Isolation du logement : les aides financières de l'État 2024

Mis à jour le
minutes de lecture
appel gratuit

Vous envisagez des travaux de rénovation énergétique ?

Estimation, devis, questions... Contactez un conseiller pour un accompagnement 100% gratuit et sans engagement !

Travaux d'isolation

L'isolation thermique d'un logement est une mesure efficace pour réduire sa consommation d'énergie et améliorer le confort de ses occupants. Il existe de nombreuses aides financières pour aider les particuliers à entreprendre ces travaux. De MaPrimeRénov' à la prime énergie en passant par l'éco-prêt à taux zéro, les programmes d'aide sont nombreux et permettent de réaliser des économies importantes tout en améliorant le confort de votre logement.

Les différentes aides financières pour l'isolation thermique

Il existe différentes aides financières pour l'isolation d'un logement.

Les aides de l'Etat

Le gouvernement propose plusieurs aides pour l'isolation thermique des logements. Retrouvez les principales informations sur ces dispositifs pour la rénovation énergétique dans le tableau ci-dessous.

Les aides du gouvernement pour l'isolation thermique en 2024

Nom du dispositifQui est éligible ?Pour quels travaux ?Quel montant ?
MaPrimeRénov'Tous les ménages, ainsi qu’aux copropriétés et aux propriétaires bailleurs.Tous les travaux d'isolation.Montant calculé en fonction des revenus et du gain écologique des travaux
Habiter Mieux de l'ANAHLes propriétaires bailleurs d'un logement achevé depuis 15 ans.Tous les travaux d'amélioration de la performance énergétique.Pourcentage sur le montant total des travaux
TVA à taux réduitles propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de propriétaires d'un logement achevé depuis plus de 2 ans.Tous les travaux d'isolation thermique.Le taux appliqué aux travaux d'isolation est de 5,5%, contre 10% normalement
Eco prêt à taux zéro (PTZ)Tous les propriétaires, occupant ou bailleur, sans condition de ressources.
  • Isolation thermique de la toiture.
  • Isolation thermique des murs donnant sur l'extérieur.
  • Isolation thermique des fenêtres et portes donnant sur l'extérieur.
  • Isolation des planchers bas.
Jusqu'à 50 000€ de prêt à taux 0%
Chèque énergie
  • Pour les ménages qui ne dépassent pas un certain plafond de revenus
  • Occupant leur résidence principale (en location ou en propriété)
Toutes les dépenses liées à des travaux de rénovation énergétique.De 48€ à 277€ TTC

Les aides des collectivités locales

Les collectivités locales telles que les régions, les départements, les villes et les intercommunalités proposent également des subventions pour l'isolation thermique des logements. Elles peuvent varier en fonction des territoires, mais voici quelques exemples d'aides proposées :

  • Les aides régionales : certaines régions proposent des aides pour l'isolation thermique des logements, telles que des subventions ou des prêts à taux zéro. Elles peuvent être cumulables avec les aides du gouvernement et des fournisseurs d'énergie.
  • Les aides départementales : telles que des subventions ou des prêts à taux zéro. Elles peuvent être cumulables avec les aides régionales et nationales.
  • Les aides municipales : telles que des subventions ou des prêts à taux zéro proposées par certaines villes.
  • Certaines collectivités locales proposent des plateformes locales de la rénovation énergétique pour accompagner les propriétaires dans leur projet de rénovation énergétique, y compris l'isolation thermique. Ces plateformes peuvent proposer une aide, des conseils personnalisés, des informations sur les aides financières disponibles et des mises en relation avec des professionnels qualifiés pour l'isolation maison.

Quels sont les montants de la prime Coup de pouce économies d'énergie ?

Les offres "coup de pouce isolation" sont des programmes proposés par certains fournisseurs d'énergie en France pour inciter les ménages à réaliser des travaux d'isolation thermique dans leur logement. Ces programmes offrent des primes aux propriétaires pour la réalisation de travaux d'isolation intérieure et d'isolation extérieure, afin de réduire la consommation d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

Ces offres sont souvent proposées en complément des aides financières du gouvernement, comme MaPrimeRénov' et l'Eco-PTZ. Les fournisseurs d'énergie sont tenus par la loi de réaliser des économies d'énergie et peuvent donc proposer des primes attractives pour inciter les ménages à réaliser des travaux d'isolation. Le montant du coup de pouce peut atteindre 1 500 € selon le profil du bénéficiaire.

Pour bénéficier de ces offres, les propriétaires doivent contacter leur fournisseur d'énergie pour vérifier leur éligibilité et suivre les instructions pour soumettre une demande de prime. Les travaux d'isolation doivent être effectués par un professionnel qualifié RGE pour être éligibles à ces programmes.

Les autres aides du gouvernement pour l'isolation

En plus des dispositifs présentés ci-dessus, vous pouvez bénéficier d'aides complémentaires :

  • Exonération de la taxe foncière : pour les logements construits après 2009, cette exonération est possible, à condition d'avoir un niveau élevé de performance énergétique globale.
  • Dispositif Denormandie : il s'adresse aux particuliers souhaitant investir dans un logement ancien pour le mettre en location. Le but est d'encourager la réalisation de travaux dans les logements anciens à l'aide de réduction d'impôts.
  • MaPrimeRénov' Sérénité : une déclinaison spécifique de MaPrimeRénov' qui concerne les travaux d'isolation dans le cadre de rénovations énergétiques globales ou lourdes. Elle vise à encourager les propriétaires à réaliser des travaux d'isolation performants pour améliorer l'efficacité énergétique de leur logement.
  • Prêt avance rénovation : proposé aux ménages modestes depuis le 1er janvier 2022 pour leur permettre de financer des travaux de rénovation énergétique. Il s'agit d'un prêt hypothécaire auprès d'un établissement de crédit, un établissement financier ou une société de tiers-financement.

Quelles sont les aides financières auxquelles j'ai droit pour mes travaux ?

📌 Les conditions d'attribution

Les conditions d'attribution des aides pour l'isolation thermique peuvent varier selon le programme. Vérifiez les critères d'éligibilité pour chaque programme afin de déterminer si vous pouvez bénéficier d'une aide. Voici quelques exemples de conditions d'attribution courante :

  • Le type de logement : les dispositifs peuvent être limités aux propriétaires occupants ou aux propriétaires bailleurs de logements existants.
  • L'âge du logement : certains programmes peuvent être limités aux logements construits avant une certaine date, généralement avant 1990.
  • La zone géographique : logements situés dans des zones désignées à faible revenu ou à forte consommation d'énergie.
  • Le niveau de revenu : propriétaires dont le revenu ne dépasse pas un certain seuil.
  • Les travaux éligibles : uniquement pour certains types de travaux, tels que l'isolation des murs, des toits ou des fenêtres.

✅ Les démarches à effectuer

  1. Vérifier l'éligibilité : vérifiez si vous êtes éligible pour recevoir une aide financière pour l'isolation thermique. Les critères d'éligibilité peuvent varier selon le programme.
  2. Obtenir un devis : contactez un professionnel qualifié pour réaliser une évaluation de l'isolation de votre logement et fournir un devis pour les travaux nécessaires. Assurez-vous de choisir un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) pour être éligible à certaines aides.
  3. Soumettre une demande : suivez les instructions pour soumettre votre demande pour les aides financières pour l'isolation thermique. Cela peut impliquer la soumission de documents tels que le devis, des preuves de revenu et de propriété, et d'autres informations requises.
  4. Réaliser les travaux : une fois que votre demande a été approuvée, vous pouvez procéder aux travaux d'isolation avec l'entreprise choisie. Les travaux doivent être effectués conformément aux normes et réglementations en vigueur.
  5. Demander le remboursement : une fois les travaux terminés, demandez le remboursement de l'aide financière à l'organisme compétent. Assurez-vous de fournir toutes les preuves requises, telles que les factures et les attestations de conformité.

À noter que depuis 2023, l'accompagnement est obligatoire pour les travaux bénéficiant de l'aide « MaPrimeRénov' Sérénité » et des aides de l'Anah aux propriétaires bailleurs conventionnées via le dispositif Loc'Avantageen maison individuelle, en monopropriété et en parties privatives de copropriété.

🔎 Trouver un professionnel qualifié pour les travaux (RGE)

Pour trouver un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) pour les travaux d'isolation thermique, voici quelques options :

  • Les annuaires en ligne : il existe des annuaires en ligne spécialisés dans les professionnels RGE pour les travaux de rénovation énergétique. Vous pouvez effectuer une recherche en ligne pour trouver des annuaires RGE dans votre région.
  • Les organismes compétents tels que l'Agence nationale de l'habitat (ANAH) peuvent fournir des listes de professionnels RGE pour ces travaux.
  • Les associations professionnelles telles que la CAPEB ou la FFB peuvent aussi fournir des listes.
  • Les plateformes de mise en relation entre particuliers et professionnels tels que travaux.com ou Habitatpresto.

Les limites des aides financières pour l'isolation thermique

Ces aides peuvent être très utiles pour encourager les propriétaires à améliorer l'efficacité énergétique de leur logement. Cependant, il y a des limites à ces aides financières, notamment :

  • Les coûts non pris en charge : les aides ne couvrent généralement pas tous les coûts associés aux travaux. Par exemple, les frais de main-d'œuvre peuvent ne pas être pris en charge, ou certaines parties des travaux, comme les travaux de rénovation préalables, peuvent ne pas être éligibles. Les propriétaires doivent donc déterminer les coûts qui restent à leur charge.
  • Les limites territoriales des aides : elles peuvent être limitées à certaines zones géographiques ou à des types de logements spécifiques. Par exemple, certains dispositifs peuvent être réservés aux logements situés dans des zones à faible revenu ou dans des zones considérées comme prioritaires en termes de rénovation énergétique. Les propriétaires doivent donc vérifier si leur logement est éligible aux dispositifs disponibles dans leur région.
  • Les limites en termes de travaux éligibles : elles peuvent être réservées à certains types de travaux ou à certaines mesures d'efficacité énergétique. Il peut s'agit par exemple des travaux d'isolation des combles ou des murs, mais pas pour le remplacement des fenêtres. Il convient donc vérifier quels travaux sont éligibles.

Il est important de connaître les limites de ces aides avant de commencer les travaux. Cela permet de mieux planifier son projet de rénovation énergétique et d'éviter les surprises financières.

Cumuler plusieurs aides pour des travaux d’isolation thermique

Voici un tableau récapitulatif pour vous aider à voir quelles aides sont cumulables pour les travaux d'isolation thermique en France :

Quelles aides sont cumulables pour les travaux d'isolation thermique ?
Aides financièresMa Prime Renov'Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ)Certificats d'économie d'énergie (CEE)Coup de pouce isolationChèque énergieTVA réduire à 5,5%
Ma Prime Renov'-     
Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) -    
Certificats d'économie d'énergie (CEE)  -   
Coup de pouce isolation   -  
Chèque énergie    - 
TVA réduite à 5,5%     -

FAQ sur les aides à la rénovation thermique des logements

Questions sur les aides à l'isolation thermique

✅ Peut-on faire isoler sa maison gratuitement ?

Il est peu probable qu'une maison soit isolée gratuitement, car l'isolation est une opération coûteuse qui nécessite souvent des matériaux et une main-d'œuvre spécialisés. Pour autant, il existe des programmes d'aide financière et des subventions qui peuvent réduire considérablement les coûts d'isolation pour les propriétaires.

📌 Comment savoir si je suis éligible aux primes à l'isolation ?

Pour savoir si vous êtes éligible aux primes à l'isolation, vous devez d'abord vérifier les programmes d'aide financière disponibles dans votre région. Voici quelques étapes générales pour déterminer si vous êtes éligible aux primes à l'isolation :

  1. Vérifiez les critères d'admissibilité : le revenu, le type de logement, l'âge du bâtiment et la zone géographique
  2. Vérifiez les travaux éligibles
  3. Demandez des devis : ils doivent inclure une estimation des coûts de main-d'œuvre et des matériaux.
  4. Soumettez une demande, en incluant tous les documents requis.

📊 Quel impact ont les travaux d'isolation sur les consommations de chauffage ?

Les travaux d'isolation ont un impact significatif sur les consommations de chauffage d'un logement. En général, une bonne isolation permet de réduire les pertes de chaleur par les murs, les toits, les sols et les fenêtres, ce qui permet de réduire les besoins de chauffage en hiver.

Selon l'Agence de la transition écologique (ADEME), une isolation thermique efficace peut réduire de 25% à 30% la consommation de chauffage d'un logement. Cette réduction peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la qualité de l'isolation existante, le niveau de performance des nouveaux matériaux isolants, le type de chauffage et le climat de la région.

🔎 Quelles sont les nouvelles aides pour l'isolation ?

Il n'y pas de nouvelles aides pour l'isolation. Seuls quelques conditions et montants accordés ont évolué, notamment les forfaits de Ma Prime Rénov' :

  • Isolation des murs par l'intérieur : 25 €/m2, 20 €/m2, 15 €/m2 , 7 €/m2 , 70 €/m2.
  • Isolation des murs par l'extérieur : 75 €/m2, 60 €/m2, 40 €/m2, 15 €/m2, 150 €/m2.

🏠 Une résidence secondaire est-elle éligible ?

En France, les propriétaires de résidences secondaires peuvent être éligibles à certaines aides financières pour l'isolation thermique, mais les critères d'éligibilité et les conditions peuvent varier en fonction des régions et des programmes d'aide.

Les propriétaires peuvent recevoir une subvention pour l'isolation thermique de leur résidence secondaire jusqu'à 50% des coûts totaux des travaux, dans la limite de 10 000 euros. L'éligibilité de votre résidence secondaire au Programme "Habiter mieux" dépend de plusieurs critères tels que l'âge du logement, votre niveau de revenu et la zone géographique où se trouve la résidence secondaire.