Comment réduire sa facture d'électricité ?

facture electricite

L’électricité paraît être une énergie inépuisable lorsqu’on l’utilise chez soi. Ne pas faire attention à sa consommation peut pourtant avoir de lourde conséquence sur le prix de sa facture d’électricité. En adoptant de bonnes habitudes au quotidien voire en changeant de fournisseurs d'énergie, il est possible de réduire considérablement sa consommation énergétique et de faire des économies.


appel gratuit

Faites un geste pour la planète et votre porte-monnaie

Comparez les fournisseurs d'électricité et de gaz verts avec Selectra.

Faire des économies d'électricité en changeant de fournisseur

Le prix de l’électricité n’est pas le même pour tous et cela, même si l’on souscrit à une même offre. Cela est dû à la puissance de l’option tarifaire du compteur dont dépendent l’abonnement et le prix du kilowattheure. Ainsi, afin d’ajuster les différentes offres présentes sur le marché à ses besoins, il peut être utile d’avoir recours à un comparateur de fournisseurs d’électricité comme celui de Selectra. Cet outil comparatif prend en compte divers critères liés au logement, aux énergies utilisées, aux équipements et aux coordonnées du consommateur.

  • Il n’y a aucun risque à changer de fournisseur :
  • Pas de coupure d'électricité, ni de changement de compteur ;
  • Un même réseau de distribution, c’est donc la même électricité qui est livrée à tous et est gérée par le même gestionnaire de réseau (ENEDIS) ;
  • Démarches simples et gratuites, sans paperasse ni frais de dossier ;
  • Tous les contrats sont sans engagement, la résiliation est donc gratuite (tous abonnés ont la possibilité de se rétracter et de retourner chez son ancien fournisseur sans aucun frais dans un délai de 14 jours).

Qui sont les fournisseurs d’électricité verte les moins chers ?

Contrairement aux idées reçues, consommer de l’électricité verte n’est pas toujours la solution la plus onéreuse. En choisissant un fournisseur d’électricité verte, le consommateur participe non seulement à la transition énergétique mais peut même parvenir à faire des économies sur sa facture d’électricité.

Les fournisseurs d’électricité verte les moins chers 2020
Fournisseur Caractéristiques
bulb logo 01 86 65 53 78
  • Offre d'électricité verte premium ;
  • Des tarifs très attractifs (prix du kWh HT beaucoup moins cher que les TRV) ;
  • Réservé aux possesseurs de compteur Linky.
greenyellow logo 09 70 73 48 75
  • Offre d'électricité verte premium ;
  • Prix du kWh HT 10% moins cher que les TRV ;
  • Application de suivi de consommation.
mega energie logo 09 71 07 18 78
  • Offre d'électricité verte standard ;
  • Prix du kWh HT jusqu’à 13% moins cher que les TRV.
mint energie logo 01 86 65 53 59
  • Offre d'électricité verte premium ;
  • Prix du kWh HT 17% moins cher que les TRV ;
  • 2 arbres plantés en Haïti.
ohm energie logo 01 86 65 53 56
  • Offre d'électricité verte standard ;
  • Prix du kWh HT 11% moins cher que les TRV ;
  • Compatible tous compteurs.
ovo energy logo 01 86 65 53 58
  • Offre d'électricité verte standard ;
  • Prix du kWh HT 16% moins cher que les TRV.

Comment choisir son fournisseur d’électricité verte ?

Les fournisseurs sur le marché français sont de plus en plus nombreux à proposer des offres vertes. On peut distinguer deux types d'offres vertes : l'offre d'électricité verte dite "standard" et l'offre d'électricite verte dite "premium".

Qu'est-ce qu'une offre d'électricité verte ?Une offre d’électricité est dite "verte" lorsque le fournisseur peut prouver qu'une quantité d'électricité verte égale à la consommation des clients de cette offre a été injectée sur le réseau, ce qui est assuré par le système des garanties d'origine.

  • L'offre standard est la plus répandue sur le marché français. L'électricité est achetée sur le marché et peut donc provenir de source d'énergie renouvelable, non renouvelable ou nucléaire. Elle se différencie d’une offre d’électricité classique par l’achat en parallèle de Garanties d’Origine provenant d’installations d’énergie renouvelable françaises ou européennes.
  • Dans le cadre d'une offre premium, l'électricité et les Garanties d'Origine sont achetées conjointement auprès du même producteur d'énergie renouvelable (généralement auprès de petites installations d'hydroélectricité françaises).

Comment consommer moins d'électricité ?

Adopter certains gestes simples, c’est participer à la réduction de sa consommation énergétique. Cela permet aussi d’éviter le gaspillage et de faire des économies d’électricité.

Bien choisir ses équipements électriques et les entretenir

  • Réduire le nombre d’appareils au sein du foyer : plus il y a d’appareils au sein d’un foyer, plus la consommation électrique augmente. D’autant plus que les appareils sont chaque année plus performants. Il est donc important de réfléchir à leur utilité afin d’éviter le suréquipement.
  • Privilégier de l’électroménager de classe A+++ à l’achat : l’étiquette énergie permet aux consommateurs de connaître la consommation d’un appareil avant de l’acheter. Par exemple, un appareil de classe A+++ peut permettre de réaliser 20 à 50% d’économie d’énergie par rapport à un appareil A+.
  • Préférer les programmes éco des lave-vaisselles et lave-linges : bien que la durée du cycle soit plus longue, ces programmes sont optimisés pour faire des économies d’eau et d’énergie. Le temps de trempage est plus long, l’eau moins chauffée et nos affaires seront tout aussi bien lavées.
  • Eteindre les appareils en veille : cela permet non seulement de réaliser des économies non négligeables, jusqu’à 10% selon l’ADEME, mais aussi de conserver les appareils plus longtemps.
Calculez la consommation d'électricité de vos appareils électroménagers et découvrez le montant de carbone à compenser !

Veuillez indiquer le nombre d'appareils électroménagers présents au sein de votre foyer

four(s)
plaque(s) de cuisson
lave-vaisselle(s)
lave-linge(s)
sèche-linge(s)
réfrigérateur(s)
congélateur(s)
micro-onde(s)
 

Un chauffage plus économe

Selon l’ADEME, le chauffage représente plus de 60% de la consommation énergétique des ménages.

  • Bien isoler son logement pour éviter les pertes : bien que l’investissement initial soit élevé, les économies d’énergie sur le long terme seront considérables. Par exemple, une bonne isolation de la toiture d’une maison permet de réduire jusqu’à 30% les pertes de chaleur.
  • Entretenir sa chaudière et la changer au moins tous les 15 ans : en plus d'être obligatoire, entretenir sa chaudière permet d’améliorer ses performances énergétiques, de réduire les risques de panne et d’améliorer la sécurité du foyer. Remplacer sa chaudière par une neuve plus performante peut réduire la consommation énergétique de cet appareil jusqu’à 40%.
  • Faire installer un thermostat et un système de programmation et de régulation : cela permet de ne pas chauffer inutilement les pièces vide et d’éviter de surchauffer une pièce. Baisser la température d’un ou deux degrés ne marquera pas de grande différence de température dans la pièce mais réduira considérablement la consommation du logement.
  • En été, limiter le recours à la climatisation : d’autres solutions, faciles à mettre en place, permettent aussi d’avoir un logement frais comme de fermer ses volets durant la journée.
Découvrez l'impact de votre consommation annuelle en chauffage et le montant de carbone à compenser !

Taille du logement (en m2)

m2

Dans quel type de logement vivez-vous ?

Votre logement est-il bien isolé ?

Quel type d'énergie utilisez-vous pour votre chauffage ?

 

Optimiser son éclairage

  • Remplacer ses ampoules halogènes par des LED : si les ampoules LED sont plus chères à l’achat, elles consomment moins d’électricité et durent plus longtemps ce qui amortit finalement leur prix d’achat.
  • Rationaliser les éclairages et préférer l’éclairage direct pour certaines activités comme la lecture ou le bricolage.
  • Éteindre la lumière quand on sort d’une pièce : cela réduit en moyenne 15% la consommation d’énergie pour l’éclairage.
  • Profiter plus longtemps de la lumière du jour : une habitude toute simple mais trop souvent oubliée.

Choisir l'autoconsommation pour baisser sa facture d'électricité

Une fois que l’on a adopté une démarche de réduction de notre consommation d’électricité, il est possible de produire sa propre électricité et ainsi d’être “autonome” en électricité.

Qu’est-ce que l’autoconsommation ?L’autoconsommation, c’est la consommation de sa propre production d'électricité (majoritairement solaire). On distingue l’autoconsommation totale de l’autoconsommation partielle, c’est à dire la consommation totale de l’électricité produite (sans avoir à en recevoir du réseau) ou la revente de l’électricité produite à un fournisseur.

Avant de se décider à produire sa propre électricité, il est important de respecter quatre étapes :

  1. Connaître ses besoins en énergie pour la comparer à la quantité d'électricité potentiellement produisible ;
  2. Comparer les différentes offres présentes sur le marché ;
  3. Souscrire un contrat avec un fournisseur d’électricité pour se relier au réseau en cas de besoin ;
  4. Contacter la mairie afin d’obtenir les autorisations nécessaire au bon déroulement du projet.

De nombreux fournisseurs verts comme ilek, ekWateur, Mint Energie, Planète Oui, ou encore Urban Solar Energy proposent des offres d’autoconsommation.

panneaux solaires

Depuis quelques années, l’autoconsommation est en plein essor : plus de 52 000 en 2019 contre 28 000 en 2018. La production d’électricité liée à l’autoconsommation en France se compose à 99,4% d’énergie photovoltaïque, contre 0,3% d’énergie éolienne et 0,1% d’énergie hydraulique.

L’avantage de l’énergie solaire photovoltaïque est que c’est une énergie renouvelable et donc à très faible impact carbone. Selon l’ADEME, une installation de panneaux solaires photovoltaïques de 25m2 produit 2500 kWh environ par an, soit l’équivalent de la consommation électrique (hors chauffage et eau chaude) d’un foyer de quatre personnes.

Que trouve-t-on dans sa facture d'électricité ?

Pour réduire sa facture d'électricité, il est avant-tout nécessaire de comprendre ce qui la compose.

economies facture

Une facture d’électricité se divise en deux parts distinctes :

  • une part fixe qui est l’abonnement ;
  • une part variable qui est proportionnelle à la consommation d’énergie du foyer.

Selon la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), quelque soit le fournisseur ou l’offre, le montant d’une facture se calcule toujours par la somme de trois éléments :

  1. La fourniture d’énergie proprement dite (35%) ;
  2. Son acheminement via les réseaux de distribution (31%) ;
  3. Les taxes et contributions (34%).

Retrouvez tous nos guides pratiques autour de l’écologie pour vous aider à faire des économies et éviter le gaspillage !

Updated on