Sèche-serviette : comparatif de modèles, prix et avis 2023

Mis à jour le
minutes de lecture
appel gratuit

ekWateur aussi présent dans votre commune !

ekWateur propose une énergie 100% renouvelable et moins chère. Contactez Selectra (partenaire d'ekWateur) pour comparer et estimer vos factures.

Le sèche-serviette est fortement apprécié pour son double emploi : sécher les serviettes et chauffer la salle de bains. Suivez notre guide d’achat pour choisir le meilleur modèle en fonction des technologies disponibles, de vos besoins et de votre budget : type de sèche-serviette électrique ou à eau, caractéristiques et options, contraintes d’installation, comparatif de prix.

Comparatif des sèches serviettes : les meilleures marques

Le prix d’un sèche serviette varie entre 200 € et 1 500 € en moyenne en fonction des marques, de la puissance, de la technologie et des options comprises.

Or l existe plusieurs modèles de sèche-serviettes sur le marché, chacun répondant à des besoins énergétiques et un budget précis.

Ainsi, vous pouvez orienter votre choix vers 3 grands types de radiateur sèche-serviette en fonction des technologies utilisées pour chauffer la salle de bain et sécher vos peignoirs :

  • le sèche-serviette électrique est le plus connu ainsi que le plus vendu pour sa praticité et son installation facile. On distingue principalement le type radiant et les dernières générations de radiateurs basse consommation par inertie sèche ou inertie fluide. Certains des modèles intègrent un système de soufflerie, ce qui permet à ces sèches-serviettes électriques soufflant de monter la température de la pièce rapidement ;
  • le radiateur sèche-serviette à eau chaude directement relié à un système de chauffage central (pompe à chaleur air-eau ou géothermique, chaudière à gaz condensation) est un modèle avec un bon rapport entre le rendement et le confort thermique apporté ;
  • le radiateur sèche-serviette mixte qui est un modèle hydride combinant les deux énergies : électrique et hydraulique.

Maintenant que vous avez pris connaissance des principaux modèles, voyons de plus près notre comparatif des prix moyens des sèches-serviettes relevés chez les enseignes générales de bricolage (Castorama, Leroy Merlin, Brico-dépôt, etc.).

Comparatif des meilleures marques/modèles de radiateur sèche serviette
Type de radiateur Marques Modèles Puissance Soufflant Tarifs moyens
Electrique radiant Noirot - 1500 W   385 €
Electrique radiant Carrera - Entre 500 W et 1100 W   Entre 339 € et 649 €
Electrique à inertie sèche Thermor Symphonik 750 W et 1000 W   Entre 1200 € et 1600 €
Electrique à inertie sèche Carrera Alani 500 W   60 €
Electrique à inertie fluide De'Longhi - 1500 W   509 €
Electrique à inertie fluide Sauter Marapi 500 W   Entre 209 € et 239 €
Eau chaude Acova Atoll Entre 700 W et 800 W   Entre 194 € et 415 €
Eau chaude Atlantic Adelis Entre 900 W et 2000 W   Entre 370 € et 674 €
Mixte Acova - Entre 700 W et 1200 W   Entre 750 € et 1100 €
Mixte Deltacalor   Entre 700 W et 1000 W   Entre 269 € et 379 €

Prix relevés en mars 2023 sur les sites internet d’enseignes de vente de bricolage

À noter qu’il est souvent nécessaire de faire appel à un professionnel pour poser le radiateur sèche-serviette chez soi. Les frais d’installation d’un professionnel chauffagiste ou d’un électricien agréé s’élève entre 150 € et 300 € pour la main d’œuvre.

appel gratuit

Trouver le meilleur sèche-serviette pour votre salle de bain !

Puissance, Marque, Matériau, Taille, Design, Couleur : comparez et choisissez ! Si besoin, nos experts vous conseillent gratuitement par téléphone.

Comment choisir son sèche serviette : les critères indispensables

Face à la pluralité des radiateurs sèche serviette disponibles, il peut être difficile de fixer son choix sur un modèle particulier. Suivez notre guide d’achat pour choisir le meilleur radiateur pour salle de bains.

Puissance nécessaire pour chauffer la salle de bains

Un sèche-serviette bien dimensionné permet de sécher vos serviettes sans surconsommer de l’énergie, tout en profitant d’une chaleur agréable pour prendre sa douche.

Aussi, il est essentiel de bien déterminer au préalable de tout achat la puissance du radiateur sèche-serviette : comptez en moyenne sur 130 Watts par mètre carré (m2) chauffé.

De plus, nous vous recommandons d’ajouter par sécurité 100 W de puissance sur le niveau déterminé pour couvrir la perte de chaleur due à l’humidité de la pièce : soit 1 400 W pour une pièce de 10 m2.

Puissances du radiateur sèche-serviette en fonction de la taille de la pièce
Surface de la salle de bains 5 m2 12 m2 15 m2
Puissance du radiateur en Watts 750 W 1500 W 2000 W

Matériaux de revêtement

Les dernières générations de sèche-serviette électrique ou à eau chaude se composent de revêtements variés qui ont une influence directe sur la performance de chauffe de l’appareil, mais également sur son prix et l’esthétisme recherché.

Ainsi, vous pouvez orienter votre choix vers plusieurs matériaux :

  • l’inox dispose d’une bonne inertie et permet d’avoir une montée en température rapide. Haut de gamme, il est connu pour sa haute résistance au temps et à la corrosion ;
  • la céramique, la stéatite ainsi que la pierre de lave sont des matériaux phares utilisés par les modèles à inertie sèche ;
  • l’aluminium est également un matériau avec une bonne conduction thermique. Aussi, il est un revêtement classique du de moyenne gamme ;
  • l’acier est un bon conducteur de chaleur mais ne résiste pas à la corrosion ;
  • la fonte est un matériau très solide avec une très bonne conduction thermique. Néanmoins, son poids important ainsi que son inertie lente sont des points faibles à prendre en compte avant toute installation.

Format : horizontal, vertical, tubes ronds ou lames plates

Plusieurs formats de sèche-serviette sont disponibles en fonction de la surface à chauffer et du design de la pièce. Pour réussir l’installation, il est essentiel de prêter attention :

  • aux dimensions du radiateur : vous pouvez opter pour le modèle classique du sèche serviette vertical pour les espaces exigus, ou la version horizontale pour des salles bains avec de beaux volumes ou avec des contraintes d’installation (emplacement sous fenêtre ou meuble haut de salle de bain) ;
  • à la forme des lames du sèche serviette : vous pouvez ainsi choisir les lames plates pour avoir une meilleure surface de chauffe pour les serviettes et le côté esthétique très contemporain, ou les tubes ronds qui sont les formes les plus classiques et les moins chers sur le marché. Les derniers modèles innovants à lames plates pivotantes facilitent l’accroche des serviettes.

Options confort du radiateur : thermostat, programmation

Pour améliorer leur efficacité énergétique et leur praticité au quotidien, les meilleurs sèche-serviette électriques, à eau chaude ou mixtes sont dotés de fonctionnalités avancées :

  • le thermostat qui permet de réguler la température de la pièce en fonction de vos besoins. La température recommandée dans la salle de bains est de 22°C en moyenne lorsqu’elle est occupée et de 17°C inoccupée.
  • un panneau de programmation et une minuterie qui permettent d’utiliser l’appareil sur des plages horaires prédéfinies. Ces fonctionnalités peuvent vous aider à maîtriser votre consommation d’énergie en coupant le sèche serviette après un temps d’utilisation déterminé. Les versions les plus innovantes disposent d’un thermostat programmable connecté pour gérer l’appareil de chauffe à distance.
  • le pilotage intelligent via des capteurs qui permet au sèche serviette de se gérer en autonomie en fonction de la présence ou de l’absence d’occupants dans la salle de bain ;
  • la fonction Boost qui permet une montée en température ultra-rapide (4° C en moyenne en moins de 10 minutes). Attention, cette fonctionnalité peut être énergivore à force d’utilisation !

Certains sèche-serviettes sont éligibles à la prime énergie CEE. Pour obtenir cette subvention, il est obligatoire d'installer un appareil avec le label NF Electricité performance 3* œil ou avec performances équivalentes et disposant d'options avancées (détecteur de fenêtre ouverte, détecteur de présence, suivi de consommation, etc.).

Installation du sèche serviette

Suivez notre guide d’installation pour sèche serviette électrique ou à eau chaude pour profiter pleinement du confort d’une salle de bain bien chauffée et de serviettes chaudes.

Prérequis nécessaires

Voici quelques éléments à prendre en compte pour une pose réussie d’un radiateur de salle de bain :

  • choisir des vis de fixation robustes et adaptées au poids du sèche serviette car ertains modèles peuvent peser entre 10 kg et 20 kg ;
  • éloigner l’appareil de chauffe de la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) pour éviter de perturber le thermostat avec les courants d’air ;
  • installer le radiateur à 20 cm du sol et 15 cm de l'angle des murs.

Normes du radiateur électrique

L’installation du sèche-serviette électrique doit respecter certaines normes électriques (norme NFC 15 – 100) en fonction de la classe électrique de l’appareil :

  • Classe 1 : raccordement à la terre et rayon minimum d’installation obligatoire de 60 cm avec les points d’eau pour les appareils avec une simple isolation électrique.
  • Classe 2 : rayon d’installation obligatoire inférieure ou égal à 60 cm des points d’eau pour les appareils avec une double isolation. D’autre part, ils doivent disposer du label de qualité NF-électricité qui garantit la sécurité et la fiabilité de l’émetteur de chauffe.

Raccordement au chauffage central

Suivez les étapes clés pour installer un sèche-serviette à eau chaude :

  1. poser le purgeur à l’emplacement prévu sur le schéma dans la notice d’installation ;
  2. installer les raccords d’arrivée en partie basse de l’appareil ;
  3. couper l’installation de chauffage central (chaudière ou pac) ;
  4. procéder à la purge des circuits hydrauliques ;
  5. raccorder les circuits du sèche serviette à ceux du chauffage central ;
  6. remettre en service la chaudière ou la pompe à chaleur ;
  7. ouvrir le robinet du sèche serviette pour remplir d’eau le circuit ;
  8. mettre le radiateur sous tension.

Fonctionnement des différents types de sèche serviette

Vous hésitez entre deux types de sèche-serviette ? Voyons de plus près leurs spécificités de fonctionnement pour faire le bon choix.

Comparaison des technologies des sèche-serviettes
Type de radiateur Montée en température Confort thermique salle de bain Maintien de la température après arrêt
Convecteur ✔️✔️ ✔️
Rayonnant ✔️✔️ ✔️✔️
Inertie ✔️ ✔️✔️✔️ ✔️✔️
Inertie avec soufflerie ✔️✔️✔️ ✔️✔️✔️ ✔️✔️
Soufflant ✔️✔️✔️ ✔️
Mixte ✔️✔️✔️ ✔️✔️✔️ ✔️✔️✔️

Sèche serviette électrique

Tous les modèles électriques fonctionnent avec une résistance électrique qui monte en température pour chauffer soit l’air ambiant, soit un corps de chauffe solide ou liquide qui chauffe la pièce par rayonnement ou inertie :

  • le sèche serviette convecteur est le modèle le plus énergivore et le moins cher sur le marché. L’air ambiant est aspiré par le radiateur, monte en température via la résistance, puis est soufflé par le haut dans la pièce. La montée en température est très rapide, en contrepartie d’une absence totale d’inertie à l’extinction de l’appareil.
  • le sèche-serviette radiant est équipé de plaques en métal ou aluminium sur la face avant de l’appareil et protégées par une grille. Elles qui sont chauffées par la résistance et montent en température. La surface de chauffe importante en vertical permet de chauffer la pièce et les serviettes seulement sur un côté.
  • le sèche-serviette soufflant fonctionne sur le même principe que le convecteur avec une soufflerie intégrée en complément. Ce type de radiateur généralement d’une taille compacte et s’installe en hauteur. Les serviettes sont accrochées sur une barre unique placée devant la soufflerie ;
  • le sèche serviette à inertie fait partie des radiateurs électriques les plus performants du marché. La résistance électrique chauffe un corps solide ou liquide, composée de lames plates ou de tubes ronds. La chaleur produite est stockée, puis diffusée lentement pour une montée en température progressive.

Sèche serviette à eau chaude

Le radiateur à eau chaude de salle de bains dispose d’un circuit hydraulique directement alimenté par le chauffage central du logement. La chaleur se diffuse de manière homogène et chauffe efficacement les serviettes posées sur les tubes ou lames plates.

La consommation d’énergie de cet appareil de chauffage est généralement plus économique que le modèle électrique. Cette performance dépend du réglage du système centralisé installé (chaudière à gaz condensation ou pompe à chaleur air-eau par exemple) et de l’ajout d’une vanne thermostatique.

Sèche serviette mixte

Le modèle de radiateur à biénergies de salle de bain dispose d’un double fonctionnement avantageux : le radiateur à eau chaude et le radiateur électrique. Le sèche-serviette mixte est alors utilisable en toute saison, même lorsque la chaudière ou la pompe à chaleur est éteinte (période estivale ou en demi-saison).