Empreinte écologique : définition, calcul et réduction

empreinte ecologique

Selon son mode de vie, un individu exerce une pression plus ou moins forte sur son environnement. Connaître la mesure de son empreinte écologique permet alors de limiter son impact sur la planète en réduisant la quantité de gaz à effet de serre liées à nos activités quotidiennes et en agissant ainsi contre le réchauffement climatique.


appel gratuit

Quiz : quelle est votre empreinte carbone en kg de CO2 par an ?

Découvrez l'impact de votre mode de vie sur la planète en moins de 5".

Qu’est-ce que l’empreinte écologique ?

L’empreinte écologique est une mesure de la pression qu’exerce l’Homme sur la planète. Mesurée en hectares globaux (hag) ou en nombre de planètes, elle permet d’estimer la surface terrestre nécessaire à chaque individu pour subvenir à ses besoins.

Empreinte carbone ou empreinte écologique ?L’empreinte carbone, calculée en CO2 équivalent, prend en compte l'ensemble des gaz à effet de serre et sert à évaluer l’impact des activités humaines sur l’environnement. Ces deux indicateurs permettent ainsi de deux façons différentes de sensibiliser les Hommes sur leur impact carbone et de les pousser à agir contre le réchauffement climatique en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre.

Depuis une dizaine d’années, la date du jour du dépassement mondial se dégrade. Cette date correspond au jour à partir duquel les Hommes auront déjà consommé les ressources que la planète peut produire en une année.

Cette année, la date a été fixée au 22 août, contre le 29 juillet en 2019 (soit trois semaines plus tard). Selon le Global Footprint Network, cela s’explique par une diminution des émissions de CO2 dans l’atmosphère provoquée par les mesures mises en place pour lutter contre l’épidémie du COVID19 et le ralentissement mondial des activités humaines. De même, ce phénomène actuelle prouve que les décideurs politiques sont capables d’agir rapidement et pourraient mettre en place de réelles politiques de développement durables.

Biocapacité : définition

La biocapacité, appelée également capacité biologique, est un indicateur (exprimé en hectares globaux) qui évalue la capacité d'un écosystème à générer une offre continue en ressources renouvelables et à absorber les déchets issus de leur consommation.

La biocapacité de la Terre est la somme des capacités des zones biologiquement productives, telles que les terres arables, les pâturages, les forêts ou encore les zones de pêches, disponibles pour répondre aux besoins des Hommes.

Si l’empreinte écologique d’une zone est supérieure à sa biocapacité, alors cette zone n’est pas utilisée de manière durable et l'on parlera de déficit écologique.

Comment calculer son empreinte écologique ?

calcul empreinte ecologique

Le calcul de l'empreinte écologique

Le calcul de l’empreinte écologique prend en compte les deux facteurs suivants :

  1. La biocapacité de la Terre, soit la capacité de la planète à générer des ressources ;
  2. L’activité humaine et son impact écologique, soit les ressources consommées par les humains et leurs déchets.

Il s’agit ainsi de soustraire les ressources consommées par chaque individu par les ressources générées par la planète sur une année. L’empreinte écologique se mesure en hectare global. Ainsi, il faudrait, en moyenne, 4,5 hectares pour un Européen alors qu’un Nord-Américain aurait besoin de 6,6 hectares et un Africain 2,7.

Les résultats de ce calcul à échelle globale montrent que les capacités de la planète à subvenir aux besoins de ses habitants sont insuffisantes.

Le calculateur d'empreinte écologique du WWF

Pour simplifier le calcul de l’empreinte écologique de chacun, le WWF propose gratuitement en ligne son calculateur d’empreinte écologique.

À noter que le calculateur s'adresse aux personnes habitant en Suisse mais permet de se donner une idée de l'impact écologique de ses habitudes de consommation.

Réduire l’empreinte écologique globale est donc l’affaire de tous, c’est pourquoi chacun doit agir à son niveau en adoptant un mode de vie plus durable.

Comment réduire son empreinte environnementale ?

Une grande partie de l’empreinte écologique est due aux émissions de gaz à effet de serre liées aux activités humaines. En effet, l'empreinte écologique d'un individu dépend de son mode de vie.

Afin de limiter ses émissions de gaz à effet de serre et ainsi de réduire son empreinte écologique, il est impératif de changer son mode de vie en adoptant certains gestes simples.

Pour calculer et compenser votre empreinte carbone personnelle : accédez à notre calculateur d'émissions en ligne.

Une consommation plus durable

consommation durable

La consommation actuelle repose sur une surutilisation des ressources naturelles, ce qui sur le long terme aura des impacts négatifs sur l’environnement. Il est donc essentiel d’apprendre à mieux consommer avec moins, et surtout de réfléchir au besoin réel du produit ou du service avant d’en demander l’accès.

Si l’on prend l’exemple de l’alimentation, il est impératif de faire évoluer les pratiques alimentaires de certaines sociétés :

  • Diversifier son alimentation tout en réduisant sa consommation de viande ;
  • Consommer des produits locaux, de saison et, si possible, issus de l’agriculture biologique.
Découvrez l'impact de votre consommation annuelle de viande et le montant de carbone à compenser !

Combien de fois par semaine consommez-vous de la viande ?

 

La réduction de l'empreinte écologique et le recyclage

Le recyclage des déchets est un enjeu majeur dans notre société et fait à présent partie de notre quotidien. En offrant une seconde vie à nos déchets, il permet d’éviter les émissions de gaz à effet de serre dues à l’extraction de nouvelles ressources naturelles.

L’objectif du Ministère de la Transition Écologique est d’augmenter le taux de recyclage global à 75% d’ici 2022.

Optimiser sa consommation énergétique

Un bon moyen de faire des économies sur sa facture d'électricité tout en réduisant son impact écologique est d’optimiser sa consommation énergétique.

Découvrez l'impact de votre consommation annuelle d'énergie sur la planète et le montant de carbone à compenser !
kWh
kWh
 

Des moyens de transport écologiques

transport ecologique

La voiture est le moyen de transport préféré des Français, mais c’est aussi le plus polluant. En effet, l'empreinte carbone de la voiture est particulièrement élevée.

Afin de réduire son impact environnemental lié aux transports, il est nécessaire de se déplacer de manière responsable. Pour cela, il existe des alternatives plus vertes que la voiture, comme :

  • Les transports en commun, le vélo, le vélo électrique ou la marche à pied pour les petites distances ;
  • Le covoiturage lorsque cela est possible ;
  • Le train (plutôt que l’avion !).
Découvrez l'impact de vos déplacements sur le climat !
km
 

L’empreinte écologique se calcule par personne, mais aussi par pays.

L’empreinte écologique par pays

Tous les pays n’exercent pas la même pression sur la Terre. En effet, l’empreinte écologique d’un pays est calculée à partir de celle de ses habitants.

D’après le Global Footprint Network, en 2016, l’empreinte écologique globale était de 2,7 hag pour une biocapacité de 1,6 hag. Il fallait donc 1,7 planètes pour subvenir aux besoins des Hommes cette année-là.

L'empreinte écologique de la France

Quant à l’empreinte écologique de la France, elle était de 4,4 hag pour une biocapacité de 2,4 hag. Il aurait donc fallu 2,7 planètes pour répondre aux besoins des Hommes si tous adoptaient un mode de vie semblable à celui du Français moyen.

Retrouvez nos autres guides pratiques sur la protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique !

Updated on