Radiateur électrique économique : guide d’achat, prix et avis

Mis à jour le
minutes de lecture
appel gratuit

ekWateur aussi présent dans votre commune !

ekWateur propose une énergie 100% renouvelable et moins chère. Contactez Selectra (partenaire d'ekWateur) pour comparer et estimer vos factures.

Tirelire

Le chauffage représente en moyenne les 2/3 de la facture annuelle d’énergie des Français. Face à la hausse du prix des énergies, le choix d’un radiateur électrique économique s’avère essentiel pour optimiser sa consommation d’énergie pendant la période de chauffe. Suivez notre guide d’achat pour sélectionner le modèle de radiateur le plus adapté à ses besoins, les critères clés de performance, nos comparatifs de prix ainsi que les économies d’énergie réalisables suivant le modèle.

  • Bien souvent, les radiateurs les plus économiques à l’achat, soient les moins chers sur le marché, s’avèrent être aussi les plus énergivores et bien peu rentables dans le temps.
  • De fait, le meilleur radiateur économique n’est pas forcément le modèle le moins cher du marché, mais l'émetteur de chauffe qui permet de réaliser des économies dans le temps.
  • Un radiateur vraiment économique est celui qui combine le meilleur compromis entre :
    1. le prix à l'unité ;
    2. une consommation d’électricité modérée ;
    3. et l’usage qu’il en est fait dans une pièce.

Quel radiateur coûte le moins cher ?

Le mode de production de la chaleur et le confort thermique que le radiateur électrique apporte doivent être pris en considération.

Les radiateurs économiques à l'achat

Les convecteurs électriques et les panneaux rayonnants affichent des prix attractifs à l’achat : les premiers prix démarrent en moyenne à 50 € jusqu’à 200 € pour les modèles avec une forme esthétique recherchée.

Cependant, ce qui paraît être un achat rentable sur le moment peut être un gouffre financier à moyen terme, à chaque facture d’électricité. En cause, leur mode de production de la chaleur peu efficient à l’usage :

  • le convecteur électrique chauffe la pièce via une simple résistance électrique. La montée en température est rapide, mais le confort thermique est très faible (assèchement de l’air, répartition non homogène de la chaleur dans la pièce) ;
  • le panneau rayonnant est un peu plus évolué que le grille-pain convecteur : la résistance électrique chauffe une plaque en métal à l’intérieur du radiateur. La chaleur stockée dans la plaque se diffuse ensuite dans la pièce par rayonnement infrarouge avec un effet rayons de soleil.

Ainsi, ces deux types de radiateurs électriques procurent un faible confort thermique, ce qui impacte fortement leur consommation d’énergie. Pour avoir une sensation de chaleur enveloppante, il sera souvent nécessaire d’augmenter la température du chauffage (22 voire 23°C) par rapport à un radiateur basse consommation (19-20°C). Mécaniquement, la consommation d’électricité augmente.

Les radiateurs les plus économes en énergie

Avec les progrès technologiques, les dernières générations de radiateurs électriques disposent d’un mode de production et de fonctionnalités innovantes qui leur permettent de bien chauffer tout en consommant moins d’électricité :

  • Le radiateur électrique à accumulation fonctionne sur le principe de l’inertie avec une grande spécificité liée aux cycles de chauffe. L’émetteur produit de la chaleur en décalé pendant les heures creuses, puis la diffuse dans la journée. Économique à l’usage, le radiateur à accumulation est en revanche très cher à l’achat avec en moyenne 2 000 € par pièce.
  • Le radiateur à inertie emmagasine la chaleur produite dans un corps de chauffe liquide (inertie fluide) ou solide (inertie sèche) pour ensuite la diffuser lentement dans la pièce. Les cycles de chauffe de ce type de radiateur ne s’enchaînent pas en continu, mais se mettent en pause dès que la température programmée est atteinte. Comptez entre 100 € et 1 400 € par pièce en fonction de la puissance et de la marque.
  • Le radiateur à double cœur de chauffe allie l’atout majeur de la chaleur douce produite par l’inertie, avec la montée en température rapide du panneau rayonnant. Ce type de radiateur fait partie des modèles les plus onéreux avec un prix moyen de départ à 300 € et jusqu’à 1 500 €.

appel gratuit

Trouver les meilleurs radiateurs pour votre logement !

Technologie, Puissance, Marque, Matériau, Taille, Format, Couleur : comparez et choisissez ! Si besoin, nos experts vous conseillent gratuitement par téléphone.

Comment choisir le radiateur électrique le plus économique ?

Outre le prix du radiateur, il est essentiel de prendre en compte un ensemble de paramètres pour choisir le modèle d’équipement de chauffe le plus économique.

Le radiateur le plus économe en fonction de ses besoins

La pièce de destination ainsi que la fréquence d’utilisation du radiateur sont des points clés pour choisir l’émetteur de chauffe le plus économique le plus adapté à ses habitudes de chauffage.

La vitesse de montée en température est un autre point à prendre en compte dans votre choix :

  • Les pièces à vivre occupées fréquemment (salon, chambres), préférez l’installation de radiateurs à inertie ou double cœur de chauffe. La montée en température progressive procure une sensation de chaleur douce agréable ;
  • Les pièces peu utilisées dans la journée (buanderie, cuisine) ou les zones de passage (couloirs, entrée), vous avez besoin d’une montée en température rapide : un convecteur ou un panneau rayonnant suffit amplement.
En résumé : Le radiateur économe en énergie en fonction de la pièce ou de l’usage
Type de pièce Besoin énergétique Radiateur recommandé
Salon Longue période de chauffe dans la journée
  • Inertie
  • Accumulateur de chaleur
  • Double cœur de chauffe
Salle de bains Période de chauffe intermittente (matin / soir)
Chambres Période de chauffe intermittente ou longue (selon habitudes de consommation)
  • Inertie
  • Double cœur de chauffe
Cuisine / Bureau Période de chauffe intermittente ou longue (selon habitudes de consommation)
  • Inertie
  • Panneau rayonnant
Couloirs / buanderie Période de chauffe intermittente
  • Panneau rayonnant

L’importance de la puissance pour ne pas surconsommer

Outre la technologie de chauffe (convection, rayonnement, inertie, etc.), un radiateur économique est aussi celui qui dispose d’une puissance adaptée à la surface à chauffer. Un radiateur avec un mauvais dimensionnement va avoir une consommation d’électricité élevée par rapport aux besoins de la pièce :

  • Un radiateur surdimensionné va enchaîner les cycles de chauffe par à-coups avec des phases de démarrage/arrêt énergivores ;
  • Un radiateur sous dimensionné avec une petite puissance va chauffer en permanence pour atteindre sans succès la température programmée.

Aussi pour calculer la puissance d'un radiateur, il est important de prendre la taille de la pièce à chauffer : comptez entre 50 watts et 100 Watts par mètre carré d’habitation à chauffer, selon la qualité de l'isolation thermique.

Le niveau d’isolation thermique de la pièce joue également un rôle essentiel sur l’aspect économique du radiateur. Une mauvaise isolation est responsable en moyenne de 30 % des pertes de chaleur d’un logement. En conséquence, le gaspillage énergétique peut être important, même avec le radiateur économique le plus performant en termes de technologies et de fonctionnalités.

Le tableau ci-dessous vous donne une estimation des puissances moyennes recommandées pour avoir un radiateur électrique économe en énergie :

Puissances du radiateur convecteur en fonction de la taille de la pièce et de l’isolation thermique
Superficie 30 m2 20 m2 15 m2 10 m2
Très bonne isolation (50W/m2) 1 500 W 1 000 W 750 W 500 W
Bonne isolation (70 W/m2) 2 100 W 1 400 W 1 050 W 700 W
Isolation moyenne (100 W/m2) 3 000 W 2 000 W 1 500 W 1 000 W

La régulation et le contrôle des températures pour optimiser la consommation

Un bon radiateur économique a la capacité d’optimiser de manière intelligente sa consommation d’énergie. Pour y arriver, le radiateur électrique doit disposer d’une série de fonctionnalités de régulation et de programmation de la température.

Ces options sont des atouts pour en finir avec le gaspillage énergétique et vous aider à chauffer uniquement quand cela est nécessaire.

  • Un thermostat électronique ou numérique qui permet de réguler de manière très fine la température de la pièce ;
  • Une centrale de programmation qui permet de personnaliser l’utilisation du radiateur selon vos habitudes de vie : plages horaires définies, différents degrés de températures en fonction du moment de la journée/semaine, etc. En version thermostat connecté, vous avez même la possibilité de piloter à distance le radiateur et d’agir sur votre consommation d’électricité ;
  • Des options de régulation avancées (détecteur de présence, détecteur de fenêtres ouvertes, suivi de consommation, etc.).

Quel est le prix du meilleur radiateur pour faire des économies de chauffage ?

Il peut être difficile de fixer son choix sur un modèle de radiateur électrique économe en énergie face à la pluralité des offres disponibles sur le marché. Nos experts ont réalisé plusieurs comparatifs de radiateurs économes à l’achat et en consommation d’énergie.

Comparatif de modèles les moins chers à l'achat

Les modèles les moins chers sont sans contexte les radiateurs convecteur et panneaux rayonnants ainsi que leurs dérivés (soufflant électrique, radiateur bain d’huile, etc.).

Si ces radiateurs ne sont pas économes en énergie pour une utilisation quotidienne, ils peuvent en revanche être une solution de chauffage d’appoint idéale des pièces chauffées occasionnellement dans la journée.

Comparatif des radiateurs électriques les moins chers
Type de radiateur Marques Modèles Puissance Tarifs moyens
Convecteur Noirot Millenium Smart EcoControl 1 500 W 250 €
Convecteur Atlantic F617 1 500 W 75 €
Convecteur Thermor Evidence 6 1 500 W 125 €
Panneau rayonnant Atlantic Solius 1500 W 298 €
Panneau rayonnant Thermor Amadeus 1500 W 305 €
Panneau rayonnant Carrera Klaas 1500 W Entre 159 € et 219 €

Prix relevés en avril 2023 sur les sites internet d’enseignes de vente de bricolage

Comparatif de modèles les moins chers à l'usage

Les radiateurs à inertie, double cœur de chauffe et à accumulation font partie des émetteurs de chauffe les plus performants mais aussi les plus chers du marché.

Comparatif des meilleures marques/modèles de radiateurs basse consommation
Type de radiateur Marques Modèles Thermostat programmable Options de régulation avancées
Détecteur de présence, fenêtre ouverte, suivi consommation
Connecté Tarifs moyens
Radiateur à inertie Sauter Orosi    
Détecteur de fenêtre ouverte
  entre 253 € et 450 €
Radiateur à inertie Acova Cotona    
Toutes options
  240 €
Radiateur à double cœur de chauffe Noirot Camelia    
Détecteur de fenêtre ouverte
  309 €
Radiateur à double cœur de chauffe Atlantic Divali    
Toutes options
  entre 691 € et 1139 €
Radiateur à accumulation Noirot Dynatherm - Statique       Entre 1 050 € et 1 984 €
Radiateur à accumulation Applimo Accurva - Dynamique       Entre 1 101 € et 2 500 €

Prix relevés en avril 2023 sur les sites internet d’enseignes de vente de bricolage

Les aides à l'achat

L’investissement financier très souvent élevé dans un radiateur économique peut être pris en charge en partie par une aide financière publique : la prime énergie CEE (Certificat d’économies d’énergie).

Pour obtenir cette subvention pour radiateur électrique, il suffit de s’adresser à un des fournisseurs d’énergie participants à l’opération (EDF, Engie, Leclerc, Eni, etc.).

D’un montant entre 15 € et 80 €, la prime CEE pour un radiateur économique est accordée sous conditions :

  • d’acheter un radiateur avec le label NF Electricité performance 3* œil ou avec performances équivalentes ;
  • d'avoir des options avancées (détecteur de fenêtre ouverte, détecteur de présence, suivi de consommation, etc.) ;
  • de faire appel à un professionnel chauffagiste RGE pour l’installation.

Comment calculer les économies faisables en euros ?

Retenez un principe général : tous les radiateurs électriques, quelle que soit leur technologie (convecteur, panneau rayonnant, inertie, accumulateur de chaleur) consomment la même quantité d’électricité à niveau de puissance égal.

Ainsi, un convecteur ou un double cœur de chauffe de 1 000 W consomme 1 kW pour une heure de fonctionnement.

La question est donc de savoir s’il est vraiment possible de réduire sa facture d’électricité avec un radiateur électrique économique ?

Nous l’avons dit dans cet article, la technologie (convection, inertie, rayonnement, accumulation, etc.) ainsi que les fonctions de régulation jouent un rôle clé sur la manière de consommer l’énergie.

En résumé, plusieurs facteurs vont impacter la consommation électrique du radiateur tels que :

  • le type de radiateur électrique ;
  • la puissance effective ;
  • le temps d’utilisation ;
  • le mode (Eco, Confort, etc.) ou la température programmée ;
  • la zone géographique d’habitation ;
  • le niveau d’isolation thermique.

Pour chaque degré en moins

L’innovation technologique de certains modèles de radiateurs électriques permet à l’usager de profiter d’un bon confort thermique sans avoir à augmenter de quelques degrés la température programmée.

Équipés de nombreuses options de régulation, les radiateurs à chaleur douce (inertie ou double cœur de chauffe) créent une sensation agréable dans la pièce dès 19°C (selon taille de la pièce et le niveau d’isolation)

A contrario avec un convecteur ou un panneau rayonnant, il est souvent nécessaire d’augmenter la température de 2 ou 3°C pour avoir un confort thermique moyen.

L’Ademe (Agence de la transition écologique) estime qu’une différence de température de chauffage de 1°C permet de réaliser jusqu’à 7 % d’économies d’énergie et jusqu’à 15 % d'économies d'énergie avec un thermostat connecté ou programmable !

Pour chaque heure d'utilisation en moins

Avec un radiateur réputé économe en énergie (inertie, double cœur de chauffe, accumulation), les cycles de chauffe sont souvent moins nombreux par rapport à un radiateur standard.

Par exemple sur une période d’utilisation de 8h, un convecteur va enchaîner sans discontinuer les cycles de chauffe, tandis qu’un radiateur à inertie va mettre en pause son cycle dès que la température de consigne est atteinte.

En conséquence, le temps d’utilisation réel avec un radiateur économique est souvent réduit, ce qui se traduit par des économies d’énergie à la clé.

Dans le cadre d’une rénovation énergétique, il est alors judicieux de remplacer ses appareils de chauffage énergivore pour des modèles plus performants. Ce conseil vaut aussi dans le cadre d'une construction.

Faisons une estimation des économies réalisables entre deux types de radiateurs :

Estimations des différences de consommations électriques moyennes en kWh et en euros des différents types de radiateurs électriques
Type d'équipement Puissance Nombre d'heures d'utilisation par année Consommation électrique en kWh Consommation électrique en Euros (€)
Convecteur 2 000 W 1 120 h 2 240 kWh 461,88 €
Radiateur à inertie 2 000 W 700 h 1 400 kWh 288,68 €

Consommations moyennes novembre à mars 7j/7 au tarif Bleu de 0,2062 € pour une pièce de 20 m2

Pour rappel, il existe deux formules pour estimer la consommation électrique d’un radiateur électrique :

Consommation électrique d’un radiateur en kWh = Puissance du radiateur en watts (W) x Temps d’utilisation / 1000

Total de la consommation électrique en kWh x tarif de l'électricité = Consommation d’électricité des radiateurs électriques en euros.

A noter que les temps d’utilisation de notre comparatif ne sont que des approximations et peuvent varier en fonction des habitudes de consommation (soir/week-end, semaine, etc.) ainsi que la période de l’année notamment.

Entre heures pleines et creuses

Le prix de l’électricité est un levier incontournable à actionner pour accentuer le rendement d’un radiateur économique. Ainsi, l’option heures creuses comporte des plages horaires où le tarif de l’électricité est moins cher.

Vous pouvez ainsi optimiser davantage la consommation de votre radiateur économique.

Il est toutefois nécessaire de déplacer au moins 50 % de votre consommation d’électricité annuelle sur les heures creuses pour rentabiliser votre abonnement d'électricité.

Estimations des différences de consommations électriques moyennes en kWh et en euros des différents types de radiateurs électriques
Type d'équipement Puissance Consommation électrique en kWh Consommation électrique en Euros (€) tarif de base Consommation électrique en Euros (€) tarif heures pleines Consommation électrique en Euros (€) tarif heures creuses Économies réalisables par rapport au tarif de base
Convecteur 2 000 W 2 240 kWh 461,88 € 249,53 € 180,88 € 31,47 €
Radiateur à inertie 2 000 W 1 400 kWh 288,68 € 144,34 € 113,05 € 31,29 €

Consommations moyennes d'octobre à mars 7j/7 au tarif base de 0,2062 €, heures pleines 0,2228 € et heures creuses 0,1615 €

D'une offre d'électricité à l'autre

Il existe sur le marché plusieurs offres d’électricité à prix de marché dont les tarifs attractifs peuvent vous aider à réaliser des économies d’énergie.

A l’heure de la sobriété énergétique, nous vous recommandons de souscrire à une offre d’électricité d’un fournisseur vert. Vous participez ainsi à la transition énergétique tout en faisant des économies.

hausse tarif energie

Affecté par la hausse des prix de l'énergie ?

Faites-vous accompagner gratuitement par l’un de nos experts en économies d'énergie !

En savoir plus sur les radiateurs économiques

💰 Combien coûte le radiateur le moins cher ?

En termes de coût d’achat, le convecteur électrique est le radiateur électrique le moins cher sur le marché accessible à un prix de départ moyen de 50€.

🏆 Quel est le radiateur le plus économe en électricité ?

En termes d’économies d’énergie, les radiateurs à inertie, double cœur de chauffe ou même à accumulation sont les plus rentables à l’usage. Tout dépend de vos habitudes de chauffage, de la superficie du logement, et de l’isolation thermique.

✅ Comment faire des économies d’énergie sur son chauffage ?

Vous pouvez optimiser davantage l’utilisation de votre radiateur économique avec des écogestes : régler la température à 19°C en moyenne, aérer régulièrement les pièces pour chasser l’humidité, mettre le thermostat du radiateur en position hors gel lors d’une absence prolongée, baisser la température à 17°C en cas d’absence la journée, etc.

✌️ Combien de radiateurs choisir par pièce ?

A partir de 15 à 20 m2 de surface d’habitation à chauffer, il est recommandé d’installer deux radiateurs plutôt qu’une seule unité. Ainsi, deux radiateurs de 1 000 W au lieu d’un seul de 2 000 W. La chaleur se répartit de manière plus homogène dans la pièce et vous avez moins tendance à augmenter la température du thermostat.