Effet de serre : définition et conséquences sur l'environnement

comprendre l'effet de serre

Les activités humaines sont à l’origine du phénomène que l’on nomme “l'effet de serre additionnel". Ses conséquences, dont le réchauffement climatique, sont très préoccupantes pour garantir des conditions de vie soutenables. C’est pourquoi il est essentiel d’agir contre les émissions de gaz à effet de serre (GES) anthropiques.


Effet de serre : définition et schéma

L’effet de serre, en contribuant au maintien du niveau moyen de la température à la surface de la planète, est essentiel à la vie sur Terre.

Qu'est-ce que l'effet de serre ? L'effet de serre est un phénomène naturel, causé par l'échange d'énergies entre le soleil et la Terre. L'énergie solaire réchauffe la Terre. En fait, les rayons infrarouges émis par le soleil sont séquestrés par des gaz à effet de serre présents sur Terre(dioxyde de carbone, méthane, etc.). La séquestration de cette réserve de chaleur, permet de maintenir des températures idéales pour les conditions de vie sur Terre

Comment fonctionne l’effet de serre ?

Le soleil émet de l'énergie solaire sous forme de rayonnements. Les rayons émis par le soleil traversent l'espace et l'atmosphère de la terre et réchauffent ainsi naturellement les sols et les océans. La surface de la Terre absorbe naturellement 70% des rayons du soleil tandis que le reste est naturellement renvoyé vers l’espace sous l’effet de la réverbération. En effet, plus une surface est claire plus elle réfléchit les rayons lumineux grâce à la réverbération. Ainsi, une surface enneigée absorbe une faible quantité de rayons solaires, tandis qu'un sol arboré absorbe la plupart des rayons du soleil.

Le rayonnement solaire absorbé est alors transformé en rayonnement infrarouge et est restitué dans l’atmosphère. Une partie de ce rayonnement infrarouge est alors à son tour renvoyée vers l’espace tandis que l’autre partie reste emprisonnée dans l'atmosphère par les gaz à effet de serre.

L’effet de serre est un phénomène qui s’applique à toutes les planètes dotées d’une atmosphère comme la Terre ou Vénus.

Processus Gaz à Effet de Serre

Pourquoi l'effet de serre est-il indispensable à la vie sur Terre ? Le phénomène d'effet de serre est souvent connoté de manière péjorative en raison de l'urgence climatique, or, ce phénomène naturel est indispensable à la vie sur Terre. En effet, les gaz à effet de serre permettent de capter les rayonnements infrarouges et de réchauffer le climat. Sans l'effet de serre, la température sur Terre avoisinerait alors les -18°C ! De quoi faire froid dans le dos !

Quels sont les 3 principaux gaz à effet de serre ?

Les Gaz à Effet de Serre (GES) sont des gaz naturellement présents dans l’atmosphère. Ils absorbent une partie des rayons solaires et les redistribuent ensuite sous la forme de radiations. Leur concentration croissante dans l’atmosphère, due aux activités humaines, est à l’origine du réchauffement climatique. Comme leur nom l’indique, ces gaz sont la cause principale de l’effet de serre.

Les gaz responsables de l’effet de serre sont les suivants :

  1. La vapeur d’eau (H2O) ;
  2. Le dioxyde de carbone (CO2) ;
  3. Le méthane (CH4) ;
  4. Le protoxyde d’azote (N2O) ;
  5. L’ozone (O3).

Qu'est-ce que l'effet de serre additionnel ?Par extension, on indique par "effet de serre additionnel" l'augmentation de l'effet de serre provoquant le réchauffement climatique, car il vient s'ajouter aux GES déjà présents naturellement dans l'air. Les activités humaines ont déséquilibré le phénomène naturel du gaz à effet de serre. En rejetant plus de gaz à effet de serre, le climat se réchauffe car l'atmosphère ne peut absorber cet effet de serre additionnel.

"ppm" = "partie par million" (unité de mesure utilisée pour calculer le taux de pollution dans l’air)

Les trois principaux gaz à effet de serre anthropiques qui contribuent à l'effet de serre supplémentaire sont :

  1. Le gaz carbonique (CO2) qui est responsable à lui seul de 65% de l'effet de serre dû à l'Homme ce qui lui vaut la première place au classement,
  2. Ensuite arrive le méthane (CH4) qui engendre 15% de l'effet de serre additionnel,
  3. Enfin, en troisième position arrivent à égalité l’ozone (O3) troposphérique et les halocarbures.

Quelle est l'influence des activités humaines sur l'effet de serre ?

co2 et effet de serre

L'effet de serre est déséquilibré par notre besoin massif en énergie. La population humaine et les activités industrielles ne cessent de s'accroître ayant pour conséquence une utilisation accrue des énergies fossiles telles que le pétrole, le gaz ou le charbon.

L’atmosphère est dès lors de plus en plus concentrée en gaz à effet de serre. Les activités humaines comme l'élevage de bovins qui rejettent du méthane ou encore l'empreinte carbone de la voiture qui roule grâce à la combustion d'énergies fossiles émettent en grande quantité des gaz à effet de serre et affectent la composition chimique de l'atmosphère.

L'effet de serre, cause du réchauffement climatique

Le fonctionnement de l'effet de serre est déséquilibré par les activités humaines. L'utilisation des énergies fossiles telles que le pétrole, le charbon ou le gaz provoque une augmentation des concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. C'est pourquoi la transition énergétique constitue un enjeu majeur dans la lutte du réchauffement climatique. Ce déséquilibre dans l'atmosphère provoque un réchauffement planétaire. La longue durée de vie dans l'atmosphère des gaz à effet de serre entraîne des impacts à long terme.

Durée de vie approximative des gaz à effet de serre dans l'atmosphère
Type de gaz Durée de vie
Gaz carbonique (CO2) 100 ans
Méthane (CH4) 12 ans
Protoxyde d'azote (N2O) 120 ans
Halocarbures jusqu'à 50 000 ans
Vapeur d'eau quelques jours

Source : Ademe, Le changement climatique en 10 questions, mis en ligne en juillet 2020

Le CO2 est le gaz le plus émis par les activités humaines et représente deux tiers de l'effet de serre. L'émission de CO2 se répartit de la manière suivante :

  • 80% des émissions proviennent des hydrocarbures (charbon, pétrole, gaz) ;
  • 20% des émissions proviennent de la destruction des forêts pour brûler le bois et cultiver les terres.

En 2020, la baisse de la consommation d'énergie et une baisse de la déforestation ont entraîné un recul exceptionnel du Jour du Dépassement au 22 août 2020. En 2021, le Jour du Dépassement était le 29 juillet, malheureusement, en 2022, le jour du dépassement a été avancé au 5 mai.

Quelles sont les conséquences de l'effet de serre sur la planète ?

rechauffement climatique

L’effet de serre, lié aux activités humaines, a déjà provoqué une augmentation de la température de 1°C environ par rapport à l'ère industrielle. Certains changements climatiques sont déjà visibles mais leurs impacts sont encore faibles. C’est pourquoi il est impératif d’agir vite et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Plus le changement climatique sera important, plus l’équilibre de nos écosystèmes sera menacé. Ainsi, l’augmentation de la température moyenne de plus de 1,5°C entraînerait des phénomènes climatiques extrêmes qui auront un impact direct sur des phénomènes tels que l'élévation du niveau de la mer, la fonte des glaces, la migration contrainte de certaines populations…

En 2022, le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) a établi un rapport spécial décrivant en détail les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5°C :

  • Augmentation de la température moyenne ;
  • Sécheresses intenses ;
  • Fortes précipitations...

Comment limiter l'effet de serre ?

  • Comment réduire l'effet de serre à travers 5 actions individuelles ?
  • Réduire sa consommation de viande : l'élevage est un des principaux secteurs émetteurs de gaz à effet de serre ;
  • Manger des fruits et des légumes de saison : les fruits et de légumes hors saison sont souvent cultivés sous des serres chauffées ;
  • Recycler ses déchets : plastique, verre, carton, le recyclage permet de revaloriser ses déchets ;
  • Opter pour l'économie circulaire : adopter un mode de consommation responsable pour limiter les externalités négatives sur l'environnement ;
  • Passer à l'énergie verte et privilégier les énergies renouvelables tout en gardant en tête que l'énergie la moins émettrice est celle qu'on ne consomme pas !

La seule solution pour diminuer l’effet de serre dû aux activités humaines est de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, en décembre 2015, 192 pays se sont mobilisés en signant l’Accord de Paris et en fixant des objectifs pour limiter le réchauffement climatique.

Calculer ses émissions de gaz à effet de serre

Avant de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, il est primordial d’en identifier les sources les plus importantes liées à nos activités. Pour cela, il est possible de calculer son empreinte carbone en réalisant ce qu'on appelle un Bilan Carbone personnel de gaz à effet de serre.

Pour calculer et compenser votre empreinte carbone personnelle, accédez à notre calculateur d'émissions en ligne ou appelez le numéro suivant :
Calculer OU 01 86 65 54 97

L’intérêt est d’analyser son comportement d’achat et ses habitudes de consommation sur le long terme pour ainsi se rendre compte de la durabilité de son mode de vie et des actions concrètes à mettre en place pour réduire son empreinte carbone.

Qu’est-ce que le bilan carbone ?Le Bilan Carbone, développé par l’ADEME (Agence de la transition écologique), est une méthode de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre. En évaluant la quantité de gaz à effet de serre qu’on émet, on peut ainsi hiérarchiser les postes d’émissions en fonction de leur importance et mettre en place des actions de réduction. Ces actions sous souvent menées par les entreprises soucieuses d’agir pour limiter leur impact sur la planète.

Réduire son empreinte carbone

planete verte

Après avoir compris ce qui générait le plus d’émissions dans nos comportements, il faut choisir les actions de réduction que l’on souhaite mettre en place, comme :

La mise en place d’actions de réduction est donc essentielle pour réduire notre empreinte carbone. Cela consiste à adapter ses habitudes de consommation et se tourner vers un mode de vie plus vert et plus durable. Il est possible de commencer par de simples actions car cumulées et sur le long terme elles auront un impact non négligeable sur la réduction de notre empreinte carbone.

Financer des projets environnementaux

Lorsque l’on a mis en place une démarche de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, il est possible de compenser celles qui n’ont pas pu être évitées. La compensation carbone consiste à financer des projets environnementaux permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’ainsi contrebalancer celles liées à nos activités.

Afin d’agir contre le réchauffement climatique, Selectra propose aux particuliers d’évaluer leurs émissions de gaz à effet de serre à l’aide d’un estimateur. De même, Selectra permet à ses clients de compenser une partie ou la totalité de leurs émissions de gaz à effet de serre en participant au développement d’énergie renouvelable.

Selectra vous aide à sensibiliser vos proches contre le réchauffement climatique.
Découvrez la Carte Cadeau Compensation Carbone !

Retrouvez nos autres guides pratiques sur la protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique !

Updated on