Thermostat connecté : modèles, prix et conseils d'utilisation

chauffage régulé pour faire des économies

Les systèmes de régulation de chauffage permettent de maintenir la température ambiante à un certain niveau choisi par l'utilisateur. Ces équipements offrent un meilleur confort thermique aux occupants du logement, qui peuvent aussi réaliser des économies d'énergie. Dans cet article, retrouvez toutes les informations à connaître sur la régulation de chauffage : fonctionnement, coût et aides financières.


Les différents thermostats connectés de chauffage

Il existe trois principaux types d'appareils de régulation de chauffage, à savoir :

  1. Régulation centrale avec programmateur mono ou multizone : la régulation se fait par un thermostat d'ambiance, souvent associé à une sonde extérieure. Le système impacte directement le fonctionnement de la chaudière, qui produit ainsi la juste quantité de chauffage demandée. Certains modèles s'adaptent aussi aux planchers chauffants ou radiateurs à accumulation.
  2. Régulation individuelle des émetteurs de chaleur : ici, les robinets thermostatiques sont placés sur les radiateurs à eau. L'intérêt est de pouvoir contrôler chaque pièce du logement individuellement. Ils sont souvent utilisés en complément d'une régulation centralisée.
  3. Limitation de la puissance du chauffage électrique en fonction de la température extérieure : il est possible de réguler la température heure par heure, en définissant plusieurs zones de chauffage. Les radiateurs sont alors dotés d'un thermostat électrique intégré.

BON À SAVOIR Ces différents systèmes de régulation sont éligibles aux aides financières à la rénovation énergétique. Il s'agit notamment de MaprimeRénov' ou du prêt à taux zéro.

Combien coûte l'installation d'un thermostat connecté de chauffage ?

Le prix d'un système de régulation de chauffage dépend de plusieurs éléments. Tout d'abord, le coût d'un thermostat d'ambiance classique est compris entre 50 € et 220 € en moyenne. Cet équipement permet une programmation du chauffage heure par heure et reste assez facilement à installer chez soi. Par contre, l'utilisateur doit bien vérifier que le modèle est compatible avec la source d'énergie utilisée et le système de chauffage :

cout régulation chauffage

À noter que les équipements de régulation concernent uniquement le système de chauffage central. Par conséquent, si vous disposez d'un chauffage d'appoint, le système ne pourra pas le contrôler.

Par ailleurs, le tarif des thermostats d’ambiance programmables connectés est compris entre 125 € et 250 €. Ces équipements peuvent être pilotés à distance, si l'utilisateur dispose d'un smartphone. L'avantage est de disposer d'un certain niveau de confort et de souplesse pour gérer son système de chauffage.

Ajoutons le prix des robinets thermostatiques d'environ 30 €. La réglementation impose ce type d'équipement dans les constructions neuves. Aussi, pour moins de 50 €, vous pouvez équiper vos radiateurs de têtes de robinets programmables, raccordables au thermostat d'ambiance.

Enfin, le coût des programmateurs de chauffage électrique varie de 150 € à 480 €. Ils fonctionnent soit avec un fil pilote, soit avec des récepteurs radio. Le prix d’une sonde extérieure est de 80 € environ.

Conseils d'usage du thermostat d'ambiance

Les systèmes de régulation de chauffage sont utiles pour conserver la température ambiante d'un logement à une valeur choisie. On parle ici de température de consigne. Le confort thermique de la maison est ainsi amélioré, car la température reste à un niveau idéal, sans tenir compte de la température extérieure.

L'intérêt est que les occupants du logement n'ont pas besoin d'adapter sans cesse le niveau du chauffage. Le système de régulation s'en charge. Concrètement, il est possible de déterminer une température de 18°C en journée puis de la baisser à 15°C ou 16°C pour la nuit. De plus, vous pouvez définir plusieurs scénarios de chauffage pour les différentes zones à l'intérieur du logement.

Par ailleurs, si vous équipez votre logement de domotique, sa température peut être adaptée automatiquement lorsque vous n'êtes pas présent. Elle peut donc s'abaisser lorsque vous n'y êtes pas puis augmenter progressivement jusqu'à votre retour. L'intérêt d'installer un appareil de régulation de chauffage est clairement de bénéficier d'une bonne stabilité du confort thermique, en évitant les variations trop brutales des températures. Ces appareils peuvent permettre de réduire la facture énergétique jusqu'à 25%, en évitant le gaspillage de chauffage. Vous réduisez aussi votre empreinte écologique en émettant moins de gaz à effet de serre.

Disposer d'un appareil de régulation de chauffage offre tout d'abord plusieurs avantages intéressants :

  • Réaliser des économies d'énergie intéressantes
  • Le coût d'achat reste peu élevé
  • Il offre un meilleur confort thermique aux occupants du logement

Le principal inconvénient à déplorer est le nombre de solutions disponibles. Il peut donc être difficile pour un particulier de faire le choix adapté à ses besoins. C'est pour cela que nous vous recommandons de faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l'environnement). En plus de vous assurer une prestation de qualité et éligible aux aides financières, ce professionnel effectuera un bilan thermique afin de vous aider à choisir le meilleur système en fonction de la configuration de votre logement et de votre mode de vie.

Économies, confort : quelle est la température idéale ?

Choisir la régulation idéale pour faire aussi bien des économies d'énergie et disposer d'un certain confort thermique dépend du type de générateur :

  • Si vous disposez d'un générateur ancien ou d'une chaudière à basse température : nous vous recommandons d'utiliser un thermostat d'ambiance (modulant si générateur sait en tirer parti) et des vannes thermostatiques si vous disposez de radiateurs.
  • Si vous disposez d'un générateur récent (pompe à chaleur ou chaudière à condensation) : le système recommandé est une régulation sur température extérieure avec une sonde d'ambiance optionnelle (fortement recommandée avec du plancher chauffant et des risques d'apports gratuits) et des vannes thermostatiques (si radiateurs).

Quelles sont les aides financières existantes ?

Pour financer l'acquisition d'un système de régulation de chauffage, plusieurs aides sont disponibles, également pour les travaux de rénovation énergétique dans leur globalité. C'est le cas par exemple de :

  • MaPrimeRénov’, qui vient remplacer le Crédit d'impôt à transition énergétique (CITE) et les aides « Habiter mieux agilité » de l'Agence nationale de l'habitat (ANAH). Faites la demande en ligne sur le site du dispositif.
  • Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ), un prêt pouvant aller jusqu'à 50 000 € sans faire d'avance de trésorerie ni avoir besoin de payer d'intérêts.
  • La TVA à taux réduit à 5,5 %
  • Le chèque énergie, jusqu'à 277 € par an

Comment fonctionne la régulation du chauffage par sonde de température ?

La régulation du chauffage par sonde permet de régler la température intérieure de la maison en tenant compte de la température et des conditions climatiques extérieures. Ce système est composé de capteurs chargés d'enregistrer les variations de température. Ainsi, la chaudière peut respecter automatiquement la courbe de chauffe.

Les capteurs sont installés sur la façade nord ou nord-est de la maison. Les effets du réchauffement ou du refroidissement sur leurs composants sont transmis au régulateur, sous forme de signal électrique. À partir de ces informations, le régulateur décide soit d'enclencher soit de déclencher la chaudière. Ainsi, le logement bénéficie d'une température ambiante adéquate.

Updated on