Compensation carbone

Nos projets

Découvrez nos projets de compensation carbone, sélectionnés pour vous.

Avec plus d'1,6 million de tonnes de CO2e en portefeuille, Selectra Climate Consulting investit dans de nombreux projets durables pour pouvoir vous proposer ceux qui correspondent le plus à vos valeurs ou votre stratégie d'entreprise.
Tous les projets proposés sont certifiés par des labels internationaux, prouvant leur légitimité et leur efficacité en termes de protection de l'environnement et de réduction des émissions de GES. Ces projets répondent tous à un ou plusieurs des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) mis en place par l'ONU.

Je suis une organisation

Que vous souhaitiez atteindre la neutralité carbone, ou simplement vous engager pour l'environnement, nous vous accompagnons dans vos démarches volontaires.

Je compense mes émissions

Je suis un particulier

Afin de participer aux actions globales pour le climat, nous vous offrons la possibilité de compenser vos émissions personnelles ou celles de vos proches.

Découvrez certains des projets supportés par Selectra

Eolien - Projet Gandhi (Inde)

En Inde, 56% de la demande énergétique est couverte par la consommation de charbon, très fortement émettrice de gaz à effet de serre et de polluants toxiques pour la population locale.
Le projet Gandhi labellisé Verified Carbon Standard (VCS) par l'organisme VERRA développe un parc éolien indien de 21 éoliennes pour produire de l'électricité peu carbonée. Ce projet permet d'éviter de relâcher près de 33 000 tonnes de CO2e dans l'atmosphère chaque année.
Avec de nombreux co-bénéfices pour les populations locales :
- 80 écoles créées ou soutenues via des bourses ;
- +50% du taux de scolarisation à Tidi, Udaipur ;
- +800 bénéficiaires à l'aide alimentaire ;
- Un réseau électrique plus stable et plus accessible ;
- Un développement économique plus pérenne.

Eolien - Oaxaca IV (Mexique)

Actuellement, le Mexique utilise principalement des énergies fossiles du fait de ses grandes réserves de pétrole. Des études de terrain ont pourtant montré que certaines zones comme la région d'Oaxaca possédaient un très grand potentiel éolien.
Le projet Oaxaca IV, en parallèle d'autres projets de la même envergure, souhaite construire un champ éolien de 68 éoliennes, permettant ainsi d'éviter le relâchement de 245 015 tonnes de CO2e anuelles dans l'atmosphère.
En plus d'éviter l'émission de GES, ce projet possède d'autres avantages :
- Revenus additionnels pour les propriétaires de terrains ;
- Création d'emplois stables et durables pour la population locale ;
- Une meilleure disponibilité du réseau énergétique sur des territoires reculés ;
- Implémentation d'un plan de durabilité sociale pour contribuer au développement des communautés locales.

Hydroélectrique - Primavera (Brésil)

Dans certaines zones du Brésil, le développement d'infrastructures énergétiques est compliqué. La solution choisie jusqu'à lors était la construction de centrales thermiques.
L'objectif du projet Primavera est de construire une station hydroélectrique afin d'alimenter les communautés de Pimenta Bueno, Espigão d'Oeste et Cacoal en énergie renouvelable. Ce projet permet d'éviter de relâcher 86 584 tonnes de CO2e par an dans l'atmosphère.
D'autres avantages sont portés par ce projet :
- Amélioration de la qualité de l'air ;
- Amélioration de la qualité de travail et des opportunités d'emplois ;
- Développement des qualifications technologiques du territoire local.

Biomasse - Power Generation (Sri Lanka)

Pour pallier les coupures d'électricité fréquentes au Sri Lanka, ce projet propose de générer de l'énergie à partir de la biomasse produite localement. Cette biomasse provient des déchets agricoles et de la sciure de bois des scieries, qui actuellement sont brûlés, laissés à l'air libre ou jetés dans l'océan.
Grâce à son installation, le projet permet d'éviter le relâchement de 40 613 tonnes de CO2e par an dans l'atmosphère.
Il possède également d'autres avantages en plus de la réduction des émissions de GES :
- Réduire la dégradation environnementale alentours due à l'exploitation minière ;
- Réduire l'importation de pétrole et de charbon, diminuant ainsi la dépendance aux énergie fossiles de la région ;
- Améliorer la santé des populations rurales locales en évitant les émissions de méthane et la mauvaise gestion des déchets agricoles ;
- Créer environ 200 emplois stables et durables.