bilan carbone devis en ligne

Réalisez votre Bilan Carbone Entreprise avec Selectra !

Contactez gratuitement notre équipe Climate Consulting pour estimer votre Bilan Carbone d'entreprise.

Bilan carbone du secteur du bâtiment : calcul, exemple et intérêts

bilan carbone travaux publics

En réalisant leur Bilan Carbone, les entreprises peuvent identifier leurs principaux postes émetteurs de gaz à effet de serre (GES), et mettre en place des actions de réduction afin de lutter contre le réchauffement climatique. Découvrez ici comment dresser un Bilan Carbone appliqué au secteur du bâtiment : acteurs concernés, données à collecter, actions de réduction à mettre en place…


 

Qu'est-ce qu'un Bilan Carbone dans le secteur du bâtiment (promoteur immobilier, architecte, constructeur...) ?

Développé en 2004 par l’ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et aujourd’hui diffusé par l’Association Bilan Carbone (ABC), le Bilan Carbone® est une méthode permettant de calculer les émissions de GES d'une organisation ou d'un territoire.

Dans le cadre de la réglementation, des demandes des Maîtres d’Ouvrage ou de démarches de progrès environnemental, les entreprises du bâtiment sont de plus en plus confrontées à la nécessité de réaliser des analyses environnementales de leurs activités.

schéma des scopes 1 2 3 du bilan carbone

Les trois principaux postes d'émissions :

Scope Type d'émissions
Scope 1
"Les émissions directes"
Il concerne les émissions de GES directement induites par l'activité de l'organisation. Par exemple, sont comptabilisées les émissions des procédés industriels, la combustion d’énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon, tourbe...) impliquée dans la fabrication d'un produit, la combustion de carburant ...
Scope 2
"Les émissions indirectes" (Énergie)
Il concerne les émissions de GES liées aux consommations d'énergie indirectement nécessaire à la fabrication du produit (consommation d’électricité, de vapeur, froid ou chaleur via des réseaux de distribution...)
Scope 3
"Les émissions indirectes"(Hors Énergie)
Il concerne toutes les autres émissions de GES qui ne sont pas directement liées à l'activité de l'organisation, mais qui résultent d'autres étapes du cycle de vie du produit. Par exemple, sont comptabilisés les achats de matériaux, les amortissements, les déplacements des employés, le fret amont/aval, les déchets directs…

La démarche de mise en œuvre d’un Bilan Carbone pour le secteur du bâtiment repose sur les étapes suivantes:

  1. Définition du périmètre : fixer le niveau de détail de l’étude en définissant ce qui sera pris en compte dans le Bilan Carbone.
  2. Collecte des données : recenser les données opérationnelles au plus proche de la réalité de l’entreprise.
  3. Calcul des émissions : traduire les données opérationnelles collectées en émissions de gaz à effet de serre.
  4. Analyse des résultats : exploiter et interpréter les résultats pour identifier des actions pertinentes et efficaces de réduction des émissions gaz à effet de serre.

OMEGA TPDéveloppé par la FNTP (Fédération Nationale des Travaux Publics), OMEGA TP (Outil Méthodologique d'Évaluation des Gaz à Effet de Serre des Activités de Travaux Publics) est un autre outil de mesure des émissions de GES s'inscrivant dans une démarche de progrès des entreprises de Travaux Publics.

 

Prix d’un Bilan Carbone pour le secteur de la construction

Le prix d’une prestation d'un bilan carbone dépend de plusieurs facteurs :

  • La taille du chantier ou de l'organisation ;
  • Le nombre de salariés ;
  • Le type de bilan souhaité et son degré de précision.

Estimer et réduire le bilan carbone de son entreprise Selectra dresse votre comptabilité carbone et peut également compenser vos émissions. Contactez notre pôle Selectra Climate Consulting ou envoyez-nous un email à l'adresse [email protected].
Devis en ligne

Quelles entreprises doivent faire un bilan carbone en France ?

Tous les acteurs sont concernés : maçon, charpentier, terrassier, couvreur, façadier, plombier, chauffagiste, électricien, peintre, carreleur, menuisier, serrurier, plaquiste, cuisiniste, paysagiste, pisciniste mais aussi les Maîtres d’Ouvrage et les Maîtres d’Oeuvre.

Toutefois toutes les entreprises du secteur du bâtiment ne sont pas soumises à l'exercice de la comptabilité carbone par l'Etat. En effet, la réglementation française pour les entreprises implantées dans le pays a évolué et impose la réalisation d'un bilan carbone sous certaines modalités.

Cadre juridique du bilan carbone

Bilan carbone Entreprises concernées
Selon l’article L229-25 du Code de l’environnement

Les personnes de droit privé employant plus de 500 personnes et détenant un siège social ou disposant de plusieurs établissements en France

Les personnes de droit privé employant plus de 250 personnes dans les DOM-TOM

Scope 1,2 Selon l’article 173-IV de la loi (LTECV) du 17 août 2015

Cotées en bourse, non cotées en bourse, mais détenant plus de 500 salariés

Celles soumises à Déclaration de Performance Extra-Financière (DPEF)

 

Quels sont les avantages à la réalisation d'un bilan carbone ?

En plus d’identifier les principaux postes émetteurs de gaz à effet de serre, la réalisation d’un Bilan Carbone permet de répondre à différents besoins de l’entreprise :

  • Mettre en place une démarche de progrès environnemental, tout en maîtrisant les coûts et mobilisant les collaborateurs ;
  • Répondre aux exigences des Maîtres d’Ouvrage ;
  • Communiquer en interne et promouvoir les actions de progrès initiées par l’entreprise.

bilan carbone devis en ligne

Réalisez votre Bilan Carbone Entreprise avec Selectra !

Contactez gratuitement notre équipe Climate Consulting pour estimer votre Bilan Carbone d'entreprise.

Selon les besoins de l’entreprise, la démarche d'analyse environnementale peut s'appliquer aussi bien au niveau d'un chantier que d'une organisation, incluant la partie administrative de l'entreprise et les chantiers que l'organisation gère.

Les différents types d'approche

Besoins de l’entreprise Approche organisation Approche chantier Précisions
Répondre aux exigences réglementaires Réalisation d’un Bilan Carbone réglementaire pour les entreprises de plus de 500 salariés (scope 1 et 2 obligatoire, scope 3 optionnel).
Optimiser son organisation dans une démarche de progrès environnemental continu Possibilité de réaliser un Bilan Carbone incluant le scope 3 (émissions indirectes), et des analyses environnementales de chantiers à visée interne.
Différencier l’entreprise lors d’une réponse à appel d’offres La réalisation d’une analyse environnementale de chantier permet de valoriser les atouts environnementaux de la réponse, de mettre en évidence le processus qualité déployé en interne et de promouvoir les procédés innovants utilisés lors de la construction.
Répondre aux exigences d’un appel d’offres Un appel d’offres peut exiger aussi bien un Bilan Carbone de l'organisation, une analyse environnementale du chantier ou encore des produits mis en œuvre.
Valoriser l’entreprise dans une démarche marketing (hors appel d’offres) L’analyse environnementale de chantier ou des produits mis en œuvre peut être réalisée dans une démarche marketing afin de valoriser des techniques spécifiques de l’entreprise. Le Bilan Carbone de l’entreprise peut aussi être utilisé pour communiquer sur la démarche de l’entreprise.
Eco-concevoir ses techniques de construction Les résultats d’analyse environnementale de chantier ou de produits peuvent être utilisés pour valider l’intérêt environnemental de nouvelles techniques.

Réaliser une analyse environnementale dans les Travaux Publics, Guide sectoriel 2015, ADEME

 

Quelles données collecter pour faire un Bilan Carbone dans le secteur de la construction ?

La définition des périmètres à prendre en compte et la collecte des données sont des étapes clé d’une démarche de Bilan Carbone, dont dépendront à la fois la représentativité et la précision de son résultat.

Dans un premier temps, il est important de définir le périmètre organisationnel choisi pour la réalisation du bilan.

schéma des périmetres organisationnels de la construction

Il s’agit ensuite de définir le périmètre opérationnel, c'est à dire les sources générant des émissions qui vont être prises en compte, telles que : les combustibles, le carburant des véhicules et des engins, les fuites de gaz de climatisation, la consommation d'électricité, la consommation de vapeur, chaleur et froid, les émissions indirectes liées à la production d'énergie, l'achat de matériaux et les prestations, l'amortissement des bâtiments et des engins, les déchets, le fret amont chantier, les déplacements professionnels, le fret sortant chantier, les déplacements domicile-travail, etc...

Importance des différents postes d’émissions pour le secteur de la construction

Catégorie d'émissions Poste d'émission Part dans le Bilan Carbone
Scope 1 et 2 Énergie Combustibles, vapeur, chaud, froid et électricité 10-80%
Carburant des véhicules et des engins 10-50%
Hors Energie Fuite de gaz de climatisation 5%
Scope 3 Matériaux et services Matériaux et services 30-60%
Fret Fret amont chantier 10-20%
Fret sortant chantier 10-20%
Déplacements Déplacements domicile-travail 5%
Déplacements professionnels 5%
Amortissements Amortissements 5-10%
Déchets Déchets 5%

Réaliser une analyse environnementale dans les Travaux Publics, Guide sectoriel 2015, ADEME

 

Quelles actions mener pour construire des bâtiments bas carbone ?

La réalisation d’un Bilan Carbone permet aux entreprises d’anticiper la transition énergétique en identifiant les éléments à l’origine de leurs émissions de gaz à effet de serre et en mesurant leur dépendance aux énergies fossiles.

Selectra vous aide à réaliser et à réduire le bilan carbone de votre entrepriseContactez notre pôle Selectra Climate Consulting ou envoyez un email à l'adresse suivante : [email protected].
Devis en ligne

Ainsi, la mise en œuvre d’un plan d'action de réduction des émissions de GES par les entreprises du secteur du bâtiment est essentielle. Parmi ces actions de réduction :

  • Massifier la rénovation énergétique des bâtiments (scope 1 et 2) ;
  • Utiliser des engins hybrides équipés de la fonction "stop & go" (scope 1 et 2) ;
  • Minimiser les transports par avion (scope 3) ;
  • Utiliser des matériaux bas carbone (scope 3) ;
  • Minimiser les distances de transport grâce à la réutilisation de matériaux sur place (scope 3) ;
  • Réduire les quantités de déchets grâce à la valorisation des matériaux issus de la construction et de la mise en œuvre de techniques alternatives (scope 3).

Pour les entreprises du Bâtiment souhaitant aller plus loin que la réalisation d’un Bilan Carbone et la mise en œuvre d’une démarche de réduction, il est ensuite possible de recourir à la compensation carbone d’une partie des émissions jugées incompressibles.

 

Comment analyser l’évolution des émissions de GES du bâtiment ?

La réalisation de bilan carbone de manière régulière permet de vérifier l'impact des actions mises en place d'un bilan à l'autre. Il s’agit donc de :

  1. Réaliser une analyse d’écart ;
  2. Définir un indicateur de performance carbone.

L’analyse d’écart

Pour réaliser une analyse d’écart, il est nécessaire de prendre en compte une série de facteurs justifiant les écarts entre les différents bilans carbone et la mise à jour du plan d’action de réduction des émissions de GES, tels que :

  • L'évolution du périmètre organisationnel : les activités de l’organisation peuvent évoluer entre deux bilans ;
  • L'évolution du périmètre opérationnel : lors d’un deuxième bilan carbone, l’entreprise peut choisir d'améliorer la qualité de son Bilan Carbone en étendant le périmètre opérationnel pris en compte ;
  • L'évolution des Facteurs d'émissions : la base de facteurs d’émissions est mise à jour régulièrement en raison de l’amélioration des connaissances ainsi que de l’actualisation des données ;
  • L'évolution du chiffre d'affaires ou de l'activité : une augmentation de l’activité entraîne naturellement une augmentation des émissions de gaz à effet de serre en valeur absolue ;
  • Les effets de la mise en œuvre du plan d'actions : la mise en œuvre du plan d’actions doit voir ses effets dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre en valeur absolue.

L’indicateur de performance carbone

Afin d’appréhender l’évolution du Bilan Carbone de l’organisation, il peut être utile de définir un indicateur de performance carbone pour traduire le Bilan Carbone en une performance carbone par indice d'activités. L’indice d’activité le plus souvent choisi est le Chiffre d'Affaires. L’indice de performance carbone est ainsi exprimé en tCO2e / Chiffre d’Affaires.

Cet indicateur ne permet pas de comparer les entreprises entre elles (les méthodologies de Bilan Carbone pouvant être différentes d'une entreprise à l'autre). Il est cependant utile pour observer les progrès réalisés par l’organisation d'un bilan à l'autre.

Mener une analyse environnementale de chantier

L’analyse environnementale de chantier est un bilan global et quantifié des impacts environnementaux d’un chantier sur toutes les étapes de son cycle de vie (programmation, conception, appel d’offre, exécution). Elle peut être réalisée sur un ou plusieurs indicateurs environnementaux (émissions de GES, consommation d’énergie, consommation de ressources naturelles, etc.).

Les avantages de la mise en place d’une démarche d’analyse environnementale des chantiers pour une entreprise sont les suivants :

  • Différencier l’entreprise, lorsque la démarche est volontaire ;
  • Valoriser ses techniques et procédés sous un angle environnemental ;
  • Répondre aux exigences d’un appel d’offres, si l’analyse environnementale est explicitement demandée ;
  • Développer en interne des techniques et procédés plus vertueux d’un point de vue environnemental ;
  • Optimiser son organisation de chantier et son efficacité.

Tous les outils d’analyse environnementale n’interviennent pas tous au même stade du cycle de vie du projet, ni pour les mêmes activités.

Trois outils sont particulièrement intéressants dans le cadre d’une analyse environnementale lors de la construction :

  1. Les Déclarations Environnementales Produit, qui fournissent les résultats d’Analyse Cycle de Vie (ACV) d’un matériau ou d’un produit ;
  2. Les Éco-comparateurs, qui permettent de comparer des variantes environnementales proposées par les entreprises en phase d’appel d’offres ;
  3. Les outils de suivi “chantier”, qui permettent aux maîtres d’ouvrages de s’assurer que les engagements pris par les entreprises sont bien respectés.
analyse environnementale chantier

Il existe, selon les besoins des organisations, des Éco-comparateurs facilitant les analyses et permettant notamment de cibler les meilleures options : Canopée, Calculateur Carbone EFFC DFL, CIOGEN, ECO-FRO, ECORCE 2.0, SEVE...

 

Sollicitez Selectra Climate Consulting pour la réalisation de votre bilan carbone !

Les organisations émettent des gaz à effet de serre tout au long de leur existence. Ces émissions sont plus ou moins importantes selon le domaine d'activité, l'investissement, la gouvernance de l'entreprise... Ces impacts environnementaux peuvent et doivent être réduits par de nombreuses mesures.

Ils nous ont fait confiance

Pour aider les entreprises à devenir écoresponsables, le service Climate Consulting de Selectra, accompagne les entreprises à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Pour répondre à vos besoins, nous mettons en œuvre trois étapes clés du processus de comptabilisation du carbone, qui sont les suivantes :

  1. Calcul du bilan carbone de votre société en étudiant en fonction de vos besoins les scopes 1, 2 et 3 ;
  2. Mise en œuvre d'un plan d'actions visant à réduire l'impact de votre entreprise sur l'environnement et assurer un suivi ;
  3. Enfin, compensez ce qu'on appelle vos émissions de gaz à effet de serre incompressibles en investissant dans des projets environnementaux certifiés.
Updated on