RSE : qu’est-ce que la Responsabilité Sociale des Entreprises ?

rse

La responsabilité sociale des entreprises consiste à intégrer, volontairement, les enjeux du développement durable dans la stratégie d’une entreprise. La RSE correspond donc à la responsabilité d’une entreprise vis-à-vis de la société et de l’environnement. Retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur la RSE.


appel gratuit

Selectra vous aide à réaliser et à réduire le bilan carbone de votre entreprise

Contactez notre pôle professionnels et grands comptes, et compensez vos émissions carbone !

RSE : définition

Depuis 2010, la Commission Européenne définit la responsabilité sociale des entreprises comme “la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société”. En effet, les entreprises peuvent volontairement intégrer des pratiques sociales, environnementales et économiques à leurs activités et à leurs relations avec les parties prenantes. Elles vont donc chercher à contribuer aux objectifs du développement durable, c’est à dire à avoir un impact positif sur la société et l’environnement tout en étant économiquement viables.

RSE : significationL’acronyme RSE correspond à la Responsabilité Sociale (ou Sociétale) des Entreprises.

Une plateforme dédiée a été créée en 2013 comme espace de dialogue, de concertation et de propositions afin de promouvoir la responsabilité sociale des entreprises.

La norme ISO 26000 présente la RSE autour de sept questions centrales :

criteres rse
  1. La gouvernance de l’organisation ;
  2. Les droits de l’Homme ;
  3. Les relations et conditions de travail ;
  4. L’environnement ;
  5. La loyauté des pratiques ;
  6. Les questions relatives aux consommateurs ;
  7. Les communautés et le développement local.

Qui est concerné par la RSE ?Toutes les entreprises sont concernées, quels que soient leur taille, leur statut ou leur secteur d’activité.

Comment mettre en place une politique de RSE au sein d'une entreprise ?

Lorsqu’une entreprise entreprend une démarche de RSE, elle se doit de prendre des mesures concrètes qui répondent aux enjeux spécifiques de son secteur d’activité.

  • Les étapes à suivre pour mettre en place une politique de RSE :
  • Réaliser un état des lieux de l’entreprise ;
  • Établir une stratégie RSE et un plan d’action ;
  • Créer des indicateurs RSE (économiques, sociaux et environnementaux) propres à l’entreprise ;
  • Communiquer sur sa démarche RSE auprès de ses parties prenantes.

Mettre en place une politique de RSE au sein d’une entreprise, c’est adopter un comportement éthique et transparent.

RSE en entreprise : exemple des mesures mises en place chez SelectraEn mars 2020, Selectra a diffusé une newsletter verte auprès de ses employés ayant pour but de les sensibiliser à certaines pratiques simples mais ayant des impacts positifs sur l’environnement, la société et l’économie. Le comparateur a de même réalisé son premier bilan carbone pour l'année 2019.

Pourquoi mettre en place une démarche RSE ?

Les activités des entreprises peuvent avoir des effets négatifs sur l’environnement, la société et l’économie :

  • Destruction de la biodiversité (déforestation, détérioration des sols…) ;
  • Émissions de CO2 et réchauffement climatique ;
  • Pollution et dégradation de la santé humaine ;
  • Travail des mineurs ;
  • Corruption...

La RSE permet aux entreprises d’identifier, de mesurer et d’évaluer l’impact de leurs activités sur l’environnement et la société, et donc d’agir plus efficacement. En gérant mieux leurs risques et en réalisant des économies, la RSE assure alors aux entreprises une meilleure performance globale.

Répondre aux enjeux du développement durable

Si la RSE est très souvent associée à la protection de l’environnement, elle intervient de même dans d’autres domaines comme la société ou l’économie.

impact ecologique positif

Impact sociétal :

  • Améliorer le bien-être de ses salariés ;
  • Ouvrir le dialogue avec ses employés ;
  • Favoriser l’insertion professionnelle ;
  • Encourager la diversité au sein du personnel ;
  • Favoriser l’emploi local ;
  • Respecter les droits de l’Homme...

Impact économique :

  • Mettre en place des pratiques commerciales éthiques ;
  • Pérenniser l’activité sur le moyen et long terme ;
  • Entretenir une relation saine et équilibrée entre le client et le fournisseur ;
  • Investir dans le capital immatériel de l’entreprise...

Impact environnemental et énergétique :

  • Instaurer le recyclage ;
  • Mener une politique d’achats responsables ;
  • Améliorer la performance énergétique de l’entreprise ;
  • Réaliser un bilan carbone...

Selectra vous aide à réaliser et à réduire le bilan carbone de votre entrepriseContactez notre pôle professionnels et grands comptes au 01 86 65 54 99 (appel gratuit) ou envoyez un email à l'adresse suivante : antoine.climate@selectra.info.

Les impacts positifs d’une politique de RSE sur l’environnement, la société et l’économie sont donc nombreux.

RSE et ISR, les Investissements Socialement Responsables

Les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) permettent aux investisseurs responsables, en plus d'évaluer la responsabilité sociale des entreprises, d'examiner et de choisir dans leurs portefeuilles les entreprises prenant en compte ces critères dans leur stratégie de développement.

Que sont les critère ESG ?Les critères ESG sont les trois piliers de l’analyse extra-financière. Ils servent à évaluer la prise en compte du développement durable dans la stratégie des entreprises.

La RSE est donc étroitement liée aux ISR (Investissements Socialement Responsables). En France, il existe deux labels d’investissement socialement responsable : le label Greenfin et le label ISR.

Pour toute stratégie de RSE et d’ISR, il est donc primordial de prendre en compte les impacts sociaux, environnementaux et économiques dans la performance financière des entreprises.

La RSE en France

rse france

Pour mettre en place une démarche de RSE, il est impératif de respecter certaines législations et conventions collectives. Bien que la RSE se soit développée sur la base du volontariat au sein des entreprises, la France a malgré tout mis en place un cadre législatif réglementaire.

La promulgation de la loi NRE (Nouvelles Régulations Économiques) en 2001 a fait de la France le premier pays de l’Union Européenne à s’engager dans le reporting extra-financier. De même, l’application de l’article 225 de la loi Grenelle 2 en 2012, relatif au reporting RSE des entreprises, oblige les entreprises de plus de 500 salariés à publier des informations sur leurs performances sociales, environnementales et sociétales.

Estimer et réduire le bilan carbone de son entreprise Selectra dresse votre comptabilité carbone et peut également compenser vos émissions. Contactez notre pôle professionnels et grands comptes au 01 86 65 54 99 ou envoyez-nous un email à l'adresse antoine.climate@selectra.info. Découvrez également l'offre Entreprise Engagée pour le Climat pour participer à un monde plus vert.

La loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) du 22 mai 2019 renforce la RSE en modifiant deux articles du Code civil :

  • L’article 1833 du Code civil qui renforce la prise en considération des enjeux sociaux et environnementaux liés aux activités des entreprises ;
  • L’article 1835 du Code civil qui redéfinit la raison d’être des entreprises.
Updated on