental d’un hôtel, il faut procéder aux étapes suivantes :

  1. Définition du périmètre : fixer le niveau de détail de l’étude en définissant ce qui sera pris en compte dans le Bilan Carbone.
  2. Collecte des données : recenser les données opérationnelles au plus proche de la réalité de l’entreprise.
  3. Calcul des émissions : traduire les données opérationnelles collectées en émissions de gaz à effet de serre.
  4. Analyse des résultats : exploiter les résultats pour identifier les actions pertinentes et efficaces de réduction des émissions gaz à effet de serre.

Prix d’un Bilan Carbone pour le secteur hôtelier

Le prix d’une prestation de bilan GES dépend de plusieurs facteurs :

  • La taille de l’hôtel ;
  • Le nombre de salariés ;
  • Le type de bilan souhaité et son degré de précision.

Soumis à certaines conditions, l’ADEME permet aux entreprises de bénéficier d’une subvention dans le cadre de la réalisation d’un Bilan Carbone complet, qui peut s'élever jusqu'à 80% du coût de la prestation.

bilan carbone devis en ligne

Êtes-vous éligible aux aides de l'ADEME pour financer votre Bilan Carbone ?

Vérifiez votre éligibilité aux aides de l'ADEME et demandez un devis gratuit en quelques minutes !

Quelles données collecter pour faire son bilan carbone ?

La définition des périmètres à prendre en compte et la collecte des données sont des étapes clé d’une démarche de Bilan Carbone, dont dépendra à la fois la représentativité et la précision de son résultat.

Lors du dressage d’un Bilan Carbone, l’étape de collecte de données reste l’une des plus importantes et permet, entre autres, de délimiter le périmètre étudié à travers les calculs d’allocations.

Bien que leur proportion varie d’un hôtel à l’autre, les postes les plus émetteurs de GES restent les suivants :

hotel
  1. Infrastructure de l’hôtel ;
  2. Consommation d'énergie de l’hôtel ;
  3. Consommation d’eau de l’hôtel ;
  4. Gestion hôtelière ;
  5. Service de blanchisserie de l’hôtel ;
  6. Service de restauration de l’hôtel ;
  7. Traitement des déchets de l’hôtel.

Selectra vous aide à réaliser et à réduire le bilan carbone de votre entrepriseContactez notre pôle professionnels et grands comptes ou envoyez un email à l'adresse suivante : climate.contact@selectra.info.
01 86 65 54 99

Infrastructure de l’hôtel

Les émissions de GES liés à l’infrastructure de l'hôtel sont généralement dues à la construction ou à la rénovation.

Où obtenir l’information ?

  • Pour savoir si l’impact carbone de la structure de l’hôtel doit être pris en compte, il faut vérifier si le bâtiment est encore amorti d’un point de vue comptable. Si le bâtiment est encore en phase d’amortissement, nous pouvons le comptabiliser dans le Bilan Carbone, nous pouvons nous référer au plan architectural pour dégager la superficie en m2 du complexe hôtelier.
  • Pour comptabiliser les émissions liées à la rénovation, nous pouvons collecter les factures liées aux travaux.

Consommation d'énergie de l’hôtel

De manière générale, la consommation d'énergie représente 60 % de l'empreinte carbone d'un hôtel et absorbe 6 à 10 % des revenus d'un établissement hôtelier, constituant ainsi l'un des coûts d'exploitation qui augmente le plus rapidement dans le secteur hôtelier en général.

La part d'émissions de GES varie au sein même de la consommation en énergie et se décline ainsi :

  Part de la consommation énergétique totale
Le chauffage, la climatisation et la ventilation 40 à 45 %
Les équipements de cuisine (fours, chambres froides…) 10 à 25%
La production d’eau chaude sanitaire 10 à 20%
Les équipements électriques des chambres (éclairage, téléviseur…) 5 à 10%
L’éclairage extérieur et intérieur 3 à 10%
Les équipements informatiques (ordinateurs, imprimante…) 2 à 5%
La blanchisserie 0 à 10%

Source : Bilan carbone du groupe Accor Hotels (Avril 2016)

Où obtenir l’information ?

Pour mesurer l’empreinte carbone de la consommation d’énergie, il suffit de se munir des factures des fournisseurs d’énergie de l’hôtel sur l’année étudiée. La consommation est mesurée en kWh. Attention, ne pas oublier de prendre les factures liées à tous les compteurs du complexe hôtelier.

Consommation d’eau de l’hôtel

De manière générale, la consommation en eau représente plus de 10% des dépenses des hôtels. Dans un Bilan Carbone, nous comptabilisons à la fois les émissions qui sont produites au moment de sa consommation, mais aussi au moment de son élimination lors du traitement des eaux usées.

  Part de la consommation en eau totale
Les douches, robinets et WC des chambres 40 à 45 %
Les cuisines et restaurants 15 à 25%
Les toilettes publiques et espaces communs 15 à 20%
La blanchisserie 0 à 15%
L’arrosage des espaces verts 0 à 10%
La piscine 0 à 5%

Source : Bilan carbone du groupe Accor Hotels (Avril 2016)

Où obtenir l’information ?

Pour mesurer l’empreinte carbone de la consommation d’eau, il suffit de se munir des factures des fournisseurs d’eau de l’hôtel sur l’année étudiée. La consommation est mesurée en m3.

Gestion hôtelière

La gestion hôtelière est une source importante de GES car elle comprend les émissions des produits liés à la gestion des bureaux (imprimantes, papiers, ordinateurs, etc.), des produits liés à la gestion de l'hôtel (produits d’entretien, engrais, pesticides, etc.), ainsi que des produits liés à l'équipement des chambres (serviettes, savons, télévisions, papier toilette, etc.).

Où obtenir l’information ?

Il s’agit d’un poste d’émissions complexe à mesurer. Pour avoir un ordre de grandeur de l’impact carbone, il est possible de collecter les factures liées à l’achat des consommables et des appareils. Autrement, il suffit de faire liste détaillée avec le nombre d'unités pour chaque produit évalué.

Service de blanchisserie de l’hôtel

Les émissions de GES liés à la blanchisserie comprennent les émissions directement associées aux machines elles-mêmes (machine à laver, sèche-linge, etc.) mais aussi les produits de nettoyage ainsi que leur dosage.

Où obtenir l’information ?

  • Si le service de blanchisserie est externalisé, il est possible de collecter les factures du prestataire afin de mesurer l’impact CO2.
  • Si le service n’est pas externalisé, il faut faire une liste des appareils utilisés pour assurer le service de blanchisserie.

Service de restauration de l’hôtel

Le service de restauration est en général responsable d’une grande partie des émissions de GES de l'hôtel, mais varie selon la quantité et la catégorie d’aliments proposés, car l’impact d’une catégorie d’aliment à l’autre varie énormément.

Au-delà de la catégorie d’aliments proposés et des habitudes alimentaires des clients, un hôtel proposant au travers de son restaurant des produits issus du commerce équitable et de l’agriculture biologique et/ou locale, aura un impact environnemental bien moindre.

Où obtenir l’information ?

Une première mesure simple de l’impact carbone du service de restauration consiste à comptabiliser les repas servis au cours de l’année. Il est possible ensuite de mesurer plus en détails en fonction de l’impact du type de repas servi.

Traitement des déchets de l’hôtel

Au vu de la quantité de déchets produite par un hôtel, il semble nécessaire pour les hôteliers de les traiter, voir les recycler ce qui permet de diminuer son impact carbone qui peut être estimé selon la quantité de déchets émis mais également selon la catégorie de déchets.

poubelle

Où obtenir l’information ?

Pour mesurer l’impact des déchets, nous pouvons mesurer la quantité (en kg) de déchets produits. Comme l’impact environnemental d’1kg de déchets alimentaires n'équivalent pas à celui d’1kg de déchets d’uranium, ils peuvent être catégorisés de la façon suivante afin de gagner en précision :

  • Déchets alimentaires ;
  • Déchets d’emballages ;
  • Déchets dangereux.

Qui sont les acteurs concernés par un Bilan Carbone dans le secteur hôtelier ?

Les acteurs concernés par la réalisation d’un Bilan Carbone sont les suivants :

  • L’ensemble des entreprises du secteur hôtelier : chaînes hôtelières, motels, gîtes touristiques, cabines et chalets, hôtels-casinos, auberges fournissant de la nourriture et de l'hébergement, pavillons et stations de ski… ;
  • Les acteurs du secteur touristique : agences de voyages, tours opérateurs, guides touristiques, traiteur, office de tourisme… qui privilégient de plus en plus des partenariats avec les hôtels intégrant un fort aspect écologique à leur vision, pour ainsi répondre aux besoins d’une certaine clientèle en forte croissance.

Quels sont les avantages d’un Bilan Carbone dans le secteur hôtelier ?

L’industrie hôtelière est aujourd'hui confrontée à de nouvelles réglementations écologiques qui régissent son secteur. Ainsi, les hôtels sont de plus en plus nombreux à réaliser des analyses environnementales de leur impact dans le but de répondre à une forte demande de la part du public ainsi que des différents acteurs du secteur auxquels ils sont confrontés.

Ainsi , en plus d’identifier les principaux postes émetteurs de gaz à effet de serre de l’organisation, la réalisation d’un Bilan Carbone permet de répondre à différents besoins du secteur hôtelier :

  • Mettre en place une démarche de progrès environnemental, tout en maîtrisant les coûts. Cela permet de proposer des prestations d’hébergement qui ont un impact de plus en plus faible pour la planète.
  • Communiquer auprès des consommateurs mais aussi des employés de l’hôtel et promouvoir les actions de progrès initiées par l’entreprise. Cela permet de générer très souvent de l’engagement grâce cette problématique.
  • Se conformer et anticiper les différentes réglementations gouvernementales qui touchent le secteur. Par exemple, les hôtels sont directement visés par le « Décret Tertiaire » qui met en place des obligations et actions de réduction progressive de la consommation d’énergie finale dans les bâtiments à usage tertiaire.
  • Réduire les coûts d'exploitation et de gestion opérationnels. Faire un Bilan Carbone permet de mettre en lumière une surconsommation énergétique, par exemple.

Bilan Carbone rime aussi avec économieAu-delà du gain environnemental, la réalisation d’un Bilan Carbone permet, par la suite, de mettre en place des actions de réductions pouvant déboucher sur de réelles économies. On considère que pour un hôtel on peut économiser jusqu’à 714 €/tonne de CO2eq évitée.
D’une part, à travers des dépenses d'investissements permettant d’optimiser les coûts d’exploitations.
De l’autre, à travers des actions d’optimisation des coûts via des modifications d’achats, de management et de bonnes pratiques.

Source : Gouvernement lors de la mise en place d’un affichage environnemental

Quelles actions peuvent être menées par le secteur hôtelier pour réduire son impact carbone ?

La réduction de l’impact des hôteliers sur l’environnement passe inévitablement par la mise en place d’actions de réduction de GES. Voici une liste non exhaustive des mesures qui peuvent être mise en place dans un hôtel :

  Actions de réduction
Energie
  • Opter pour des appareils moins énergivores de classe énergétique A ;
  • Mettre en place un système de récupération de chaleur ;
  • Révision des températures de consignes pour les espaces occupés et inoccupés ;
  • Mettre en place des sous compteurs pour connaître les consommations de chaque espace / service ;
  • Baisser la température de sortie du ballon d’eau chaude jusqu’à 55°C (réglementation RTE).
Eau
  • Mettre en place des régulateurs de débit sur les douchettes et robinets / Mettre en place des pommeaux à débit faible sur douche ;
  • Mettre en place des récupérateurs d’eau de pluie (arrosage des espaces verts) ;
  • Installer des chasses d’eau double débit.
Eclairage
  • Continuer ou commencer à remplacer les ampoules par des fluocompactes ou LED ;
  • Installer des détecteurs de présence dans les espaces de circulation ;
  • Installer des détecteurs de luminosité pour l’éclairage extérieur et/ou intérieur / Revoir le processus de mise en lumière de la chambre : éteindre la salle de bain et/ou WC quand le client ouvre la chambre.
Textile
  • Diminuer le grammage du linge ;
  • Adapter les quantités mise à disposition en fonction du nombre d’arrivées prévues ;
  • Sensibiliser les clients sur la réutilisation des serviettes et le changement des draps pour des longs séjours.
Produits d'accueil
  • Proposer des bouteilles d’eau en format verre consigné ou via des fontaines à eau ;
  • Eviter les produits jetables ;
  • Proposer les amenities (kits manucure/bonnet de douche/kit coton) à la demande à la réception ;
  • Proposer des pantoufles 100% compostables et biodégradables ;
  • Favoriser les produits biologiques ou certifiés Ecolabel européen ;
  • Favoriser le grand format à la place des formats individuels (éco pompes pour le gel douche/shampoing par exemple).
Produits d’entretien
  • Favoriser les produits éco labélisés ;
  • Opter pour des produits concentrés et privilégier la gestion par centrale de dilution ;
  • Utiliser des produits naturels : savon noir solide/liquide, vinaigre blanc, bicarbonate de soude ;
  • Réfléchir à la suppression des sacs poubelles ou au non remplacement automatique des sacs poubelles en chambre ;
  • Proposer du papier toilette recyclé et écolabellisé (à partir de brique alimentaire).
Alimentation
  • Augmenter la part de produits biologiques/locaux au petit déjeuner ;
  • Favoriser le vrac et les conditionnements grand format (par exemple : confiture, thé, miel, pâte à tartiner, beurre) ;
  • Réévaluer les quantités de viennoiseries par client ;
  • Valoriser le travail de l’équipe et la qualité du petit déjeuner proposé en mettant en avant les produits faits maison et locaux ;
  • Mettre en place des messages pédagogiques pour éviter le gaspillage/zéro déchets.

Source : Gouvernement lors de la mise en place d’un affichage environnemental

Aller plus loin : compenser les émissions carbone de l’hôtel

Pour les entreprises souhaitant aller plus loin que la réalisation d’un Bilan Carbone et la mise en œuvre d’une démarche de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, il est possible de se lancer dans la compensation carbone d’une partie des émissions jugées inévitables.

Qu’est-ce qu’un Bilan Carbone neutre ? Un bilan carbone neutre est un rapport nul entre les émissions de gaz à effet de serre d’une entreprise et le financement d’un projet environnemental. Il se caractérise aussi par l’expression zéro émissions nettes (ZEN).

Estimer et réduire le bilan carbone de son entreprise Selectra dresse votre comptabilité carbone et peut également compenser vos émissions. Contactez notre pôle professionnels et grands comptes ou envoyez-nous un email à l'adresse climate.contact@selectra.info. Découvrez également l'offre Entreprise Engagée pour le Climat pour participer à un monde plus vert.
01 86 65 54 99

Updated on