Label Greenfin : vers une finance plus verte

label greenfin

Depuis sa création en 2015, le label TEEC (Transition Energétique et Ecologique pour le Climat), désormais appelé label Greenfin, veille sur les acteurs financiers qui souhaitent contribuer au financement de la transition énergétique et écologique. En leur garantissant la qualité verte des fonds d’investissement, il agit comme l’outil de référence pour investir dans l’économie verte.


A quoi correspond le label Greenfin, anciennement label TEEC ?

Lancé à la suite de la COP 21 en 2015 par le ministère de la Transition énergétique et solidaire, le label TEEC (Transition Energétique et Ecologique pour le Climat) devient le label Greenfin en juin 2019. Ce nouveau label a pour objectif de garantir plus de transparence et d’engagement environnemental des produits financiers que son prédécesseur.

Le label Greenfin vérifie et certifie les engagements des investisseurs en matière sociale et environnementale. C’est donc un label d’investissement socialement responsable (ISR).

Qu’est-ce que l’Investissement Socialement Responsable (ISR) ?L’ISR est une démarche permettant aux acteurs financiers d’investir dans des entreprises qui prennent en compte des critères extra-financiers, principalement sociaux et environnementaux, dans leur modèle de développement et qui contribuent ainsi au développement durable. Par exemple, répondre aux besoins d’une population vieillissante en investissant dans une maison de retraite et offrir des tarifs accessibles, c’est un investissement socialement responsable.

En France, il existe deux labels d’investissement socialement responsable : le label Greenfin et le label ISR. Ce dernier a été créé en 2016 par le ministère des finances et a pour objectif de de rendre plus compréhensible le concept d’ISR et de mettre en valeur les produits ISR auprès des épargnants. Dans certains cas, les deux labels peuvent être attribué à un même fonds d’investissement.

En tant qu’outil de la finance verte, il s’adresse aux acteurs financiers qui souhaitent investir dans des fonds d'investissement durables. Il leur indique quels fonds contribuent à la transition énergétique et écologique en signalant la présence de placements verts et en garantissant leur qualité. Ainsi, le label Greenfin devient une référence très utile pour reconnaître et choisir des placements responsables.

Qu’est-ce que la finance verte ou green finance ?La finance verte, ou green finance, rassemble l’ensemble des actions et opérations financières qui ont pour objectif d’accélérer la transition énergétique et de lutter contre le réchauffement climatique. Concrètement, elle se définit par le financement de projets durables qui consiste à développer des énergies renouvelables, à financer des infrastructures, ou encore à mieux gérer les déchets.

Les avantages d’une labellisation éco responsable

label vert

Le label Greenfin a la particularité d’être avantageux autant pour les investisseurs et les épargnants, que pour les fonds.

En effet, le label Greenfin permet aux investisseurs et aux épargnants d’effectuer des placements sur des fonds durables prenant en compte la transition énergétique et écologique. Il favorise ainsi la transparence des investissements.

De plus, à compter du 1er janvier 2020, la loi PACTE incite les Français à investir leur assurance-vie dans des fonds durables, c’est à dire qui ont été labellisés soit Greenfin, soit investissement socialement responsable (ISR) ou soit qui soient solidaires. Les assureurs sont depuis obligés de proposer au moins un produit labellisé dans le cadre de leurs assurances-vie.

Qu’est-ce que la loi PACTE ?Promulguée en mai 2019, la loi PACTE (Plan d'Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) a pour but d’aider les petites et moyennes entreprises à se développer. Parmi ses nombreuses clauses, la loi PACTE tend à réorienter l’épargne vers des investissements responsables, solidaires et permettant de financer la transition énergétique, notamment via l’assurance-vie.

Ainsi, pour les fonds d’investissements verts, avoir le label Greenfin est un moyen non seulement de gagner en crédibilité et visibilité auprès des autres acteurs financiers, mais aussi de garantir le bon financement de la transition énergétique et écologique.

Des fonds d'investissement écologiques

L'objectif du label est de mobiliser une partie de l’épargne au service de la transition énergétique et écologique, c’est à dire d’inciter les fonds à investir dans l’économie verte.

Pour y parvenir, le label rassemble quatre critères : la part verte, les exclusions, les controverses Environnementales, Sociales et Gouvernance (ESG), et les impacts positifs.

Détenir une part verte

Pour être labellisé, tout fonds doit investir un pourcentage majoritaire de ses actifs dans des activités durables. Huit catégories d’activités sont ainsi éligibles au financement labellisé :

economie verte
  1. Energie ;
  2. Bâtiment ;
  3. Gestion des déchets et contrôle de la pollution ;
  4. Industrie ;
  5. Transport propre ;
  6. Technologies de l’information et de la communication ;
  7. Agriculture et forêt ;
  8. Adaptation au changement climatique.

Suivre les controverses Environnementales, Sociales et de Gouvernance (ESG)

Les fonds candidats doivent effectuer une veille continue sur les controverses environnementales, sociale et de gouvernance (ESG) pouvant concernées les actifs investis, c’est à dire prendre en compte les impacts extra-financiers des activités de leurs actifs. Les controverses ESG auxquelles font face les entreprises regroupent le risque de pollution et les accidents industriels, par exemple, ou encore la corruption ou la violation des droits de l’homme. Bien suivre les controverses ESG, c’est comprendre et mesurer le risque pour une maîtrise plus responsable sur le long terme.

Selectra vous aide à réaliser et à réduire le bilan carbone de votre entrepriseContactez notre pôle professionnels et grands comptes au 01 86 65 54 99 (appel gratuit) ou envoyez un email à l'adresse suivante : antoine.climate@selectra.info.

energies fossiles

Exclure certaines activités

S’il est essentiel de détenir une part verte, les fonds bénéficiant du label ne peuvent pas investir dans des activités contraires à la transition énergétique et écologique. C’est à dire qu’ils doivent exclure de leur périmètre d’investissement toutes les activités liées aux énergies fossiles ou au nucléaire, énergies considérées comme très polluantes.

Pourquoi exclure le nucléaire et les énergies fossiles ?Les énergies fossiles, appelées aussi énergies non renouvelables, proviennent de la combustion de matières premières comme le charbon, le pétrole ou encore le gaz naturel. Ces combustibles, riches en carbone, rejettent énormément de dioxyde de carbone dans l'atmosphère et sont donc très polluants. L’énergie nucléaire provient également d’une matière première : l’uranium. Elle n’est pas considéré comme une énergie fossile car elle n’émet pas de CO2. Elle pollue cependant par son mode de production qui créé des déchets nucléaires.

Évaluer les impacts positifs

Les fonds doivent établir un reporting et mettre en place des indicateurs de mesure de la contribution effective de leurs investissements à la transition énergétique et écologique. Ils doivent ainsi prouver les bénéfices environnementaux apportés par les actifs investis dans au moins l’un des quatre domaines suivants :

  1. Le changement climatique ;
  2. L’eau ;
  3. Les ressources naturelles ;
  4. La biodiversité.

Obtenir le label Greenfin

De nombreux fonds d’investissement sont éligibles au label Greenfin : les fonds cotés, les fonds alternatifs, les fonds d’infrastructures, les fonds obligataires, les fonds de dette privée, et depuis mars 2018, les placements immobiliers SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) ou OPCI (Organisme de Placement Collectif en Immobilier).

Cependant, pour obtenir le label, trois étapes sont nécessaires :

  1. La vérification de l’éligibilité du fonds ;
  2. Le contrôle des critères de labellisation ;
  3. La décision d’attribution du label par l’organisme de labellisation.

Finalement, si le fonds réussit à passer toutes ces étapes, le label Greenfin lui sera accordé pour un an. Des contrôles réguliers seront programmés afin de garantir le respect des exigences du label.

Trois organismes de labellisation ont été désignés pour délivré le label : Novethic, EY France et Afnor Certification.

Liste des fonds labellisés Greenfin

On compte actuellement 45 fonds labellisés rassemblant près de 14 milliards d'euros :

  • Allianz Green Bond, présenté par Allianz Global Investors.
  • Axa Sélection Obligations Monde, présenté par Architas France.
  • Axa WF - Global Green Bonds, présenté par Axa Investment Managers.
  • BNP Paribas Green Bond, présenté par BNP Asset Management.
  • Bridge IV Senior, présenté par Edmond de Rothschild Asset Management.
  • Capenergie 4, présenté par Omnès Capital.
  • CA Transitions B, géré par la société de gestion Idia Capital Investissement.
  • Crédit mutuel-CIC Green Bonds, présenté par Crédit mutuel-CIC Asset Management.
  • Demeter 4 infra, présenté par la société de gestion Demeter Partners.
  • Ecofi Agir pour le climat, présenté par Ecofi Investissements.
  • Eiffel Energy Transition, présenté par Eiffel Investment Group.
  • Eiffel Gaz Vert, présenté par Eiffel Investment Group.
  • Energy Transition Europe III, présenté par ETIC Partners.
  • Essential Infra Debt Fund, présenté par Ostrum.
  • Federal Global Green Bonds, présenté par Federal Finance Gestion.
  • Fonds de modernisation écologique des transports, présenté par Demeter Partners.
  • HGA Obligations Vertes, présenté par la société de gestion Humanis gestion d’actifs.
  • HSBC EE Actions Europe Transition Verte, présenté par HSBC Global Asset Management.
  • HSBC Europe Equity Green Transition, présenté par HSBC Global Asset Management.
  • Infragreen II, présenté par la société de gestion Rgreen Invest.
  • Infragreen III, présenté par la société de gestion Rgreen Invest.
  • Infragreen IV, présenté par la société de gestion Rgreen Invest.
  • iShares Green Bond Fund, présenté par Blackrock.
  • LBPAM Green Bonds Flexible, présenté par LBPAM.
  • LBPAM ISR Actions Environnement, présenté par LBPAM.
  • Lyxor Green Bond ETF, présenté par Lyxor Asset Management.
  • Mandarine Global Transition, présenté par Mandarine Gestion.
  • M Climate Solutions, présenté par Montpensier Finance.
  • Mirova Europe Environmental Equity Fund, présenté par la société de gestion Mirova
  • Mirova Eurofideme 3, présenté par la société de gestion Mirova.
  • Mirova Eurofideme 4, présenté par la société de gestion Mirova.
  • Mirova Green Bond Global, présenté par la société de gestion Mirova.
  • New Energy Fund III, présenté par Impax Asset Management.
  • NN Green Bonds, présenté par NN Investment Partners.
  • NN Green Bond Short Duration, présenté par NN Investment Partners.
  • Omnès capital CapEnergie 3, présenté par Omnès capital.
  • Paris Fonds Vert, présenté par Demeter Partners.
  • PEARL Infrastructure Capital, présenté par Edmond de Rothschild Private Equity.
  • Predirec EnR 2030, présenté par la société de gestion Acofi gestion.
  • Predirec EnR 2, présenté par Acofi Gestion.
  • Schroder ISF Global Energy Transition, présenté par Schroders.
  • Scor Infrastructure Loans III, présenté par Scor Investment Partners.
  • Sycomore Eco Solution, présenté par la société de gestion Sycomore.
  • Transition énergétique France, présenté par Acofi gestion.
  • Zencap Energy Transition Debt III M, présenté par Zencap Asset Management.
Updated on