renovation cta

Besoin de travaux d'isolation ?

Selectra avec IZI vous accompagne pas à pas dans vos travaux d'isolation : obtention d'aides, devis, artisans locaux qualifiés !

Isolation toiture : méthodes, coût et aides de l'État

isolation toiture

L'isolation d'une toiture permet d'améliorer la performance énergétique et le confort thermique d'un foyer, tout en permettant de réduire ses factures d'énergie. Ces travaux permettent jusqu'à 30% de déperditions thermiques en moins ! Climate vous livre ses meilleurs conseils pour l'isolation d'un toit, les techniques, le coût, les isolants à privilégier, mais aussi les aides de l'État disponibles pour votre projet.


Comment bien isoler sa toiture ?

L'isolation d'une toiture peut se faire par l'intérieur ou par l'extérieur. Il existe différentes techniques utilisées par les professionnels du bâtiment, selon le choix du propriétaire, les besoins du logement et le type d'isolant choisi.

  • L'isolation du toit par l'intérieur : ce procédé est recommandé lorsque la maison dispose d'une charpente en bon état et que ses combles ne sont pas trop encombrés. C'est la méthode d'isolation thermique la plus économique. L'inconvénient majeur est que le fait d'isoler par l'intérieur réduit l'espace de vie sous la toiture.
  • L'isolation de la toiture par l'extérieur : cette méthode est recommandée lorsque les combles sont encombrés ou qu'il y a peu d'espace disponible entre le sol et le toit. Cette option est la plus onéreuse car elle nécessite de rénover toute la toiture. Il est donc recommandé d'isoler par l'extérieur lorsque la toiture n'est pas en bon état.

Les différentes techniques pour l'isolation d'un toit

Il existe différentes méthodes pour isoler un toit. Les voici en détail.

La technique du soufflage

En isolant la toiture par soufflage, le professionnel insuffle de l'isolant sous forme de flocon en utilisant une machine à souffler. C'est la méthode la plus répandue. L'avantage de cette technique est qu'elle permet d’isoler tout type d’espace, même ceux difficilement accessibles. Le soufflage est rapide à réaliser et très efficace. Il garantit un confort thermique dans le logement en été comme en hiver.

La technique de l’épandage

L'isolant est installé en vrac à la main sur le plancher des combles et/ou de la charpente. Aucune machine spécifique n'est nécessaire pour réaliser un épandage, qui se fait facilement. Le professionnel peut utiliser différentes épaisseurs d'isolant, selon les attentes du client.

L'isolation par épandage est spécialement conseillée pour les petites surfaces.

La technique du sarking

Le sarking est utilisé pour désigner une isolation du toit par l'extérieur. L'isolant est posé directement entre les chevrons de la charpente. Cette technique est à privilégier en cas de rénovation énergétique totale de la maison ou pour une construction neuve.

L'avantage du sarking est qu'il s'adapte à tout type de toiture, en garantissant une isolation performante, aussi bien phonique que thermique. Qui plus est, cette méthode reste esthétique et ne modifie pas l'aspect du toit.

L’isolation par panneaux

L'isolation par panneaux s'adresse aussi bien aux constructions neuves qu'aux rénovations d'un logement ancien. Les professionnels apprécient utiliser les panneaux isolants pour les planchers dotés de solives. Cette technique reste toutefois assez complexe.

L’isolation par rouleaux

Un isolant sous forme de rouleaux est déroulé sur le plancher des combles du logement. Pour les rénovations d'habitations anciennes, il peut être nécessaire d'appliquer deux couches d'isolant. Pour que cette technique soit envisageable, les combles doivent être faciles d'accès et peu encombrés.

Quel isolant choisir pour isoler sa toiture ?

Après avoir choisi la technique d'isolation, reste à choisir l'isolant le plus performant pour sa toiture. Pour analyser les performances d'un isolant de toit, il convient de prendre en compte sa conductivité thermique et sa résistance thermique. À retenir : plus la conductivité est faible, plus l'isolant est performant.

De plus, le coefficient de résistance thermique, noté R, est à prendre en compte dans votre choix. Vous pouvez choisir parmi des matériaux d’origine synthétique, minérale ou végétale. Ci-dessous, voici les plus connus.

  • La laine végétale : l'isolant composé de laine végétale remplace parfaitement les matériaux synthétiques. Fabriqué à partir de produits naturels comme la paille, le chanvre, le coton, le bois, la fibre de coco ou encore le lin, ce matériau est non toxique et respectueux de l'environnement. La laine végétale est facile à installer et offre un confort thermique et acoustique idéal. Vous pouvez en trouver en vrac, sous forme de feutre fin, en rouleaux ou en panneaux.
  • La ouate de cellulose : fabriquée à partir de papiers recyclés, la ouate de cellulose bénéficie d'un traitement afin d'être ininflammable et résister aux parasites. Ce matériau est très répandu dans les constructions en bois et les bâtiments neufs à basse consommation. La ouate est disponible en vrac, compactée, décompactée ou en panneaux.
  • L’argile expansée : l'argile est particulièrement appréciée pour ses bonnes performances d'isolation phonique. Elle est idéale pour isoler des parois creuses ou pour rénover un plancher. Vous pouvez en trouver sous forme de billes vendues en vrac ou sous forme de blocs.
  • Le liège : cet isolant pour toiture est à la fois écologique, performant, sain et naturel. Contrairement aux autres isolants naturels, le liège n'a pas besoin d'être traité contre les insectes et les rongeurs. Il est très résistant, ce qui vous permet d'en profiter à long terme.

Selon plusieurs spécialistes, les meilleurs isolants toiture sont actuellement le polyuréthane, le polystyrène expansé, la laine de verre, ou encore les plumes de canard.

Quelle épaisseur d'isolation pour une toiture ?

Pour être sûr d'avoir une bonne isolation de toiture, l'épaisseur de l'isolant est déterminante. Mais alors, quelle épaisseur d'isolant choisir pour une toiture ? Eh bien, tout dépend du matériau utilisé :

epaisseur isolation toiture
  • Pour la ouate de cellulose, l'épaisseur recommandée est de 25 cm environ ;
  • Pour de la laine végétale, il faut privilégier une épaisseur comprise entre 14 et 18 cm ;
  • Si vous utilisez de l'argile expansée, appliquez une épaisseur de 40 cm minimum ;
  • Avec du liège, l'épaisseur doit être d'environ 25 cm. Vous pouvez compléter l'isolation avec deux panneaux, l'un par-dessus l'autre.

Quel est le coût de l'isolation d'une toiture ?

Il est difficile de déterminer un coût précis de l'isolation d'une toiture, car il varie selon le type d'isolation, l'isolant utilisé, le professionnel et les éventuels travaux nécessaires. Dans le tableau ci-dessous, retrouvez les tarifs moyens selon le type d'isolation et les matériaux utilisés.

Coût de l'isolation d'une toiture en 2022
Type d'isolation / matériau utilisé Prix moyen
Isolation par l'extérieur Environ 40 à 90 € par mètre carré
(matériaux + main d’œuvre)
Isolation par l'intérieur Environ 70 à 180 € par mètre carré
(matériaux + main d’œuvre)
Laine végétale 5 à 20 € par m³
Ouate de cellulose 20 € par m³
Liège 10 à 30 € par m³
Billes d'argile 5 € par sac de billes de 6 L
Laine minérale 15 € par m³

Isolation de toiture : que dit la loi ?

La réglementation de l'isolation de toiture est plus stricte qu'auparavant. En effet, pour que votre isolation soit conforme, l'isolant utilisé doit correspondre à un certain coefficient de résistance thermique. Ce coefficient est important pour être sûr que votre logement conserve la chaleur générée par votre chaudière ou votre pompe à chaleur.

Concrètement, la norme RE 2020 prévoit que la résistance thermique soit inférieure ou égale à 8 pour les combles perdus et à 4 pour les sols et les murs. Cette norme a été introduite par la Loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) de 2015, la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) et la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

Les bâtiments concernés par la RE2020 sont :

  • Les maisons individuelles ;
  • Les logements collectifs ;
  • Les bureaux ;
  • Les bâtiments d'enseignement primaire et secondaire ;
  • Les bâtiments tertiaires spécifiques tels que les hôtels, commerces, gymnases, etc.

Les aides de l'État pour isoler sa toiture en 2022

Si le coût de l'isolation d'une toiture peut être un frein à se lancer, sachez que plusieurs aides à la rénovation énergétique sont disponibles pour ce projet. Le but de ces dispositifs est d'inciter les ménages à réaliser ces travaux d'amélioration de la performance énergétique de leur logement, sans se ruiner.

Le montant de chaque aide à l'isolation dépend des ressources du ménage. De plus, une des conditions importantes pour en bénéficier est de faire faire ces travaux par un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Voici les différentes aides disponibles :

  • MaPrimeRénov' : jusqu'à 2 500 € accordés pour les ménages les plus modestes.
  • Les aides de l'Agence nationale de l’habita (Anah) : jusqu'à 10 000 € pour votre projet de rénovation, selon le montant des travaux effectués.
  • L'éco-prêt à taux zéro (PTZ) : jusqu'à 50 000 € de prêt accordés, sans aucun intérêt à rembourser. Il est accessible pour la rénovation des logements construits il y a plus de deux ans.
  • La TVA à taux réduit à 5,5% sur l'achat d'équipement.
Updated on