Minimalisme : le nouveau mode de vie qui change le quotidien

minimalisme

Vivre avec moins mais vivre mieux, voilà comment se définit la philosophie du minimalisme. Mais comment devient-on minimaliste ? Et quelles sont les différentes étapes pour réussir à faire le tri chez soi et obtenir une maison minimaliste ?


appel gratuit

Quelle est votre empreinte carbone en kg de CO2 par an ?

Découvrez l'impact de votre mode de vie sur la planète en moins de 5" et compensez votre empreinte carbone !


Qu’est-ce que le minimalisme : définition

Le minimalisme se définit par “la recherche de solutions requérant le minimum d'efforts, de bouleversements”, ce qui finalement revient à se simplifier la vie en se débarrassant du superflus et ne gardant que l’essentiel, indispensable à notre vie quotidienne.

Le minimalisme et l’art contemporainDe ce nouveau mode de vie est né un courant de l’art contemporain au début des années 1960, appelé également minimalisme, utilisant des formes simples et épurées.

Adopter un mode de vie minimaliste

Devenir minimaliste c’est adopter un nouveau mode de vie, une nouvelle façon de vivre et de consommer. Cela commence par le désencombrement, le rangement et l’organisation de sa maison, puis de son temps libre et de ses relations.

  • 6 étapes pour devenir minimaliste et le rester :
  • S’informer sur le minimalisme et apprendre à faire le tri.
  • Faire un état des lieux de sa vie : quel consommateur sommes- nous ?
  • Prendre conscience de son attachement aux objets : quelle place les objets ont-ils dans notre vie ? Nous rendent-ils heureux ? Tous ceux que nous possédons sont-ils essentiels ?
  • Désencombrer sa maison : faire le tri.
  • Alléger son emploi du temps et prendre du temps pour soi.
  • Passer à l’action, adopter un mode de vie minimaliste et résister à nos pulsions d'achat !

Consumérisme : définition

Le minimalisme est né d’un mouvement en opposition à la surconsommation. En effet, la société de consommation actuelle nous pousse à consommer toujours plus, au point d’acheter des choses dont nous n’avons pas vraiment besoin. On parle alors de consumérisme, un mode de vie axé sur la consommation, voire la surconsommation.

En effet, bien que la société de consommation ait considérablement amélioré la vie des Français, ce mode de vie a également entraîné des effets négatifs sur l'environnement comme le gaspillage alimentaire, l'épuisement des ressources naturelles, la pollution ou encore l'accumulation des déchets. C'est pourquoi le minimalisme remet en question ce modèle économique et propose un mode de consommation plus responsable, un mode de consommation minimaliste.

J'agis pour le climat, Je compense mes émissions de CO2 !Le réchauffement climatique est l'affaire de tous ! Pour compenser vos émissions de CO2 et participer à la transition énergétique, appelez gratuitement Selectra !
01 86 65 54 97

Minimalisme et vie quotidienne

La base fondamentale du minimalisme est la réduction de notre consommation. Être minimaliste c’est donc choisir de moins consommer et ne se concentrer que sur l’essentiel.

En France, on observe un changement de comportement chez les consommateurs qui cherchent à consommer plus raisonnablement et responsablement afin de mieux vivre tout en limitant leur impact sur l’environnement. Ces dernières années, on a pu observer l’émergence d’un nouveau mode de consommation via des plateformes digitales : l’économie collaborative. En effet, selon une étude du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC), les deux tiers des Français se disent désormais prêts à partager leurs objets plutôt que les posséder, un premier pas vers le minimalisme !

En plus du gain d’espace évident, être minimaliste c’est aussi faire des économies car ce mode de vie incite à dépenser moins.

Less is more : apprendre à vivre avec moinsLa low-tech, par exemple, regroupe un ensemble de techniques ou objets utiles, durables et accesibles à tous. Il s’agit d’accepter qu’un objet soit moins puissant et de prioriser l’usage des high-tech. C'est un mode de vie qui se joint au minimalisme de par sa lutte contre l'obsolescence programmée et sa perception des modes de consommation actuels.

Désencombrement : une maison minimaliste, mode d’emploi

Au fur et à mesure des années, nous avons tendance à accumuler les objets. Pour avoir une maison minimaliste, il est nécessaire de faire le vide et d’ensuite réussir à maintenir un intérieur ordonné. Avec une maison minimaliste, le ménage devient plus facile et l’espace créé apaise.

Si vous ne savez pas par où commencer, voici quelques idées :

✔️ Les vêtements : souvent trop nombreux, les habits prennent une très grande place dans nos placards. Faire le tri et donner, revendre ou recycler les vêtements que l’on ne porte plus est la première étape à suivre. Ensuite, il est possible d’apprendre des techniques de pliages de vêtements, comme celles de Marie Kondo, qui permettent de gagner une place considérable dans nos tiroirs.

✔️ Les placards de la cuisine : afin d’éviter tout gaspillage, il est important de vérifier les dates de péremption et de consommer les aliments dont la date de limite de consommation approche rapidement. Les autres aliments sont à trier. Savoir ce que renferment nos placards permet de ne pas racheter deux fois les mêmes produits alimentaires et de les accumuler inutilement. Trier ses ustensiles de cuisine est tout aussi important pour gagner de l’espace : donner ou recycler les ustensiles dont nous ne nous servons pas.

✔️ Les livres, journaux et magazines : ne garder que les beaux livres ou nos préférés, et donner ou revendre les autres. Enfin, pour gagner encore plus de place, la liseuse électronique est la meilleure option, de même que des abonnements presse sur tablette pour les magazines et journaux.

✔️ Les papiers administratifs : ils s’accumulent dans des classeurs entassés sur nos étagères. Cependant, il faut faire attention à bien conserver ses papiers le temps du délai pendant lequel on peut exercer un droit ou nous réclamer quelque chose. Ainsi, scanner ceux qui ne sont pas nécessaires en version papier est un bon moyen de faire de la place tout en restant prudent.

Qu’est-ce qu’une tiny house ?Le mouvement des “tiny houses” (micro maisons, en français) est arrivé en France depuis quelques années. Il s’agit de “micro” maisons écologiques en bois qui sont tout simplement montées sur un châssis afin d’être transportables. De par leur simplicité, elles offrent un mode de vie écologique et minimaliste à ses habitants.

Le minimalisme japonais selon Fumio Sasaki

Né au Japon, le minimalisme est un mouvement qui a révolutionné le mode de vie de nombreuses personnes, dont Fumio Sasaki.

Considéré comme l’un des chefs de file du mouvement minimaliste au Japon, Fumio Sasaki est un homme d’une quarantaine d’années qui a décidé de changer sa vie en se désencombrant de tout ce qui ne lui était plus absolument indispensable. Il vit actuellement à Tokyo dans un appartement très sobre de quelques mètres carrés et grâce à son style de vie minimaliste, il ne lui suffirait que de quelques minutes pour déménager.

Il a publié un livre pratique en 2015 "L'essentiel, et rien d'autre" ("Goodbye, Things” en anglais) dans lequel il décrit son expérience et encourage le lecteur à adopter un mode de vie minimaliste. Selon lui, le minimalisme c’est “un style de vie dans lequel vous limitez ce que vous possédez à l’absolu minimum dont vous avez besoin pour vivre”.

Retrouvez nos autres guides pratiques sur la protection de l’environnement et le développement des énergies vertes !

Updated on