renovation cta

Besoin de travaux d'isolation ?

Selectra avec IZI vous accompagne pas à pas dans vos travaux d'isolation : obtention d'aides, devis, artisans locaux qualifiés !

Tout ce qu'il faut savoir sur l'isolation des murs

isolation mur

Une maison bien isolée permet de réduire ses factures de chauffage. En effet, les pertes de chaleur sont toujours causées par un défaut d'étanchéité. Si une maison est mal isolée, les déperditions thermiques sont causées à 25% par les murs. Alors, comment bien isoler les murs de son logement ? Quelle technique utiliser ? À quel prix ? Puis-je obtenir des aides financières pour ce projet ? Climate fait le point pour vous.


Pourquoi isoler ses murs ?

Pour disposer d'un logement performant au niveau énergétique, il est essentiel que celui-ci soit bien isolé. Concrètement, les travaux d'isolation des murs sont utiles pour :

pourquoi isoler ses murs
  • la réduction des consommations d'énergie, à condition d'avoir un isolation complète (l'isolation de la toiture et l'isolation des combles sont toutes aussi importantes) ;
  • la diminution de ses factures d'énergie (électricité et gaz) ;
  • l'amélioration de l'isolation phonique et donc limiter les nuisances sonores ;
  • l'augmentation de la classe énergétique de l'habitation, et donc de sa valeur sur le marché. L'efficacité énergétique d'un bâtiment est toujours valorisé ;
  • un meilleur confort thermique, notamment grâce à la diminution de l'effet paroi froide. On parle de paroi froide lorsque la différence entre la surface des murs et l’air ambiant est supérieure à 5 °C. Dans cette situation, de la condensation peut se former sur vos murs et ainsi développer de l'humidité, elle-même favorisant l'apparition de moisissures. Pour l'éviter, il faut également une bonne isolation des fenêtres ;
  • une contribution au respect de l'environnement

Dans les constructions neuves, la question de l'isolation des murs ne se posent pas. En effet, ces nouveaux logements respectent automatiquement les dernières réglementations thermiques en vigueur.

Dans les constructions anciennes, l'isolation des murs est souvent insuffisante voire inexistante pour certaines. Conséquence : il est nécessaire de beaucoup dépenser pour se chauffer, et ceci en bénéficiant d'un confort médiocre car les déperditions de chaleur sont toujours importantes (jusqu'à 25%).

Les différentes techniques d'isolation des murs

Il existe deux principales techniques pour isoler les murs d'un logement : par l'intérieur et par l'extérieur. Découvrez ces deux méthodes en détail.

Par l'intérieur

L'isolation d'un mur par l'intérieur consiste à mettre en place un isolant directement sur les murs. Dans la majorité des cas, cet isolant se présente sous le forme de panneaux. Selon les logements, l'isolation peut se faire à l'aide d'un système de contre-cloison. Ici, il s'agit de déposer une couche d'isolant en vrac, entre la contre-cloison et le mur à isoler.

Isoler ses murs par l'intérieur est l'option privilégiée par les foyers. Cette technique présente en effet l'avantage d'être plus économique que l'isolation par l'extérieur. Voici les autres avantages de cette technique :

  • Elle est idéale si vous souhaitez entreprendre un réaménagement de votre intérieur ;
  • Elle permet de corriger les éventuels défauts de vos murs, notamment les trous et le fait qu'ils ne soient pas plats ;
  • Elle évite une modification de l'aspect extérieur de votre logement. Vous pouvez ainsi conserver vos pierres, vos briques apparents ou votre enduit beurré.

En revanche, cette méthode présente quelques inconvénients :

  • Elle peut diminuer la surface habitable si vous optez pour un isolant trop épais ;
  • Elle peut impliquer de déplacer les câbles électriques et les tuyaux de gaz ;
  • Nécessite le déménagement du mobilier ou de certains équipements lors des travaux.

Par l'extérieur

L'isolation des murs par l'extérieur est à privilégier si vous prévoyez de ravaler la façade de votre logement. Ainsi, vous pouvez renforcer l’isolation de toute l’enveloppe extérieure de votre logement, ce qui promet une isolation très efficace.

Cette méthode évite la réduction de la surface habitable du logement et la décoration à refaire, car les travaux n'impliquent aucun mouvement à l'intérieur du logement : tout se passe à l'extérieur. Afin d'éviter au maximum les déperditions thermiques au niveau des murs, le professionnel disposent de panneaux et d'enduit isolant sur les parois extérieures. Il faut noter toutefois que ces travaux sont plus conséquents et plus coûteux qu'une isolation par l'intérieur.

Voici les trois principales méthodes pour isoler ses murs par l'extérieur :

  • L’isolation par panneaux enduits
  • La protection de la façade avec un bardage
  • L’isolant avec enduit (solution la plus simple)

Quel isolant mettre sur un mur ?

Il existe différents isolants pour les murs, selon la techniques choisie, les particularités du logement concerné et du budget à disposition. En somme, on retrouve trois catégories d'isolants :

  1. Les isolants minéraux, provenant de la roche ou du sable : la laine de roche et la laine de verre.
  2. Les isolants biosourcés, issus de matériaux écologiques : le liège, les fibres de bois, le chanvre ou fibre de lin et la ouate de cellulose.
  3. Les isolants synthétiques produits de manière industrielle à partir de produits pétroliers ou chimiques : l'aérogel de silice.

Nous pouvons aussi ajouter le polystyrène, un isolant très utilisé pour ses propriétés d’isolation thermique. Pour autant, il n'est pas le meilleur en termes de performances acoustiques. Il n'est donc pas l'isolant à privilégier pour des murs.

Quel est le budget nécessaire pour une isolation des murs ?

Le budget moyen pour une isolation des murs dépend de la superficie de la surface à isoler, de la technique utilisée ainsi que de l'isolant choisi. D'une façon plus générale, il faut compter approximativement :

  • 60 €/m² pour une isolation par l'intérieur
  • 160 €/m² pour une isolation par l'extérieur

De plus, les isolants n'ont pas le même tarif. Dans le tableau ci-dessous, voici les prix de chaque isolant pour mur que l'on peut trouver sur le marché :

Comparatif des prix des isolants pour mur en 2022
Famille d'isolant Isolants Prix moyen
Isolants minéraux Laine de roche 5 à 20 € /m²
Laine de verre 3 à 20 € /m²
Isolants biosourcés Liège 30 € / m²
Fibres de bois 15 € / m²
Chanvre ou fibre de lin 15 à 20 € / m²
Ouate de cellulose 60 € / m²
Isolants synthétiques Aérogel de silice 60 € /m²

En plus de ce budget, il faut prévoir le coût des travaux de rénovation énergétique de la maison si nécessaires. On pense notamment à l'installation d'une VMC double flux, d'une VMC simple flux ou de l'isolation du sol.

Les avantages et les inconvénients de l'isolation des murs par l'intérieur

  L'avantage principal d'isoler ses murs par l'intérieur est qu'il s'agit d'une solution économique permettant d'obtenir de bons résultats en termes d'isolation. L'artisan peut ainsi procéder pièce par pièce, de diverses façons : contre-collage de panneaux sandwichs, doublage sur ossature, contre-cloison maçonnée sur âme isolante…

  L'inconvénient principal réside dans le fait que la performance thermique est tributaire de l’épaisseur isolante. Plus l'épaisseur est conséquente, moins il y a d'espace habitable disponible. Pour autant, les techniques évoluent et il reste possible d'obtenir une bonne isolation tout en réduisant l'épaisseur installée, à condition que les murs soient bien plats et réguliers.

Les aides disponibles pour isoler des murs en 2022

Depuis plusieurs années déjà, l'État encourage les actions en faveur de la transition écologique, aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. En ce sens, plusieurs aides à la rénovation énergétique ont été mises en place. Bonne nouvelle ! Les travaux d'isolation des murs sont éligibles à certains dispositifs, notamment :

  MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' est distribuée par l'ANAH (Agence nationale de l'amélioration de l'habitat) aux propriétaires bailleurs et occupants. Ce dispositif s'applique uniquement sur les 100 premières mètres carré de façade à isoler. Concrètement, pour une façadede 120 mètres carrés à isoler, l'aide fonctionnera seulement sur 100 mètres carrés.

Le montant de MaPrimeRénov' pour l'isolation des murs dépend de la catégorie de revenus des demandeurs. On distingue quatre catégories de ménages :

  1. 75 € / m² pour les ménages aux revenus très modestes
  2. 60 € / m² pour les ménages aux revenus modestes
  3. 40 € / m² pour les ménages aux revenus intermédiaires
  4. 15 € / m² pour les ménages aux hauts revenus

Pour obtenir MaPrimeRénov', il faut effectuer une demande en ligne sur le site dédié à l'aide.

  L’écoprêt à taux zéro (Eco-PTZ)

L'éco-prêt à taux zéro facilite le financement des travaux d'isolation. Il est plus avantageux qu'un prêt classique, car il épargne l'emprunteur le paiement des intérêts. En effet, c'est l'État qui les règle à votre place. Voici les points clés de ce prêt :

  • Pas de condition de ressources ;
  • Jusqu'à 50 000 € si le demandeur réalise trois types de travaux ;
  • La durée de remboursement maximale est de 20 ans.

Pour bénéficier de l'éco-PTZ, il faut en faire la demande auprès d'une banque signataire du dispositif du gouvernement. Votre dossier sera étudié par l'établissement afin de vous accorder ou non ce prêt.

  La TVA à taux réduit

Le TVA à taux réduit à 5,5% au lieu de 20% en temps normal. Ce taux s'applique pour de nombreux travaux de rénovation énergétique, d'amélioration, d'entretien et d'aménagement du logement.

Pour l'obtenir, vous n'avez rien à faire ! Ce taux plus faible s'applique automatiquement sur les factures de vos travaux de rénovation. Dès lors que vos travaux y sont éligibles, l'artisan est tenu d'indiquer cet avantage fiscal sur la facture. Pensez tout de même à bien vérifier la bonne application du taux.

FAQ sur l'isolation des murs

FAQ sur l'isolation des murs

🏠 Par quels murs commencer l'isolation ?

test

En priorité, il est recommandé de commencer par isoler les murs donnant sur l'extérieur (les façades) et ceux donnant sur des locaux non chauffés tels qu'une cave ou un garage. De plus, il convient de prendre en compte les déperditions de chaleur provenant des menuiseries à simple vitrage ou des portes d’entrée non isolées. Ces équipements doivent être isolés convenablement ou remplacé par des modèles plus efficaces.

📊 Ai-je besoin d'un diagnostic thermique avant d'isoler mes murs ?

Il n'est pas obligatoire d'obtenir un diagnostic thermique avant d'isoler ses murs. Pour autant, cette démarche est très utile dans le cadre d'une isolation globale du logement. Ce type d'examen est plus complet et plus précis que le DPE (diagnostic de performance énergétique). Vous pourrez ainsi établir un projet complet d'isolation, qui sera adapté aux besoins de votre logement, en tenant compte de ses particularités.

🔎 Quel matériau pour isoler un mur intérieur ?

Les matériaux à utiliser pour isoler un mur intérieur sont notamment le verre cellulaire, la laine de verre (l'isolant le plus utilisé dans le monde), la laine de roche et l'argile expansée. Ces isolants sont souvent moins chers que les autres produits du marché, mais leur durée de vie est inférieure.

📌 Quel R pour une bonne isolation des murs ?

La résistance thermique recommandée pour des murs bien isolés est R supérieure ou égale à 4 m2. K/W. À noter que pour bénéficier de certaines aides de l'État, les travaux d'isolation doivent permettre une résistance thermique (R) minimale de 3.7 m2.

Updated on