renovation cta

Besoin de travaux d'isolation ?

Selectra avec IZI vous accompagne pas à pas dans vos travaux d'isolation : obtention d'aides, devis, artisans locaux qualifiés !

Tout savoir sur l'isolation thermique en 2022

isolation thermique

L'isolation est une véritable source d'économies pour un foyer. Elle consiste à utiliser différents procédés pour limiter les échanges thermiques entre une enceinte et l’extérieur. Dans cet article, nous faisons le point sur l'isolation thermique avec des conseils de professionnels pour en tirer tous les bénéfices.


C'est quoi, l'isolation thermique ?

L'isolation thermique a pour but de limiter au maximum les déperditions de chaleur et/ou de fraicheur d'une enceinte close, qu'il s'agisse d'une maison, d'un appartement ou d'un autre type de bâtiment. Une fois que les procédés d'isolation ont été mis en place, il s'agit de réduire les consommations énergétiques nécessaires pour que l'espace clos soit maintenu à la température souhaitée par ses occupants. Une bonne isolation permet aussi de réduire efficacement ses factures d'électricité.

En pratique, les professionnels de l'isolation thermique concentrent leur travail sur les ponts thermiques du logement. Il s'agit principalement :

Une isolation thermique performante permet d'avoir une maison qui conserve la chaleur en hiver et la fraîcheur en été.

Quels matériaux choisir pour isoler sa maison ?

Au fil des années, les techniques d'isolation d'une maison ont évoluées. Désormais, il existe trois différents types d'isolation thermique :

  1. l’isolation par l’intérieur ;
  2. l’isolation par l’extérieur ;
  3. et l'isolation des combles.

L'isolation thermique par l'intérieur

isolation thermique interieur

Aussi appelée ITI, l'isolation thermique par l'intérieur consiste à poser un isolant sur la face intérieure des murs, des sols et des sous-pentes du bâtiment concerné. Le but de ce procédé est de supprimer les condensations présentes sur les parois froides. Ainsi, les occupants du logement bénéficient d'une amélioration du confort aussi bien énergétique qu'acoustique (ou isolation phonique).

Si vous êtes bien conseillé, vous pouvez réaliser les travaux nécessaires vous-même. Le principal inconvénient de l'isolation thermique par l'intérieur est que l'espace habitable est diminué et les travaux doivent être réalisés sans les habitants à l'intérieur. Pour autant, notons que les entreprises de ce marché ont réussi à développer des solutions d'isolants thermiques plus minces, tout en conservant leur capacité de protection contre les hautes températures.

BON À SAVOIR

Si un logement dispose d'un sol mal isolé, il peut subir jusqu'à 17 % de déperditions énergétiques, comparé à un sol bien isolé. De plus, un sol froid constitue un véritable inconfort pendant les saisons froides. Il est donc indispensable de prévoir une isolation du sol dans les travaux de rénovation énergétique du logement.

L'isolation thermique par l'extérieur

Les techniques d'isolation thermique par l’extérieur ou ITE consistent à envelopper un bâtiment d'un manteau isolant. Cette couche d'isolant est souvent du polystyrène expansé, accompagné de plusieurs couches de matériaux de parements tels que l'enduit minéral ou organique, le PVC, le bois, la pierre, etc.

L'avantage principal de ce type d'isolation est qu'elle permet de conserver la totalité de la surface habitable du logement. Si les travaux sont bien faits, notamment en coupant tous les ponts thermiques, la performance thermique globale du logement peut augmenter fortement. Conséquences : les consommations énergétiques en chauffage sont diminuées de 10 à 20 %.

Toutefois, précisons qu'isoler son logement par l'extérieur va modifier son aspect extérieur. De plus, cela nécessite d'augmenter le coefficient d’occupation au sol. Ces travaux doivent obligatoirement être effectués par des professionnels du métier, ce qui peut être onéreux. Il existe toutefois des aides à la rénovation énergétique. Vous pouvez vérifier votre éligibilité pour obtenir un financement et réaliser sereinement ces travaux.

Il est conseillé de réaliser cette isolation à l'occasion d'un ravalement de façade ou d'une rénovation totale de l'habitation. Pensez aussi à consulter les règles d'urbanisme de votre commune pour éviter toute mauvaise surprise.

L'isolation des combles

L'isolation des combles permet de maintenir au maximum de chaleur à l'intérieur d'un logement. Ce type d'isolation est important car selon l'Ademe, plus de 30 % des déperditions thermiques des logements sont causées par la toiture. Qui plus est, même si les murs et le sol sont bien isolés, la performance énergétique de votre logement sera fortement amoindrie si votre toiture ne l'est pas suffisamment.

Pour choisir la méthode d'isolation, tout dépend de l'usage que l'on fait de ses combles. Si ces derniers ne sont pas aménagés, il est recommandé d'opter pour une isolation au niveau du plancher. L'isolation des combles doit être votre priorité : c'est le moyen le plus rapide pour améliorer l'efficacité énergétique et le confort du logement.

Quelle est la réglementation sur l'isolation thermique ?

Pour la mise en place de l'isolation thermique, il convient de respecter la réglementation en vigueur. Voici les détails dans le tableau ci-dessous.

Réglementation de l'isolation thermique en 2022
Démarches / normes Détails
Faire établir un diagnostic de performance énergétique (DPE) Ce diagnostic concerne la vente immobilière ou la location d'un appartement. Il permet d'analyser la consommation d'énergie du logement afin de détermine sa classe dans la nomenclature officielle de l'Ademe. La lettre A signifie que le logement est peu énergivore, tandis que la lettre G signifie qu'il est peu isolé et donc, très énergivore.
La norme RT 2005 La réglementation thermique datant de 2005 a retenu trois principaux critères, à savoir la consommation d'énergie, la température intérieure du logement en été et la ventilation/isolation/chauffage. Cette norme s'inscrivait dans les objectifs du gouvernement de réduire de 40% la consommation d'énergie des logements neufs d'ici 2020.
La norme RT 2012 Cette réglementation concerne les bâtiments neufs achevés après 2013. Concrètement, son objectif est de limiter la consommation d'énergie primaire de ces bâtiments à 50 kWhEP/ (m2.an) en moyenne. Les constructeurs sont donc tenus d'appliquer de nouvelles règles de constructions pour respecter cette réduction des consommations énergétiques.

Désormais, lorsqu'un particulier ou un professionnel se lance dans la construction d'une maison, il doit tenir compte de son orientation par rapport au soleil. Le but est d'optimiser l'éclairage naturel, le chauffage du logement mais aussi son niveau d'isolation. Les nouvelles habitations sont contraintes de respecter un seuil de consommation énergétique par mètre carré. Ce seuil est variable en fonction de la taille et du lieu de l'habitation.

De plus, la norme RT 2012 encourage l'utilisation des nouvelles technologies pour le bâti et les équipements afin de diminuer le coût pour les habitants. À noter que la norme RT 2012 a été remplacée par la norme RT 2020.

economies energie

Conseils de professionnels pour bien isoler sa maison

La première chose à faire pour bien isoler sa maison est le choix des isolants thermiques. Sur le marché, il existe de nombreux isolants : aine de verre, laine de bois, laine de roche, chanvre, polystyrène étendue, ouate de cellulose, polyuréthane, textile recyclé, laine de mouton, etc. Retrouvez dans le tableau ci-dessous les critères à prendre en compte pour faire le bon choix.

Les critères à prendre en compte pour bien isoler sa maison
Critères Explications
La résistance thermique Le niveau de performance de chaque isolant est représenté par sa résistance thermique (R). Elle est exprimée en m2/°C/W. Il s'agit du rapport entre son épaisseur en mètres et son coefficient lambda de conductibilité (en W/m°C). Pour être qualifié d'isolant, le matériau doit avoir un coefficient R d'au moins 0,5 m2/°C/W.
La durée de vie Chaque isolant a une durée de vie différente. Cette donnée varie selon les conditions météorologiques et l'éventuelle présence de rongeurs dans le bâtiment.
L'impact environnemental De plus en plus de personnes cherchent à réduire leur empreinte écologique. Les isolants non naturels peuvent avoir des effets néfastes, aussi bien sur l'environnement que sur la santé des occupants du logement. Pour connaître son impact environnemental, chaque isolant dispose d'une fiche de déclarations environnementales et sanitaires (FDE&S). Ce document se base sur l'analyse du cycle de vie du matériau.

Par ailleurs, pour réussir l'isolation de son logement, il ne faut pas oublier la ventilation. En effet, vos travaux d'isolation thermique vont modifier la perméabilité de l'air des parois du logement. Cela influence donc le renouvellement d'air. Un logement bien isolé et étanche à l'air doit aussi être correctement ventilé. Vous pouvez donc mettre en place une ventilation performante et adaptée de type VMC.

De plus, si certains travaux de rénovation peuvent être faits par vous-même, l'isolation thermique ne s'improvise pas. Il est donc vivement conseillé de faire appel à un professionnel qualifié, qui dispose d'un savoir-faire utile à votre logement. Son intervention peut vous aider à obtenir des performances optimales, et même obtenir la norme BBC (bâtiment basse consommation) ou le label « Effinergie Rénovation ».

FAQ sur l'isolation thermique

FAQ sur l'isolation thermique

👍 Comment optimiser son isolation au quotidien ?

Pour conserver une isolation optimale de son logement, cela passe par des petits gestes au quotidien :

  • Renouveler l'air chaque jour pendant 5 à 10 minutes, en ouvrant les fenêtres ;
  • Vérifier l'étanchéité de ses fenêtres afin de limiter les déperditions d'air ;
  • Noter qu'un degré de chauffage en moins représente une réduction de 7 % de la facture d'énergie ;
  • Fermer ses volets la nuit pour réduire les pertes de chaleur par les fenêtres ;
  • Entretenir régulièrement son système de chauffage, notamment si vous disposez d'une pompe à chaleur.

✅ Quel est le meilleur isolant thermique ?

Les spécialistes considèrent que le ouate de cellulose et le liège sont les deux matériaux les plus isolants vendus sur le marché. En plus d'être écologiques et efficaces thermiquement, ils présentent aussi de solides propriétés d'isolation phonique.

📏 Quel est le meilleur isolant thermique mince ?

Pour les isolants thermiques minces, la laine minérale et le synthétique sont très appréciés pour leur épaisseur et leur densité. Ils permettent en effet une résistance thermique optimisée. Un bon isolant vous permet de bien conserver la chaleur produite par votre chaudière ou pompe à chaleur.

🔎 C'est quoi une bonne isolation thermique ?

Une bonne isolation thermique permet d'empêcher les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un milieu froid. Pour être performante, l'isolation se concentre sur des points précis du logement, appelés ponts thermiques (portes, fenêtres, planches, murs extérieurs). N'hésitez pas à faire appel à un professionnel qualifié pour bénéficier de son savoir-faire.

Updated on