Le recyclage du verre : explications et consignes de tri

recyclage du verre

Minéral et inerte, le verre est le matériau phare du recyclage. En effet, le verre se dégrade très peu lors de son recyclage. Il n'est pas dangereux et se recycle à l'infini. Seuls les emballages en verre tels que les bouteilles, pots, bocaux et flacons peuvent être recyclés. Le verre culinaire est à proscrire des bacs de tri. Alors que le verre est 100% recyclable, 1 bouteille en verre sur 4 est encore jetée aux ordures ménagères en France. Consignes de tri et explications sur comment bien recycler ses déchets en verre !


appel gratuit

Quiz : quelle est votre empreinte carbone en kg de CO2 par an ?

Découvrez l'impact de votre mode de vie sur la planète en moins de 5".


Consignes de recyclage des déchets en verre

Le verre est un matériau à privilégier pour nos emballages. En effet, le verre est recyclable à 100% sans perte de qualité et à l’infini ! Au contraire, le recyclage du plastique ne peut se réaliser que 2 à 3 fois car au delà, le plastique perd en qualité et en résistance. À noter que seuls les emballages en verre peuvent être recyclés, c’est-à-dire les bouteilles, pots, bocaux et flacons.

Le verre culinaire utilisé pour la vaisselle ou les plats transparents n’est pas recyclable. Il s’agit de la céramique transparente, ces objets fondent à une température de fusion supérieure à celle du verre et risquent donc de former des défauts dans les nouvelles bouteilles fabriquées à partir du verre recyclé.

Un verre cassé : recyclable ou à la poubelle ? Le verre culinaire n’est pas recyclable. Ainsi, de par sa composition, un verre cassé doit être déposé dans le bac à ordures ménagères. De même, il pourrait blesser les agents de tri chargés de réceptionner les déchets.

logo verre recyclé

Dans la foison des logos de recyclage, il existe un logo de verre recyclé moins commun. Il indique que le contenant en verre est recyclable. Ainsi, ce contenu pourra être déposer dans une borne d'apport volontaire prévue à cet effet.

Aucun déchet ne doit être déposé au pied des conteneurs de verre. La borne à verre est vidée par un camion grue avec un bras de levage. L'entretien du point de collecte relève de la mission de la commune où est implanté le conteneur.

L’étape primordial du recyclage du verre est le tri réalisé par les consommateurs, c’est pourquoi il est important de connaître les bons réflexes de recyclage de verre suivants :

  • Les emballages en verre sont à déposer dans les bornes de récupération installées dans les communes ;
  • Il est inutile de laver votre bocal mais il est important qu’il soit vidé ;
  • Les capsules métalliques des bocaux et des bouteilles doivent être enlevées de leur contenant et jetés dans la poubelle jaune.
♻️ Récapitulatif : Quels produits en verre sont à recycler ? ♻️
Produits Recyclable ? Précisions
Emballages en verre Les bouchons et couvercles doivent être enlevés (bouteilles, pots, flacons...).
Flacons de parfum et pots de cosmétique Ils doivent être vidés et l'atomiseur doit être enlevé et jeté dans les déchets ménagers.
Flacons pharmaceutiques Ils doivent être vidés.
Verre culinaire Il doit être jeté dans les déchets ménagers (par exemple la vaisselle).
Verre spécial Ils doivent être apportés dans des points de collecte spécifiques (pare-brise, écrans de télévisions, ampoules...).

Estimer son empreinte carbone Pour connaître avec précision son empreinte carbone, il est possible d'utiliser notre calculateur en ligne.

Cycle du verre recyclé

recyclage verre

Après avoir été collectés, les emballages en verre sont envoyés dans une usine de traitement où sont réalisées plusieurs opérations successives :

  1. Tri des emballages en verre : le tri est réalisé manuellement puis automatiquement pour retirer les objets indésirables ;
  2. Broyage du verre : le verre est transformé en calcin, c’est-à-dire en débris de verre et est acheminé vers les usines verrières ;
  3. Fonte du calcin : le calcin est fondu dans un four à température de 1400°c et devient une pâte de verre ;
  4. Refroidissement et moulage : cette pâte de verre est passée dans un moule, elle est soufflée puis refroidie pour être transformée en nouveaux modèles de bouteilles, pots et bocaux.

Le verre se collecte depuis le début des années 70 et est un pionnier des déchets valorisables. La chaîne écologique formée par les acteurs du recyclage du verre permet de revaloriser le verre et de lui redonner une seconde vie.

Le saviez-vous ? Avec une tonne de verre recyclé, il est possible de fabriquer 2 985 nouvelles bouteilles !

Avantages écologiques et économiques du recyclage du verre

Le verre présente de nombreux avantages et est un matériau à privilégier dans la lutte contre le réchauffement climatique. Les récipients en verre sont une réponse idéale aux emballages plastiques de l’industrie agro-alimentaire. Le recyclage du verre permet de limiter la consommation de ressources naturelles et ainsi de réduire les émissions de CO2.

En plus d’être bénéfique pour l’environnement, le recyclage du verre présente des opportunités économiques de développement pour les collectivités locales. Les centres de traitement du verre créent et maintiennent plus d’emplois que la mise en décharge ou l’incinération.

De même, les matières premières que sont le calcin, le sable, le carbonate de sodium et le calcaire sont à plus de 95% produites en France. Enfin, la distance moyenne entre les verreries et leurs clients est de seulement 300 kms. L’industrie de l’emballage repose sur le principe d’une économie circulaire, locale et respectueuse de l’environnement.

✔️ Pourquoi choisir le verre ? ✔️
Avantages Explications
Écologique Seul matériau recyclable à 100% et à l'infini.
Pratique Facile à nettoyer, à stériliser et à réutiliser.
Économique Soutien d’une économie circulaire.
Universel Adaptable à tous les besoins de l’agroalimentaire, de la parfumerie-cosmétique et de la pharmacie.

Etat des lieux du recyclage du verre en France et en Europe

recyclage

Le 25 octobre 2019, les acteurs de la chaîne de valeur des emballages en verre (collectivités, producteurs, distributeurs…) ont signé avec le ministère de la Transition écologique et solidaire, une charte d’engagements “Verre 100% Solutions”. Cette charte a pour ambition d’atteindre 90% d’emballages en verre collectés pour recyclage d’ici 2025 et d’atteindre 100% d’ici 2029.

Les moyens mis en oeuvre pour atteindre ces objectifs sont l’augmentation des points d’apport volontaire, le développement de la collecte des emballages en verre consommés hors domicile et le renforcement des campagnes de communication pour rendre le geste de tri une habitude du quotidien.

  • Le recyclage du verre en 2017 en France en quelques chiffres
  • 2,5 Mt collectées soit l’équivalent de 247 Tours Eiffel !
  • Le recyclage du verre a permis d’économiser 3 TWh de consommation d’énergie soit l’équivalent de près d’une ville comme Poitiers.

Source : Le Recyclage en France, l'essentiel 2017, ADEME, mai 2020

Par ailleurs, l’industrie européenne du verre d’emballage, nommée la FEVE (The European Container Glass Federation), se mobilise aussi et a pour objectif un taux de recyclage de 90% en Europe d’ici 2030 dans le cadre d’un programme nommé “Close The Glass Loop”.

A travers ce programme, la FEVE souhaite définitivement inscrire l’industrie du verre dans une logique de boucle fermée (“bottle to bottle”) et hisser cette industrie comme exemple d’économie circulaire. Fin 2019, le taux de recyclage du verre atteignait les 76% dans l’Union Européenne d’après la FEVE.

Le retour de la consigne de verre ? Selon une étude de l’ADEME, 88% des Français pensent qu’il est utile de revenir à la pratique de la consigne. En Allemagne, le système de consignes est déjà installé dans les moeurs. L’Etat allemand a ainsi fixé un cadre juridique depuis 2003 qui impose à tous les distributeurs de vendre séparément le contenu et le contenant. Ce système implique que le consommateur rapporte les contenants au supermarché. Grâce à ce système, 100% des bouteilles consignées en Allemagne sont récupérées puis recyclées.

Source : Enquête Consommateurs sur les pratiques de "consigne" d'emballage pour réemploi-réutilisation, Ademe, publié en octobre 2018

Updated on