The parameter Empreinte Carbone Estimateur 1 is not valid. Make sure to enter the exact machine_name of the block.

Changement climatique : où habiter en France ?

Mis à jour le
minutes de lecture
Sols asséchés

La France connaît actuellement un réchauffement climatique de + 1,5 degré et pourrait atteindre + 3,8 degrés d'ici à la fin de ce siècle (source : CNRS, 2022). Mesure-t-on vraiment les répercussions de ce réchauffement ? Voici un aperçu des impacts déjà présents du changement climatique en France.

Les effets du changement climatique en France

Sans mesures rapides pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, les évènements climatiques perçus ces dernières années risquent très fortement de gagner en intensité et en fréquence, et de s’étendre géographiquement sur l'ensemble du territoire. Le CNRS précise sur ce point :

Le réchauffement climatique au cours du XXIe siècle en France pourrait être 50 % plus intense que ce que l’on pensait […]. Si les tendances actuelles d’émissions de carbone se maintiennent, la température moyenne de l’Hexagone sera 3,8 °C supérieure à celle du début du XXe siècle. Un chiffre qui pose d’immenses défis d’adaptation et qui promet des changements sévères dans l’agriculture et les écosystèmes français.

Sebastián EscalónCNRS, 2022.

Quelles sont les causes du changement climatique en France ? La concentration des émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère, liée aux activités humaines, est la cause principale du changement climatique.

Ainsi, en métropole, on observe depuis le début du siècle les phénomènes suivants :

  • Une augmentation des températures moyennes ;
  • Une prolongation des vagues de chaleur en période hivernale (comme en 2022) et estivale en France ;
  • Une diminution du nombre de jours froids en période hivernale sur l’ensemble de la métropole et en particulier dans les régions du Nord-Est.

Ces tendances vont s'accentuer dans les prochaines années avec :

  • Une forte hausse des températures moyennes ;
  • Une forte diminution du nombre de jours froids en période hivernale ;
  • Une fonte accélérée des glaciers alpins dans les Alpes du nord, du sud et dans les Pyrénées ;
  • Une maison sur quatre étant située sur un terrain argileux risque de connaitre des dégâts (sécheresse) ;
  • Des épisodes de sécheresse plus fréquents pouvant s’étendre à l’ensemble de la France ;
  • L'assèchement et l'amenuisement des ressources en eau ;
  • Une augmentation des précipitations extrêmes sur une grande partie du territoire français, avec une variabilité importante dans certaines zones.

En outre-mer, on constaterait de même :

  • Une forte hausse des températures (jusqu’à 3,5°C) ;
  • Une diminution des précipitations, particulièrement pendant la saison sèche ;
  • Une augmentation de la fréquence des cyclones tropicaux...

Qu’en sera-t-il du changement climatique en France en 2050 ?

Le GIEC prévient qu'agir maintenant affectera notre avenir pour des milliers d'années futures.

Vagues de sécheresse et incendies

Le changement climatique, en aggravant le phénomène d’évaporation de l’eau liée à la hausse des températures, accentue l’intensité et la durée des sécheresses sur le territoire français.

Qu'est-ce qu'une sécheresse ? La sécheresse se définit par un épisode de déficit en eau plus ou moins long et ayant un impact sur les sols, la faune et la flore.

L’une des conséquences directes de la fréquence des épisodes de sécheresse serait l’accroissement du risque des feux de forêts, notamment en Corse, en Nouvelle Aquitaine ou en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Le dernier rapport du GIEC détaille les répercussions qu’aurait un réchauffement planétaire de 1,5 °C sur notre climat et notre environnement.

Ce rapport devrait faire froid dans le dos à quiconque le lit. Il montre où nous en sommes et où nous allons avec le changement climatique : dans un trou qu’on continue de creuser.

Dave ReayClimatologue
Maison inondée

Hausse du niveau de la mer, inondations et crues

La hausse du niveau marin pourrait atteindre 1 mètre d'ici 2100 selon le rapport du GIEC 2019 sur l’océan et la cryosphère. Cela augmenterait la fréquence des inondations et des submersions sur toutes les zones littorales (Marseille, Brest, Nice...).

De même, ce phénomène serait accompagné de fortes pluies et de crues des fleuves, ce qui accentuerait le risque d’inondations soudaines.

En France, dans le scénario d’une élévation du niveau de la mer de 1 mètre, de nombreuses infrastructures (routes nationales, autoroutes, voies ferrées, routes départementales, routes communales…) seraient régulièrement submergées.

L’impact du changement climatique sur l'agriculture en France

Grappe de raisins

L’intensité des vagues de sécheresse, de même que la hausse du niveau de la mer, dus au changement climatique, auraient aussi pour conséquence une modification profonde du régime hydrologique de la France. Cette dernière ayant des effets directs sur l’agriculture :

  • Stress hydrique ;
  • Raréfaction de l’eau pour l’abreuvement des élevages ou l’arrosage des cultures ;
  • Mortalité accidentelle ;
  • Chute de production...

Les agriculteurs devraient ainsi adapter leurs pratiques et leurs cultures aux changements climatiques pour tenter de limiter la baisse de leurs revenus.

Les vendanges, déjà touchées par le changement climatique Actuellement, la date des vendanges a été avancée de 15 jours, par rapport à 1980. Le report de cette date est l’illustration de changements climatiques manifestes, comme l’augmentation de la température, et de la réaction de la végétation face à ces changements.

Comment s’adapter au changement climatique ?

Dans ce contexte, il est nécessaire que les Français adaptent leurs activités et leurs modes de vie pour limiter les impacts sur le climat, en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre.

S'engager à votre échelle est important ! Pour envisager un avenir désirable, les individus en tant que citoyens, consommateurs et travailleurs doivent jouer leur rôle dans la transition. Aujourd'hui, un Français émet 10 tonnes de CO2 par an. Le GIEC recommande de viser 2 tonnes de CO2 par personne et par an d'ici 2050.

Des actions d’adaptation permettent de réduire certaines conséquences du changement climatique :

  • Sortir de la dépendance à la voiture ;
  • Adopter une alimentation durable à base de végétaux ;
  • Optimiser sa consommation énergétique choisissant un fournisseur vert ou l'installation de panneaux solaires.

Vous souhaitez vous engager plus concrètement dans la transition écologique ? Lisez notre article lié à la déconsommation ou suivez nos actualités !

Et si vous produisiez vous-même votre électricité ?

Demandez votre étude gratuite pour l'installation de panneaux solaires !

Et si vous produisiez vous-même votre électricité ?