Pompe à chaleur de piscine : prix, modèles et installation en 2023

Mis à jour le
minutes de lecture
appel gratuit

ekWateur aussi présent dans votre commune !

ekWateur propose une énergie 100% renouvelable et moins chère. Contactez Selectra (partenaire d'ekWateur) pour comparer et estimer vos factures.

La pompe à chaleur pour piscine est une option économique et écologique pour profiter d’une température d’eau idéale toute l’année. Selon les configurations, il est possible d’installer une pompe à chaleur spéciale piscine, ou bien d’utiliser celle de son logement pour chauffer sa piscine.

Focus détaillé sur la PAC de piscine, son dimensionnement, les critères à prendre en compte, les tarifs commercialisés et les contraintes d’installation.

Quel type de pompe à chaleur de piscine choisir ?

Vous souhaitez allonger les plaisirs de la baignade avec un chauffage de piscine ? Ou bien, profiter toute l’année d’une température de l'eau entre 25 et 28°C ?

Les caractéristiques de la piscine jouent un rôle clé pour faire son choix.

Choisir la bonne puissance de la PAC de piscine

Le principe de base d’une pompe à chaleur de piscine est d’assurer la montée en température de l’eau de manière efficace et homogène.

Aussi, la puissance de la PAC de piscine doit être adaptée à la taille ou volume du bassin. En effet, il y a une différence entre chauffer un bassin de 30 m3, 50 m3 ou 60 m3, etc.

Un bon dimensionnement de l’équipement de chauffe est très important, car il va avoir un impact sur la consommation électrique de la pompe à chaleur :

  • une pompe surdimensionnée va chauffer l’eau rapidement mais va également enchaîner les cycles pour maintenir l’eau à température constante ;
  • une pompe sous-dimensionnée va prendre beaucoup de temps pour chauffer l’eau de la piscine, sans pour autant couvrir les besoins énergétiques nécessaires.

D’une manière générale, la plupart des constructeurs indique la puissance restituée de la PAC sur l’étiquette énergie de l’appareil. La puissance restituée est une donnée indicative basée sur plusieurs variables (volume du bassin, climat, exposition au soleil) dont la principale donnée à prendre en compte est la température extérieure. Il est en effet important de comprendre que la performance de la pompe à chaleur sera différente entre une température extérieure à 15°C et à 26°C.

A titre indicatif, sachez que la puissance minimale recommandée pour une PAC de piscine est de 3 kW.

Puissance de la PAC piscine en fonction du volume du bassin
Taille du bassin en m3 < 30 m3 < 50 m3 < 80 m3 < 100 m3 < 120 m3
Piscine hors sol 6 kW à 9 kW        
Piscine enterrée 5 kW à 7 kW 7 kW à 10 kW 9 kW à 15 kW 11 kW à 18 kW 16 kW à 22 kW

Les valeurs basses sont indiquées pour une piscine située en zone ensoleillée, les valeurs hautes pour une zone venteuse ou montagneuse

Pour avoir une estimation globale de la puissance de la pompe à chaleur de piscine (en kW), vous pouvez appliquer la formule de calcul suivante :

V x C x E = Puissance de la PAC.

  1. le volume d’eau de la piscine (V) en mètres cubes (20 m3, 40m3, 70 m3, etc.) ;
  2. l’indice de montée en température de l’eau (C) fixé entre 0,12 (montée entre 1 à 2°C par jour) et 0,18 (entre 2 à 3°C par jour) ;
  3. l’indice d’ensoleillement de la zone géographique d’habitation (E) entre 0,8 (villes du Sud) et 1,2 (villes du Nord).

Pour un bassin de 100 m3 situé à Reims, comptez sur une PAC de piscine de 26 kW (100 x 0,18 x 1,2) pour un chauffage rapide, ou de 18 kW pour une montée en température plus lente et plus économique.

Optimiser le rendement avec l’option Inverter Pour atteindre la température de bassin souhaitée, certaines pompes vont fonctionner à pleine puissance puis se couper dès que la température est atteinte. Les cycles de fonctionnement la pompe à chaleur de piscine vont ainsi s’enchaîner au rythme de la baisse et de la remontée de la température de l’eau. Cet enchaînement peut user et réduire la durée de vie de la PAC de piscine.
Avec le mode Inverter, les cycles sont lissés dans le temps avec un ajustement de la puissance en continu et non plus par à-coups. La PAC de piscine Inverter permet de réaliser entre 10 % et 20 % d’économies d’énergie par rapport à un système classique.

Le COP de la PAC piscine pour faire des économies d’énergie

L’autre indicateur à prendre en compte pour mesurer l’efficacité d’une pompe à chaleur de piscine est le Coefficient de performance. Le COP du chauffage de piscine mesure le rapport entre l’énergie consommée (électricité) et l’énergie générée par la PAC.

En moyenne, pour un 1 kW d’électricité consommée, une pompe à chaleur restitue 3 kW d’énergie. Autrement dit, plus le COP de la PAC  est élevé, moins l’appareil consomme d’énergie.

Ce rendement est d’autant plus élevé que la différence entre la température extérieure et la température de chauffe du bassin est réduite. Rappelez-vous, le chauffage de piscine marche plus rapidement avec une température extérieure à 26°C qu’à 15°C.

Un COP élevé permet de réaliser de substantielles économies d’énergie !

Horizontal et vertical, quel modèle choisir en fonction de la place

Les caractéristiques de la piscine sont des critères déterminants pour orienter son choix vers tel ou tel modèle, mais ce ne sont pas les seuls facteurs à prendre en compte.

La place disponible autour du bassin peut orienter son choix vers l’un des deux types d'appareils disponibles sur le marché :

  • le modèle vertical qui est un équipement compact, très utile pour des espaces retreints (emplacement dans un local technique par exemple). Seul bémol, le ventilateur est positionné sur le dessus de l’appareil, vers le haut. Attention aux chutes de branches ou feuilles qui peuvent gêner son fonctionnement ;
  • le modèle horizontal est un équipement plus discret avec une hauteur réduite. Toutefois avec son ventilateur placé en façade qui souffle un air frais, il doit être placé loin des zones de passage des personnes.

Quelle est le meilleur modèle de pompe à chaleur pour une piscine hors sol ? Pour les petits bassins (volume inférieur ou égal à 30 m3), il est recommandé de choisir une pompe à chaleur pour piscine hors sol. Ce modèle de PAC de petite taille présente ainsi un faible encombrement par rapport aux modèles classiques (verticaux ou horizontaux). Elle s'adapte ainsi toutes les types de piscine hors sol : tubulaire, autoportée, acier et bois.
Ces PAC mini sont généralement disponibles sur de faibles puissances entre 3 kW et 6 kW.

Les autres critères clés

La meilleure pompe à chaleur de piscine est celle qui répond le mieux à vos besoins.

Faites le point sur les options et les fonctionnalités incontournables et nécessaires à votre confort :

  • un mode réversible sur la pompe à chaleur. Certains modèles peuvent aussi rafraîchir l’eau, une fonctionnalité utile lorsque la température du bassin grimpe à 30°C en période de canicule ;
  • une fonction dégivrage automatique. Lorsque la piscine est utilisée toute l’année (piscine couverte ou sous abri avec couverture), le dégivrage automatique permet à la PAC de fonctionner en cas de températures extérieures basses (inférieures à 15°C) ;
  • le bruit de la pompe à chaleur de piscine. Installée à proximité immédiate du bassin, la PAC doit avoir un niveau sonore faible pour ne pas gêner les instants de baignade ni le voisinage. Exprimé en décibels (dBA), le bruit doit se situer dans l’idéal entre 20 dBA et 50 dBA ;
  • l’alimentation électrique. Selon le modèle choisi, l’alimentation électrique peut être en triphasé.

Comment fonctionne une PAC de piscine ?

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur de piscine repose sur l'extraction des calories d’une énergie renouvelable (venue de l'air extérieur pour l'aérothermie ou du sol pour la géothermie) pour la transformer en énergie thermique capable de chauffer le bassin.

D’ailleurs, la majorité des PAC de piscine sont de type air-eau ou de type eau-eau.

Le cycle de fonctionnement de la pompe à chaleur de piscine peut se schématiser ainsi :

  1. l’unité extérieure capte le calories de l’air ou du sol pour être transportées via un fluide frigorigène ;
  2. dans le condensateur, le liquide frigorigène monte en température ;
  3. la chaleur produite par la vapeur du gaz chauffe l’eau de la piscine ;
  4. sous l’action du détenteur, le gaz du liquide frigorigène baisse en pression pour reprendre un nouveau cycle.

Prix d’une PAC de piscine

Le tarif d’une pompe à chaleur de piscine varie en fonction de multiples facteurs : type, puissance, COP, options disponibles, la marque (Zodiac, Intex, Poolex,...), etc.

Tarifs de la PAC piscine en fonction du volume du bassin
Taille du bassin en m3 jusqu'à 30 m3 jusqu'à 55 m3 Supérieur à 65 m3
PAC spéciale piscine entre 500 € et 1 000 € entre 1 000 € et 2 500 € entre 2 500 € et 5 000 €

👉 Dans le cas où le chauffage de piscine est assuré par la pompe à chaleur du logement, le coût est différent : entre 10 000 € et 18 000 € pour une PAC air-eau et entre 15 000 et 25 000 € pour une PAC géothermique.

Cet investissement plus important est contrebalancé par le triple voire le quadruple usage de la pompe à chaleur de maison : chauffage, production d’eau chaude sanitaire, climatiseur et chauffage de piscine !

Y a-t-il des aides pour l'achat d'une pompe à chaleur piscine ? Malheureusement non. Toutefois, si les PAC piscine ne sont pas subventionnées, il existe de nombreuses aides à l'achat d'une PAC pour sa maison.

Installation d’une pompe à chaleur de piscine : les précautions à prendre

La pose de la PAC de piscine doit être réalisée dans les règles de l'art afin de maximiser le rendement de l’appareil ainsi que le confort thermique apporté.

Aussi, il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel chauffagiste aguerri à ce type d’intervention technique.

En effet, l’installation d’une pompe à chaleur de piscine implique différentes étapes clés :

  • le choix d’un emplacement pour l’unité extérieure, ni trop près des lieux de passage et d’habitation, ni trop loin du bassin. Un espace de 50 cm sans obstacle est nécessaire à l’arrière de l’unité ;
  • le contrôle de l’alimentation électrique générale afin de pouvoir supporter la charge d’un nouvel appareil ;
  • le raccordement des systèmes hydrauliques en by-pass avec le branchement de la PAC après le filtre et avant le système d’électrolyse ou de traitement de l’eau ;
  • le raccordement électrique de la PAC.

Peut-on installer une pompe à chaleur de piscine dans un local technique ? En régle générale, une pompe à chaleur de piscine doit être installée à l'extérieur. Le cycle de fonctionnement de l'appareil utilise le plus souvent l'air extérieur (PAC air-eau) et nécessite donc un air constamment renouvelé. Aussi, il n'est pas recommandé de l'installer dans un local technique .
Néanmoins, si vous prévoyez d'installer votre pompe à chaleur de piscine dans votre local technique, il faudra prévoir des entrées et des sorties d'air adaptées.

Quel est l’entretien d’une pompe à chaleur de piscine ?

La maintenance régulière du chauffage de piscine est incontournable pour optimiser sa performance et sa longévité. Elle permet également de se prémunir d’éventuels dysfonctionnements voire de pannes.

Aussi, l’entretien de la PAC de piscine doit être réalisé à différentes fréquences :

  1. Au quotidien par le propriétaire, qui se charge de nettoyer les filtres, enlever les dépôts divers et les végétaux encombrant la grille d’aération, effectuer le contrôle des éventuelles fuites. Il faudra aussi veiller en période d'hivernage (non utilisation) à couvrir l'unité extérieure d'une housse de protection ;
  2. Annuel par un professionnel chauffagiste agréé à entretenir cet équipement muni d’un fluide frigorigène dangereux pour la santé et l’environnement. Le technicien procède aux contrôles des composants, effectue les réglages et les réparations des pièces d’usure, etc. D’autre part, l'entretien de la pompe à chaleur est obligatoire tous les deux ans pour les équipements d’une puissance supérieure ou égale à 4 kW.

Pensez à couvrir la piscine ! Pendant la période de marche de la pompe à chaleur, il est recommandé de couvrir le bassin la nuit avec une bâche. Ainsi, cela évite à la température de l’eau de perdre quelques degrés et à la PAC de piscine de fonctionner en continue. Vous faîtes ainsi des économies sur la facture d’électricité !